Répression - Justice - Prison

Info locale

Procès en appel des quatre du Bagelstein

Après avoir été condamnés en première instance et emprisonnés le 27 mai dernier, nos quatre camarades passent ce lundi en Cour d’Appel pour constester le jugement prononcé en comparution immédiate par le juge Léger et réclamer réparations pour des sanctions de un à trois mois de prison ferme assorties de dommages et intérêts.

Info locale

Der Prozess

Documentaire sur la répression des militants animalistes en Autriche, projeté à Rennes le 1 septembre

Analyse

Appel à propos des photos et vidéos en manifestations

Aujourd’hui, des personnes sont en prison -préventive ou ferme- pour avoir manifesté contre la loi Travail, à Nuit Debout ou dans les quartiers, contre les violences policières. Des centaines d’autres sont mises en examen et en attente de leur procès. Des camarades risquent les Assises et sont emprisonné.e.s depuis plusieurs mois alors qu’illes ont été interpellé.e.s non pas au moment des faits mais à posteriori, à partir d’images vidéos saisies par la police.
Nous appelons donc chacun.e à se (...)

Info locale

Prison ferme pour un défilé carnavalesque de « Nuit Debout Lannion » ?

Plaintes pour dégradation, diffamation publique et outrage à l’encontre de personnes dépositaires de l’autorité publique, menace d’interdiction des manifestations : le préfet des Côtes-d’Armor, Pierre Lambert, fait feu de tout bois pour museler « Nuit Debout Lannion ». Le prétexte ? Six œufs remplis de peinture effaçables lancés contre un mur de la sous-préf, lors d’un défilé carnavalesque organisé le 14 juillet sur le thème de la Révolution de 1793. L’Ankou y a eu raison des instigateurs de la loi Travail et le PS local y a vu une mise à mort de la démocratie.

Info locale

Une syndiquée SUD éducation violentée par la police

À la fin de la manifestation inter-syndicale, une centaine de personnes ont été prises en nasse par la police à proximité de la rue Saint Hélier avec contrôle d’identité et fichage vidéo pour chaque manifestant. Une camarade qui était en train de traverser la route s’est vue projetée à terre par un coup de matraque dans le dos...

Info locale

Récit de la manif du 28 juin à Rennes

Ce mardi 28 juin, une manifestation était appelée à Charles de Gaulle. Celle-ci a été interdite. Suite à ce refus, le syndicat SUD-PTT a souhaité maintenir un point de rendez-vous sur cette esplanade afin de rassembler les habitué·e·s pour se diriger ensemble vers le point de départ de la manifestation autorisée, place de Bretagne.

Analyse

Non à la criminalisation du mouvement social !

Depuis près de trois mois, le mouvement social contre la loi travail rencontre une répression inédite de la part du gouvernement. Interdictions des manifestations, interpellations préventives, interdictions personnelles de manifestations ou de centre-ville, mutilations à coup de matraque ou de flash-ball, peines de prison...

Info locale

Charge de la police à Rennes : « sourire aux lèvres, les flics criaient : ‘’on va tous vous niquer’’ »

Cette après-midi, à Rennes, plusieurs véhicules de police ont foncé sur la foule de manifestants venus mener une action de blocage sur la rocade. La répression, d’une violence extrême, a fait plusieurs blessés, emmenés à l’hôpital par des pompiers. Présent sur place, M., étudiant, raconte ce qu’il s’est passé.
« La manif est partie à 11h30 de la place Charles de Gaulle. Elle était calme et il n’y avait pas de réel dispositif policier. La manifestation s’est ensuite dirigée vers la préfecture, mais à été bloqué (...)

| 1 | ... | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 |

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter