Première distribution du réseau de ravitaillement !

Le réseau de ravitaillement des luttes rennais a effectué sa première livraison de soutien en compagnie du cartel des cantines qui a nourri les facteurs et factrices en grève et leurs soutiens ce mardi 9 janvier 2018 au bureau de poste Crimée.

Voici une présentation de ce réseau de ravitaillement :

Que se soit lors des luttes sociales ou écologiques, d’occupations en mouvements de blocages, la nécessité se fait sentir de trouver les moyens de nous nourrir pour faire vivre les grèves et leur permettre de durer.
Nous souhaitons donc mettre en place un réseau de ravitaillement, afin de renforcer les liens entre luttes urbaines et rurales.
Des dynamiques existent déjà dans ce sens, qui permettent d’approvisionner les luttes avec ce que nous produisons et/ou transformons collectivement : champ collectif, glânage, récup, cantines régulières (Maison de la Grève du mardi au jeudi midi) ou ponctuelles (manifestations, piquets de grève, lieux occupés...).
Nous voulons à la fois penser la construction d’un réseau sur le long terme et tenter d’être opérationnel au plus tôt.
Nos droits sociaux et politiques sont sans cesse attaqués par nos dirigeants (ordonnances macron, baisse des APL...). Nos conditions de vie sociale et environnementale se dégradent du fait de politiques urbaines et industrielles désastreuses (étalement urbain, artificialisation de terres agricoles pour accueillir centres commerciaux et parcs d’attraction, aéroport de Notre-Dame-des-Landes...).
Les raisons de lutter ne manquent pas.
L’ambition est donc de relier et d’étoffer les gestes de ravitaillement. Parce qu’ils sont précieux et aident à tenir ; parce que nous voulons renforcer la circulation et les liens entre les mondes en lutte ; parce qu’il est urgent de s’essayer à d’autres formes de distribution des denrées alimentaires que celles dictées par l’économie capitaliste ; nous vous adressons cette invitation à constituer ensemble un réseau de ravitaillement des luttes dans le pays rennais.

L’ARCHITECTURE DU RESEAU

L’idée est de relier les multiples initiatives des un-es et des autres, et de les structurer. Le réseau s’articule autour de trois piliers : paysan-nes, colporteur-euses ambulant-es et cotisant-es solidaires.
Il existe aussi différentes activités rejoignables : boulanger-ères, glâneur-euses, maraîcher-ères du champs collectif, cuisinier-ères...

LES PAYSAN-NES

Nous cherchons des paysan-nes prêts à participer à ce réseau en fournissant des produits alimentaires issus de leurs fermes. C’est à chacun-e d’eux de définir au préalable les modalités d’échange qui leur conviennent, qu’il s’agisse de produits vendus à prix coûtant ou solidaire, de dons ou de mise à disposition d’invendus.
Le projet c’est d’établir dans un premier temps une liste de producteurs solidaires.
On imagine à partir de là être en capacité de prévenir tout le monde lorsqu’il y a une occasion d’activer ponctuellement le réseau (mouvement social, grève, occupation de lieu...) et d’organiser des tournées pour venir collecter les denrées dans les fermes. Pour celles et ceux qui seraient intéressés par du ravitaillement régulier, le réseau pourrait permettre de renforcer les cantines déjà existantes (Maison de la grève) ou encore à assurer un marché rouge hebdomadaire (voir en bas de page).

LES COTISANT-ES SOLIDAIRES

Pour financer tout cela, on propose à toutes celles et ceux qui le souhaitent, de cotiser pour le réseau. Le principe est simple, comme celui des premières caisses ouvrières. Il s’agit de trouver des personnes de tout horizon prêtes à verser une petite somme tous les mois au réseau (à partir de 5 euros). L’argent collecté servira à couvrir les frais de déplacements des tournées et à payer les produits aux paysans. L’objectif est de parvenir à s’autofinancer.

Un marché rouge, c’est quoi ?

Eh bien c’est un peu comme un marché avec que des produits de qualité mais sans prix sur les étiquettes ! Un moment convivial dans un quartier populaire, une occasion de commencer à s’organiser matériellement ensemble pour réintroduire de la mise en commun partout où les gouvernants veulent que règne l’économie et la loi du marché.

Pour nous contacter : nourrirlagreve@riseup.net

La fiche d’adhésion :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Ruralité - Luttes paysannes » :

ZAD, un bilan, des perspectives

Discussion avec des habitant·es autour de la lutte contre l’aéroport et pour l’avenir de la Zad. Jeudi 29/03 18h faculté villejean rdv devant le Hall B.

Une Agora des luttes à Lannion qui tombe à pic

Si nos combats respectifs ont besoin de médias libres pour être exposés sans filtre, leur réussite nécessite aussi des lieux et des moments de rencontre. Le Front social Lannion-Trégor organise sa première Agora des luttes, le samedi 10 mars 2018. Dans un contexte aussi préoccupant à l’échelle globale...

> Tous les articles "Ruralité - Luttes paysannes"

Derniers articles de la thématique « Syndicalismes - Luttes ouvrières » :

> Tous les articles "Syndicalismes - Luttes ouvrières"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org