Le mouvement écolo qui vient ?

Fil Info de la mobilisation écologiste et anticapitaliste sur Rennes.
Grève pour le climat le vendredi 22 mars !

  • Grève pour le climat vendredi 22 mars

    ☢️ Pour l’acte 2 de la grève pour le climat, rejoignez-nous !!

    🌊 Vendredi 11h départ Rennes 2 hall B ; 13h convergence mairie !

    La grève pour le climat, c’est tous les vendredis, sinon nous n’obtiendrons rien et le gouvernement continuera de nous ignorer ! Soyons nombreux-ses !🌞

  • Prochaine AG : mercredi 20 mars à 12h45

    RDV HALL L à 12h45
    (ouvert à toutes et tous)
    En grève pour le climat !

    Préparons ensemble le prochain vendredi de grève mondiale pour le climat, vendredi 22 mars, vendredi vert !

  • Grève Mondiale Pour le Climat Vendredi 15 mars

    Pour que la Terre demeure un espace habitable mobilisons-nous nombreux et nombreuses ce vendredi 15 mars, que cette journée de grève soit massive et déterminée ! 🔥

    PROGRAMME : ⚠️ FAITES TOURNER LES RDV ⚠️
    👉 11h : Rassemblement devant le hall b de Rennes 2 et départ en cortège pour débrayer facs et lycées (après un temps de sensibilisation et d’information le matin dans les lycées, ou blocages pour les plus deter on vous soutiendra)

    👉 13h : Pique nique (chacun-e ramène à manger) place de la mairie & départ en manifestation 14h !

    TEXTE D’APPEL :
    En Belgique, Allemagne, Australie, Suède, Norvège etc. des dizaines de milliers de lycéens et d’étudiants refusent de se rendre en cours les vendredis de chaque semaine et préparent une grève internationale pour le climat le vendredi 15 mars.

    La question écologique se pose à nous de manière concrète, matérielle. Il s’agit de savoir si la terre restera un espace habitable pour les hommes et des millions d’autres espèces vivantes d’ici quelques décennies.

    Nous assistons déjà aujourd’hui à l’agonie d’un système politique et économique auquel plus personne ne croit et pour lequel plus personne ne se sacrifiera. Un système fondé sur l’accumulation illimité de richesses et de profit détenu par une minorité de capitalistes. Un système qui produit des inégalités sociales, des pollutions irréversibles de l’eau, de l’air, du sol et de la nourriture. Un système qui engendre un réchauffement climatique susceptible de détruire définitivement toutes conditions de vie désirables sur terre.

    La question écologique est une question existentielle.
    Nous pouvons continuer de suivre des études, d’aller au travail, dans l’indifférence et le cynisme. Nous pouvons continuer de produire des richesses pour le profit d’une minorité qui détient le pouvoir politique et économique. Nous pouvons observer la situation comme si nous n’étions pas de ce monde, le voir périr et se dégrader sous nos yeux tout en prétendant tirer notre épingle du jeu.

    Ou bien...
    Nous pouvons commencer dès maintenant à nous organiser et contribuer à construire le mouvement de grève et d’insurrection que les gilets jaunes ont déjà initié.

    Il s’agit de ne plus perdre le temps qui reste à essayer de le gagner. Nous pouvons utiliser toutes nos capacités à créer le rapport de force nécessaire pour transformer radicalement nos modes de vie, d’habitat, de production.

    Nous pouvons faire plier les gouvernements de cette planète.

    Nous appelons à rejoindre l’appel internationale à la grève pour le Climat du 15 Mars.

    Nous appelons à agir dans tous les lieux d’étude et de travail pour construire la grève générale et le blocage total de l’économie !

  • Prochaine AG écolo jeudi 14 mars

    Le 15 mars n’est qu’un début, finissons de préparer cette journée et anticipons la suite !!
    Le 19 mars appel intersyndical à la grève générale.
    Le 22 mars vendredi vert !

    RDV jeudi 14 mars à 12h45 dans le hall B !

  • Résumé de l’AG écolo - 28 février à Rennes 2

    Résumé de l’AG écolo de Rennes 2

    L’amphi L1 était blindé, plus de 200 personnes ont répondu à l’appel pour préparer les prochains rendez-vous de lutte contre la destruction de l’environnement.
    Pour ne pas revenir sur les quelques débats et propositions parfois drôles, d’autres fatiguantes ou encore pleines d’envies, voici un résumé des prochaines dates et décisions importantes prises pendant cette AG.

    - Lundi 4 mars à 17h30 : Comité de mobilisation - Pour organiser les séances tractage, liens avec d’autres organisations / lycéen·nes, etc
    - Jeudi 7 mars à 18h : Prochaine AG écolo à Rennes 2 - Rendez-vous au Bâtiment L

    Atomik tour

    3 camarades de Bure, petit village de la Meuse où se monte un affreux et gigantesque projet d’enfouissement de déchets nucléaires, se sont invité à l’AG pour présenter succinctement où en est la lutte contre le projet CIGEO (Centre industriel de stockage géologique).
    Continuant leur tour de france, ils seront présent·es ces 3 prochains jours sur Rennes et notamment :
    -  Samedi 2 mars au Papier Timbré à 18h30 pour une projection-discussion

    Prochaines dates

    - Vendredi 1er mars
    * 17h30 - Rencontre avec Youth 4 Climate au parc du Thabor (sur le grand carré d’herbe à côté de l’église) pour préparer la mobilisation du 15
    * 18h30 - Mouvement des coquelicots contre les pesticides place de la mairie à Rennes - Rassemblement local d’un appel national
    -  Vendredi 8 mars à 15h40 - Grève et rassemblement pour le droits des femmes

    Vendredi 15 mars - Grève mondiale pour le climat

    Plusieurs choses ont été proposés pour cette journée ou sont en cours d’organisation : procès climatique, pic-nik pour le climat, manifestation des lycéen·nes, etc.
    Un appel des doctorant·es et chercheurs à rejoindre la grève a été relayé pendant l’AG.
    Le prochain comité de mobilisation aura pour but de préparer cette journée par des diffusions de tracts massives et la prise de contact avec tou·tes organisations, syndicats, salarié·es pour les engager à rejoindre le mouvement.
    La prochaines AG (jeudi 7 mars à 18h - Bât L) aura aussi pour but de préciser les actions et le déroulé de cette journée celle du lendemain

    Journée du 16 mars - Appel local et national

    Plusieurs appels co-existent. Un niveau local pour lancer plusieurs actions en lutte pour le climat
    Un appel national pour converger sur Paris pour la justice climatique est aussi lancé. L’AG de Rennes 2 relaie cette appel et souhaite y ajouter un cortège avec ton plus anti-capitaliste et dans la joyeuseté radicale
    Cette appel se fait écho de 2 autres appels à converger sur Paris :
    - Celui de la marche contre les violences policières et le racisme d’État
    - L’appel des Gilets Jaunes pour aller chercher Macron à l’Élysée !

  • AG écologiste Rennes jeudi 28/02 : préparons la grève pour le climat !

    Jeudi 28 février 2019 de 18h à 21h à Rennes 2, Hall L

    Depuis plusieurs mois ont eu lieu à Rennes et partout en France de nombreuses "marches pour le climat". Malgré le nombre important de participant·e·s et l’urgence de la situation, le gouvernement n’a rien fait, à part créer une taxe supplémentaire sur les carburants, qui outre son inutilité, précarise une fois de plus les plus démuni·e·s d’entre nous.

    Alors que nous sommes à l’aube d’une sixième extinction de masse, qui a déjà commencé et n’est pas prête de s’arrêter, alors que tous les experts qui se sont penchés sur la question du réchauffement climatique nous disent qu’il faut agir maintenant, et pas dans deux ou cinq ans, alors qu’une centaine d’entreprises sont responsables de 70% des émissions de gaz à effets de serre et que les produits que nous achetons on fait plusieurs fois le tour du monde avant d’arriver entre nos mains, pour que certain·e·s puissent s’enrichir à outrance, le gouvernement fait une taxe sur le carburant... Autant dire qu’on n’est pas sorti de l’auberge.

    A côté de cela le mouvement des Gilets Jaunes a pris une ampleur très importante, et a poussé Macron à reculer. Certes ce n’est pas encore une victoire, mais le simple fait de faire vaciller Jupiter sur son trône est un exploit étant donné la violence de la répression, tant policière que judiciaire, organisée par ce dernier. Les Gilets Jaunes ne gagnent pas grâce à leur nombre, ou grâce au soutien de l’opinion publique, iels gagnent grâce à leur ténacité, iels gagnent parce que semaine après semaine, malgré les personnes éborgnées, défigurées ou mutilées, iels reprennent systématiquement la rue, iels perturbent l’économie et laissent un joyeux bordel partout où iels passent.

    Face à ce constat, il semble évident qu’il nous faut changer de mode d’action. Les marches pour le climat ont permis de rassembler de très nombreuses personnes, il est maintenant temps de lancer la contre-attaque face au gouvernement et au patronat !

    Le 15 mars Youth For Climate appelle à une journée de grève et de mobilisation pour le climat, suite aux énormes grèves et manifestations de la jeunesse dans les pays du nord, en Belgique et au Luxembourg. Retrouvons nous ensemble pour en parler et déterminer ce qui sera fait à Rennes :)

  • La ZAD et le Colibri : deux écologies irréconciliables...

    « De la "famille zéro déchet" qui participe à sa première marche pour le climat au radicalisme des cortèges de tête, l’écart est grand, immense même. »

    Ce texte de Maxime Chédin, a paru initialement dans la nouvelle revue Terrestres. Il décortique le Petit manuel de resistance contemporaine de Cyril Dion afin de mettre à jour les tensions qui tiraillent les différentes formes de résistances écologiques.

    Lire la suite sur lundi.am

  • Récit de la manifestation du 10 novembre

    2000 personnes ont défilé ce samedi 10 novembre dans les rues de Rennes à l’appel d’un collectif d’associations militant pour "une transition écologique et solidaire en Bretagne" regroupant : Alternatiba Rennes, la FBNE (Fédération Bretagne Nature Environnement), la Maison de la Consommation et de l’Environnement, le collectif pour une transition écologique et solidaire, l’association Eau et Rivieres de Bretagne, l’association Bretagne Vivante, l’Ivine fédé. L’assemblée écologiste de Rennes s’y était aussi associée.
    Des masques d’animaux et une boom sur roulettes sont venus égayer le cortège, en plus d’une troupe de percussions. Serré·es de très près par des lignes de GM, survolé·es par un hélicoptère, les manifestant·es sont parti·es du mail François Miterrand pour rejoindre Rennes Métropole où une "consultation citoyenne" devait avoir lieu.
    A l’arrivée, les GM et CRS se sont déployés devant l’hôtel de Rennes métropole afin d’empêcher le collage de post-it sur les vitres. La pluie a fini de disperser tout le monde, une belle photo en soutien à Bure et à la Plaine dans la poche.
    Morale du jour : défiler ne suffira pas !


  • Rassemblement pour le climat samedi 10 novembre

    Ce samedi : les petits pas, ça ne suffit pas ! 🚯♻💣
    Communiqué de l’assemblée écolo de Rennes 2

    👉 Ni colibris, ni gouvernance verte !
    Nous refusons de croire que l’on peut concilier croissance et respect du vivant, ou encore que l’on peut sauver la planète en se contentant de gestes individuels.
    La cause de la destruction de la planète est clairement identifiable : il s’agit du mode de production intensif, de la quête de croissance et du capitalisme en général, c’est-à-dire de l’ordre économique qui exploite les milieux comme il exploite les gens. C’est de cette logique productiviste qu’il faut sortir au plus vite.

    👉 Diversité des tactiques :
    Face à l’urgence écologique, la diversité des tactiques de luttes et leur complémentarité nous semblent nécessaires : pétitions, actions en justice, occupations, engagement associatif, grève, campagnes d’information, blocages, actions médiatiques, sabotages, création de modes de vie locaux… Se contenter de faire pression sur les gouvernants pour les pousser à agir, c’est au mieux donner une caution "écolo" à leur politique, au pire empêcher d’autres formes d’actions plus efficaces. Il ne suffira pas de coller des post-its sur Rennes Métropole !

    Il nous semble nécessaire de nous organiser sur différents plans :
    🔥 Expression d’un refus collectif : marches nationales mensuelles
    🔥 Luttes locales : la destruction des milieux s’incarne concrètement dans des projets d’aménagements autour de nous, et c’est en ces points précis que nous pouvons agir. Quelques exemples : Notre-Dame-Des-Landes, Bure (où cela fait des années que des personnes se battent contre l’enfouissement des déchets nucléaires), la Montagne d’Or en Guyane (projet de mine à ciel ouvert, mené par le gouvernement français, auquel s’opposent les Guyanais)… C’est en multipliant ces points de conflictualité que nous pouvons obtenir des victoires.
    🔥 Propositions concrètes : par exemple exiger la gratuité des transports en commun (comme cela existe déjà à Compiègne et Dunkerque) plutôt que de faire monter le prix du gasoil, ou encore développer des usages communs dans les espaces libérés pas les luttes (cantines ou habitats collectifs)…

    ▶ Rejoignez l’Assemblée qui se tiendra à la fin de la manifestation ce samedi pour venir débattre des actions et perspectives !

  • Assemblée générale écologiste le 7 novembre à Rennes 2

    Après avoir été 5000 à défiler "pour le climat" dans les rues de Rennes le 8 septembre, et presque autant le samedi 13 octobre, il est aujourd’hui clair que nous sommes nombreux-ses à ne plus accepter la politique destructrice et égocentrique des grandes entreprises qui ravagent notre planète... Du réchauffement climatique à l’insoutenable pollution des océans, en passant par l’extermination de masse des animaux, nous ne pouvons plus tolérer les pratiques immondes d’un système qui place l’argent avant le vivant !

    Des appels à manifester sont déjà lancés pour le 10 novembre Ensemble pour le climat, sursaut citoyen à Rennes et le 8 septembre Climate Alarm ! Marche nationale pour le climat ! ! Alors rassemblons-nous mercredi 7 novembre pour organiser la suite de la mobilisation écologiste rennaise ! ✊

    ▶ RDV : mercredi 7 à 18h dans le Hall L de l’Université de Rennes 2, nous aviserons ensuite dans quel amphi nous mettre ;)

    ▶ INFOS : Comité de mobilisation écologiste de Rennes sur FB

0 | 10

Après le succès des précédentes manifestations écologistes, appel est lancé pour une mobilisation internationale le samedi 8 décembre pendant la COP24... Soyons nombreuses et nombreux à nous retrouver en assemblée générale mercredi prochain, pour préparer cette grande manifestation du 8. Il est temps d’obliger nos "représentants" à nous entendre !

✅ Rdv ce mercredi à 18h en amphi L3 Victor Bash à Rennes 2 !

👉 Ni colibris, ni gouvernance verte, nous refusons de croire que l’on peut concilier croissance et respect du vivant, ou encore que l’on peut sauver la planète en se contentant de gestes individuels. La cause de la destruction de la planète est clairement identifiable : il s’agit du mode de production intensif, de la quête de croissance et du capitalisme en général, c’est-à-dire de l’ordre économique qui exploite les milieux comme il exploite les gens. C’est de cette logique productiviste qu’il faut sortir au plus vite.

👉 Face à l’urgence écologique, la diversité des tactiques de luttes et leur complémentarité nous semblent nécessaires : pétitions, actions en justice, occupations, engagement associatif, grève, campagnes d’information, blocages, actions médiatiques, sabotages, création de modes de vie locaux… Se contenter de faire pression sur les gouvernants pour les pousser à agir, c’est au mieux donner une caution "écolo" à leur politique, au pire empêcher d’autres formes d’actions plus efficaces. Alors ce mercredi retrouvons-nous toustes en AG pour organiser au mieux la résistance écologiste du 8 décembre !


2018 : le Capitalisme continu de détruire la planète et les écolos ont pour seuls horizons de faire pression sur les dirigeants, comme seule action directe des "petits pas" apolitiques, de repeindre la finance en vert ou pire encore, de lâcher leurs idées à la moindre possibilité afin d’accéder à un poste de pouvoir. A tel point que la démission de Nicolas Hulot après des mois de reculades et de promesses non tenues parait presque être un acte radical. Presque.

En septembre, les écolos rennais défilent pour que les dirigent·es fassent au moins semblant de faire quelque chose, en présence de la maire N.Appéré. En octobre on remet ça avec cependant une petite différence : une banderole prend la tête du cortège "Détruisons le Capitalisme pas l’environnement". Ce mot d’ordre pourtant pas si différent du "Changeons le système pas le climat" habituel des mobilisations des associations écologistes citoyennes, produit soudain une rupture. D’une part, il ne s’agit plus de changer un "système" évanescent, mais bien de désigner clairement notre mode de production comme responsable de la catastrophe à laquelle nous faisons face. D’autre part il s’agit de prôner la défense de l’ensemble de la planète par ses habitante.es, et non seulement du climat.
Cette prise de position a deux effets : Tout d’abord, d’outrer les agents du pouvoir qui n’entendent pas que l’on transforme un gentil défilé pour la bonne conscience en une manifestation avec de vrais positions politiques. D’autre part, elle attire l’attention de nombreuses personnes pour qui l’écologie est bien plus qu’un mouvement d’amateur de tomates bio "Do it yourself" et de meubles en cartons.
Les discussions qui ont lieu lors des assemblées qui suivront ne sont sans doute que les premiers échos de ce "petit geste".
Suite à cette manifestation, une assemblée de plus de mille personnes a lieu.

Une nouvelle assemblée est alors programmée au mercredi 17 octobre.

Ce jour là, une centaine de personnes, à vue de nez, se réunissent alors dans un amphi de Rennes 2. Les modalités de discussions sont reprises des assemblées universitaires classiques, vote de la tribune, tours de paroles limités en durée, ordre du jour, votes des propositions...

Le tour d’actualité se fait vite déborder par les débats stratégiques. À quel point doit-on afficher que l’on est anti-capitaliste ? Quels doivent être nos rapports avec les institutions locales ? Doit on opposer actions détérminées et massification ? Comment lier offensivité et joie partagée ? Quelle peuvent être nos objectifs à court/moyen terme ? Comment ne pas repousser de potentiels allié·es en essayant de se prémunir de la répression ?
On évoque la ZAD, le camp climat fin octobre à Hambach en Allemagne contre une mine de lignite à ciel ouvert.
Vers 21h ; on se sépare en se promettant de se retrouver rapidement pour penser les prochaines actions et la manif qui s’annonce le 10 novembre.

FB Rennes en Lutte pour l’environnement

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Ecologie » :

Open Sky à Pacé : "Il est raisonnable de renoncer"

Megacomplexe en projet sur la commune de Pacé, 10 ha de terres agricoles pour un centre commercial de 40 000 m2 et 1400 places de stationnement. La mobilisation s’organise, rendez vous le 25 mai pour un pique nique sur les terres...

REPORT DE VENT DE BURE

L’événement que nous organisions pour le week-end du 1er et 2 juin est reporté, probablement à septembre (date que nous vous confirmerons prochainement).

> Tous les articles "Ecologie"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org