III - Communiqué de l’Ilot U 📢

Rennes
Ecologies - Aménagement du territoire

Nous appelons à une veillée l’îlot U le dimanche 15 mai au soir et à continuer d’occuper les cabanes, de jour comme de nuit jusqu’à une déclaration de non-destruction. Nous serons là pour défendre le lieu en cas de tentative d’expulsion.
Nous vous invitons à nous apporter votre soutien, à nous rejoindre et faire usage du lieu.

Merci à tous et à toutes pour votre présence ce samedi 7 mai.
Suite à notre appel, plus de 300 personnes se sont déplacées le samedi 7 mai pour découvrir l’îlot U, observer les oiseaux, préparer des pizzas, discuter d’urbanisation et de politique, faire de la poterie, compter les grenouilles, planter des fleurs et faire la fête.
Une assemblée générale des terres rennaises s’est tenue en fin d’après-midi et nous avons principalement échangé sur l’avenir de l’îlot U, de la Prévalaye, de ViaSilva et du projet d’implantation de l’usine Bridor à Liffré.
La mobilisation significative autour de cet événement nous prouve une fois encore qu’il existe une réelle opposition à la politique de bétonisation de la ville.

Pour en revenir à l’îlot U, suite à notre entretien infructueux avec les élus le 16 mars, nous avons décidé de contacter la presse pour visibiliser le lieu et faire sortir le sujet de l’îlot U hors des bureaux de la Ville de Rennes.

Depuis, la Ville de Rennes nous a contacté par diverses méthodes : courrier menacant placardé sur la cabane de la cantine, mail invitant au dialogue, courrier postal.
Nous répondons aujourd’hui par un communiqué adressé à nos soutiens.

Concernant l’occupation du terrain, dans l’article Ouest-France du 28 avril, les élus disent ne pas vouloir parler d’expulsion mais plutôt de "résiliation de bail précaire".
Le 29 avril, nous avons trouvé, cloué sur la cabane de la cantine, un courrier nous informant que "la Ville vous demande de libérer le site pour le 16 mai 2022 au plus tard et à défaut, une procédure d’expulsion sera lancée dans les plus brefs délais".
Vous trouverez ce courrier ci-dessous.
Nous avons également reçu un mail le 3 mai nous invitant à une rencontre pour, citation, "évoquer avec vous les activités de jardinage/production vivrière que vous souhaitez conserver/développer sur le site".

Les élus tiennent un double discours de menaces / dialogue que nous n’acceptons pas.
L’arrivée de l’Elaboratoire sur les terrains adjacents et à l’îlot U ne pose aucun problème, nous nous entretenons régulièrement avec eux depuis le mois de mars.
Leur arrivée n’aura pas lieu avant l’année prochaine.

On ne pourra que conseiller aux élus, invoquant l’argument de la pollution pour justifier l’interdiction de toute agriculture, de relire le rapport qu’ils ont eux-mêmes commandé à Enviropol-Conseils le 20 novembre 2020 intitulé "ZAC Baud-Chardonnet - Îlot U".

Seule la partie nord du terrain présente une pollution aux métaux (cadmium, plomb et zinc), confirmée par la présence en quantité de Renouée du Japon.
Nous savons comment cultiver, construire des cabanes, prendre soin d’un lieu et le faire vivre.
Nous n’avons pas besoin d’experts en architecture pour valider les constructions, de bacs de culture fournis par la Ville. Nous en construirons nous-mêmes si nous en trouvons l’utilité.
On se rappelle des bacs de culture mis en place au jardin du Triangle. La terre fournie dans des bacs par la Ville de Rennes était polluée au mercure (voir le film "La carotte et le béton" ainsi que l’article d’Alter1fo https://alter1fo.com/urbanisme-jardin-triangle-densification-134557 )

Notre présence sur ce terrain n’est pas un problème.
Ce qui pose problème, au-delà de l’îlot U, c’est la bétonisation et les choix politiques d’urbanisation à Rennes.
Ce qui pose problème c’est l’extension du Stade Rennais sur des terres fertiles, c’est la construction de logements et bureaux en béton dont la durée de vie ne dépasse pas 50 ans à ViaSilva, c’est l’implantation de l’usine Bridor à Liffré.

Nous demandons donc aux élus de publiquement annuler leur décision de destruction des cabanes à partir du 16 mai.

Notre occupation de cette friche comme lieu ouvert, gratuit, d’entraide, d’apprentissage, de calme, de lenteur, de réflexion sur la ville et son aménagement va continuer.
Nous appelons à une veillée l’îlot U le dimanche 15 mai au soir et à continuer d’occuper les cabanes, de jour comme de nuit jusqu’à cette déclaration de non-destruction. Nous serons là pour défendre le lieu en cas de tentative d’expulsion.
Nous vous invitons à nous apporter votre soutien, à nous rejoindre et faire usage du lieu.

Le collectif de la Prévalaye organise un évènement ce dimanche 15 mai à 14h au Jardin À Défendre de la Prévalaye.
Nous vous invitons à nous y retrouver pour jardiner, discuter, s’organiser.

L’îlot U

Signataires de ce communiqué :

650ha, Alternatiba Rennes, Ar Vuhez, Collectif de la Prévalaye, Extinction Rebellion Rennes, NPA Rennes, Résistance Écologiste Rennes, Réseau de ravitaillement des luttes du pays rennais, Coordination anticapitaliste rennaise.

dimanche 15

III - Communiqué de l’Ilot U 📢

îlot U

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Ecologies - Aménagement du territoire » :

Assemblée Populaire Ecologiste

Rejoignez nous au Parc de Maurepas à Rennes pour une Assemblée Populaire Ecologiste où chacun.e pourra prendre la parole pour construire ensemble un mouvement de résistance écologiste populaire face à l’urgence climatique et écologique.

Pas une bassine de plus !

En pleine sécheresse, plus de 50 collectifs, syndicats et associations appellent à se mobiliser contre les méga-bassines les 29 & 30 octobre à Sainte Soline contre le nouveau chantier de méga-bassine dans les Deux-Sèvres.

> Tous les articles "Ecologies - Aménagement du territoire"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter