information par et pour les luttes, Rennes et sa région

Sabotage, blocage, désarmement... À la Zad, deux jours de réflexion sur les luttes

Autonomie & auto-gestion Ecologies - Aménagement du territoire Luttes paysannes - ruralité

Fin août, une centaine de personnes se sont retrouvées à la Zad de Notre-Dame-des-Landes. Objectif : repenser les stratégies de lutte après une première saison des « soulèvements de la terre ». Ce mouvement regroupe militants climat, autonomes, et syndicats en lutte contre le bétonnage des terres et les industries polluantes.

C’est la fin de l’été sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes. L’air est déjà frais malgré les rayons de soleil qui réchauffent un peu la salle de l’Ambazada [1]. Une flopée de guêpes tourbillonnent autour du beurre déposé sur la table du petit-déjeuner, quelques-unes se noient dans une tasse de café abandonnée par les militants. Une petite centaine de personnes se sont réunies ici, du 25 au 27 août, pour dresser le bilan de la première saison des « soulèvements de la terre ». L’enjeu de cette campagne lancée en mars 2021 ? Rassembler les luttes locales, les jeunes du mouvement climat, les autonomes [2] et les syndicats paysans afin d’organiser des actions de désobéissance civile contre les industries polluantes, responsables du bétonnage et de la disparition des terres agricoles.

Un pari hasardeux — vu la diversité des pratiques politiques de chacun — mais, in fine, réussi. Les actions se sont multipliées : à Besançon (Doubs) pour défendre les jardins ouvriers des Vaîtes, à Rennes (Ille-et-Vilaine) contre l’agrandissement du stade de foot, au Puy-en-Velay (Haute-Loire) contre le projet de déviation de la RN88, ou encore à Saint-Colomban (Loire-Atlantique)contre l’extension des carrières de sable, et enfin, au nord de Paris, pour bloquerl’industrie du béton.

Après une journée intense d’échanges et de débats, petite partie de volley sur le champ à côté de l’Amazada. © Laury-Anne Cholez/Reporterre

Lire la suite sur reporterre

Notes

[1Un lieu et un collectif fédérant des territoires en lutte à l’échelle mondiale.

[2Le mouvement autonome est un mode d’organisation politique hors des partis et des syndicats. On peut lire à ce sujet l’ouvrage de Julien Allavena, L’hypothèse autonome (Amsterdam, 2020).

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Luttes paysannes - ruralité » :

Table ronde Agriculture-Alimentation "Qui aura l’argent du beurre"

Depuis janvier 2024, des milliers d’agriculteurs et agricultrices se mobilisent pour dénoncer la précarité du système agricole français. Malgré les divergences de leurs pratiques et de leurs opinions politiques, tous et toutes se rassemblent sur un point : leur revenu n’est pas à la hauteur du...

Luttes agricoles / un podcast de Mayday

Cette semaine avec Mayday, on écoute les agriculteurs et agricultrices qui ont ouverts leur gueule, pendant la grève du lait en Bretagne en mars 1972, ou plus récemment en janvier 2024 dans toute la France.

> Tous les articles "Luttes paysannes - ruralité"

Derniers articles de la thématique « Ecologies - Aménagement du territoire » :

Programme des rencontres antinucléaire à Bure (17-23 avril)

Des rencontres printanières antinucléaires et anti-autoritaire auront lieu du mercredi 17 au mardi 23 avril 2024 à Bure (55). Au programme : assemblée plénière antinucléaire, promenades, plein d’ateliers, tables de presse, spectacles et 2 soirées concerts (les 20 et 23) ! Venez, ça va être super !!

> Tous les articles "Ecologies - Aménagement du territoire"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter