information par et pour les luttes, Rennes et sa région

Enquête sur le bocage en Bretagne, la fin d’un paysage
Enklask e Breizh emañ en arvar ar girzhier hag ar c’hleuzioù

Breizh Bretagne
Ecologies - Aménagement du territoire Luttes paysannes - ruralité

Nouvelle enquête : le bocage en Bretagne, la fin d’un paysage
Enklask nevez : e Breizh emañ en arvar ar girzhier hag ar c’hleuzioù

Communiqué de presse de Splann, le 28 février 2024
Pennad d’ar gazetennerien, D’an 28 a viz C’hwevrer 2024

Chaque année, environ 23.500 km de haies disparaissent en France. Elles sont essentielles face à l’effondrement de la biodiversité et au dérèglement climatique, prémunissent les campagnes des inondations, des sécheresses et du vent. Mais le bocage est un obstacle au développement d’une agriculture intensive toujours plus mécanisée. Dans l’Ouest, sa dégradation est tellement rapide qu’elle surprend des chercheurs qui l’étudient, et qualifient la période de « rupture paysagère ».

Dans une nouvelle enquête en cinq volets coécrite par Nolwenn Weiler et Yann-Malo Kerbrat, Splann ! dresse un état des lieux alarmant du bocage breton. Malgré les millions d’euros dépensés par les collectivités pour des programmes de plantation et d’entretien des haies, des arrachages importants ont lieu dans des zones jusqu’à présent préservées. Pis, 80 % du bocage n’est plus ou mal entretenu.
Consultez notre enquête
Bocage, la fin d’un paysage
Simplifier les normes, l’annonce du gouvernement à double-tranchant

Les nombreux départs à la retraite d’agriculteurs et les agrandissements de fermes vont aggraver cette tendance. Tout comme le recul des élevages bovins sur herbe. Car l’entretien du bocage est difficile et peu rémunérateur pour les agriculteurs qui en ont la charge. « La haie rend des services à la collectivité et, pour autant, les agriculteurs sont les seuls à en supporter le coût de gestion », résume un rapport du Conseil général de l’alimentation.

À l’heure où le gouvernement entend unifier les nombreuses et complexes réglementations protégeant les haies, ce travail journalistique éclaire les termes du débat pour le grand public comme pour les professionnels.

Consultez l’enquête de Splann

Bep bloaz ez a diwar-wel 23.500 km kirzhier e Bro-Frañs. Talvoudus-meurbet eo kleuzioù ha girzhier gwalarn Frañs e-tal reuz direizhder an hin ha diskar ar vev-liesseurted. Padal e vezont degemeret evel skoilhoù gant lod eus al labourerien-douar, dre ma vezont degemeret evel un diaezamant a vez o c’horrekaat ar mekanikoù. E kornog Frañs emañ en arvar ar garzhaoueg : spontet e vez skiantourien zo, ken buan ez a da fall ar girzhier.

Setu ar pezh a c’haller lenn en enklask nevez gant bet skrivet gant Nolwenn Weiler ha Yann-Malo Kerbrat. E Breizh, daoust d’an holl arc’hant publik plantet e programoù evit saveteiñ ar c’hleuzioù e kendalc’h da vont diwar-wel kirzhier e lec’hioù gwarezet beteken. Gwashoc’h c’hoazh : 80 % eus ar garzhaoueg n’eo ket kempennet mat.

Lennit hon enklask

C’hoant en deus ar gouarnamant simplaat an normoù

Kement servij degaset d’an endro gant ar girzhier ha kleuzioù, met dreist-holl d’ar boblañs a-bezh, padal e kouezh ar c’houst merañ war zivskoaz al labourerien-douar nemetken. Merañ ar c’hleuzioù ha girzhier a c’houlenn neuze amzer hag arc’hant. Evit ma chomfent en o flas e vefe ret sikour al labourerien-douar, ha ma vefe niverusoc’h ar re-se.

Paket eo ar vro gant ul luskad sokial a-berzh al labourerien-douar abaoe un nebeud sizhunvezhioù. Hag hervez labourerien-douar zo ez eo gwarez ar c’hleuzioù a zo un diaester da skarzhañ. Embannet eo bet neuze gant Gabriel Attal, pa oa ret dezhañ degas ur respont, e vefe eeunaet ar reolennadur en e raktres lezenn anvet « evit ul labour-douar emren ».

Daoust d’ar reolennoù a dalvez hiriv an deiz e kendalc’h ar girzhier hag ar c’hleuzioù da vont war fallaat. Ha ken buan m’eo bet souezhet ar glaskerien. E kaoz : patrom askoridik al labour-douar, ha brasaat ar parkeier.

P.-S.

Cette enquête est mise en ligne sur splann.org ainsi que chez nos médias partenaires, en breton et en français. Grâce aux dons de nos lectrices et de nos lecteurs, tous nos articles sont en accès libre.

Splann ! est le premier média spécialisé dans l’enquête en Bretagne. Sans actionnaire, ni publicité, ni subvention des collectivités locales, il fonctionne sur le modèle de Disclose, son parrain. Co-fondée par Inès Léraud, sa rédaction s’emploie à traiter en profondeur des sujets sensibles liés notamment à la santé et à l’environnement.

07.49.89.59.53

contact@splann.org

Embannet eo bet hon enklask nevez war hol lec’hien splann.org ha gant ar mediaoù a genlabour ganeomp, e brezhoneg hag e galleg. A-drugarez d’ar pezh a vez roet gant an dud e c’haller lenn anezhañ digoust.

Splann ! zo ur media a gas enklaskoù da benn war sujedoù a-bouez, krouet e 2020. Dre ar pezh ’vez roet gant al lennerien ez a endro. Ul lizher-kelaouiñ e vez kaset bep miz a-benn heuliañ ar pezh a c’hoarvez goude hon enklaskoù, met ivez keleier er vro dre bennadoù dastumet evit al lennerien.

07.49.89.59.53

contact@splann.org

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Luttes paysannes - ruralité » :

Table ronde Agriculture-Alimentation "Qui aura l’argent du beurre"

Depuis janvier 2024, des milliers d’agriculteurs et agricultrices se mobilisent pour dénoncer la précarité du système agricole français. Malgré les divergences de leurs pratiques et de leurs opinions politiques, tous et toutes se rassemblent sur un point : leur revenu n’est pas à la hauteur du...

Luttes agricoles / un podcast de Mayday

Cette semaine avec Mayday, on écoute les agriculteurs et agricultrices qui ont ouverts leur gueule, pendant la grève du lait en Bretagne en mars 1972, ou plus récemment en janvier 2024 dans toute la France.

> Tous les articles "Luttes paysannes - ruralité"

Derniers articles de la thématique « Ecologies - Aménagement du territoire » :

Programme des rencontres antinucléaire à Bure (17-23 avril)

Des rencontres printanières antinucléaires et anti-autoritaire auront lieu du mercredi 17 au mardi 23 avril 2024 à Bure (55). Au programme : assemblée plénière antinucléaire, promenades, plein d’ateliers, tables de presse, spectacles et 2 soirées concerts (les 20 et 23) ! Venez, ça va être super !!

> Tous les articles "Ecologies - Aménagement du territoire"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter