Soirée de soutien aux inculpé-e-s du mouvement social

Soirée de soutien aux inculpé-es du mouvement social organisée par la Défense Collective.
(traduction en breton par expansive ci-dessous).

Retrouvez-nous jeudi 21 septembre à partir de 20h au bar Le Papier Timbré, 39 rue de Dinan, pour célébrer le départ du juge Léger De Tournemine en Polynésie.
Au menu : pinata, tombola, cocktails, punch, playlist de folie et plein d’autres surprises…

Après la 2ème manifestation de la rentrée sociale, on se retrouve tous ensemble le soir ! Les bénéfices serviront à payer les frais d’avocat des inculpé-es du mouvement social.

Le juge Nicolas Léger de Tournemine est bien connu à Rennes des justiciables et des militants-es. Pour celles et ceux qui l’ignorent, l’ancien président régional du syndicat majoritaire de la magistrature (USM), devenu le symbole de la justice décompléxée, s’est fait connaitre aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des tribunaux pour ses déclarations et ses délibérés. On peut citer par exemple la relaxe en appel des deux policiers poursuivis pour non-assistance à personne en danger après la mort de Zyed et Bouna, la condamnation en comparution immédiate à plusieurs mois de prison ferme pour les 4 camarades dans l’affaire du Bagelstein ou encore plus récemment l’arrestation et la mise en examen de deux témoins de la défense en plein procès [Affaire des témoins menottés : https://defensecollective.noblogs.org/post/2017/06/09/308/] … Ces affaires ont toutes en commun qu’elles furent présidées par le juge Nicolas Léger De Tournemine.
Ce juge s’est fait le champion de la répression, le défenseur des flics, le recordman des appels de ces décisions.

Il n’est évidemment pas dans l’esprit de cette soirée de célébrer les actes de ce juge, ni de se réjouir de son départ pour le tribunal de Papeete, mais bien de se retrouver et de se souvenir que la répression ne prend pas de vacances ! Nul doute que le sort des inculpés ne sera pas plus clément après son départ de Rennes.

Courage à tous les polynésiens-nes ! Solidarité avec les inculpé-es du mouvement social !

A jeudi, venez nombreux-ses.

https://defensecollective.noblogs.org
Pour nous joindre : defense.collective@riseup.net
Pour nous suivre : https://www.facebook.com/Défense-Collective-866329816864796/

e brezhoneg

Nozvezh souten evit ar re damallet en emsav sokial, aozet gant an Difennadeg

D’ar Yaou a viz Gwengolo er Paper Timbr e Roazhon

Deuit d’en em gavout etrezomp d’ar yaou 21 a viz Gwengolo er Paper Timbr, 39 ru Dinan evit lidañ disparti ar barner Leger de Tournemine da Bolinesia.

Da gavout : pinata, c’hoari sac’h, koktailoù, punch, playlist deus ar c’hentañ ha muioc’h c’hoazh.

Da c’houde eil vanifestadeg an distro sokial en em gavimp an holl asambles da noz ! Ar gounidoù a servijo da baeañ frejoù-avokad ar re damallet en emsav sokial.
Mil brudet eo ar barner Nicolas Léger de Tournemine evit ar re da vezan barnet hag an emsaverien e Roazhon. Evit ar re ne ouezent ket c’hoazh eo deuet Leger, prezidant rannvroel bet sindikad ar barn hag arouez ar justis diabaf, anavezet evit e gomzoù hag e guzulierezhioù. Da skouer e oa bet dizalc’het ar boliserien barnet e galv evit non pas bezañ sikouret tud en arvar da c’houde marv Zyed ha Bouna. Da c’houde e oa bet kaset d’an toull-bac’h 4 c’hamalad en ur c’homparisañ diouzhtu. Tostoc’h c’hoazh e oa bet harzet ha lakaet en egzamin an testoù didamall e kreiz ur varnadenn. Tout an afer-se e oa bet prezidet gant ar barner Nicolas Leger de Tournemine evel just !
Mestr ar grougadeg eo deuet ar barner-se, difennour ar boliserien ha rekordman galvoù da heul divizoù ivez.

Lidañ e zivizoù n’eo ket pal an nozvezh alato, na lidañ e fiñvadenn da Bapeete met kentoc’h en em gavout asambles ha derc’hel soñj ne dap ket vakañsoù ar grougadeg ! Ne vezo ket gwelloc’h an traoù ur wech aet kuit moarvat !

Kalon vat d’ar bolinesianed ! Kengred gant tout ar re damallet en emsav sokial.

Ken diriaou, deuit niverus !

P.-S.

Voici un complément d’information trouvé sur Facebook :

Pour rassurer les camarades sur "l’ambiance tahitienne" (qui est une maladresse assez stupide et on s’en excuse) et sur l’arrivée de Nicolas Léger là-bas :
Il n’a jamais été question pour nous de verser dans un folklore raciste foireux à grand renfort de vahinés et de colliers à fleurs.
Au contraire, comme nous avons souhaité l’exprimer dans l’image d’invitation, il s’agit de prendre le cliché colonial à contre-pied et de montrer une autre réalité sociale et politique de tahiti. Et c’est en se référant à la vitalité d’un mouvement comme celui qui en 1995 s’est opposé aux essais nucléaires de Mururoa et à la politique de Gaston Flosse, que nous avons voulu mettre en avant un imaginaire et des pratiques de lutte que nous partageons, et que jamais nous ne caractériserons comme celles de "sauvages" instrumentalisées par TF1.

Si nous nous réjouissons évidemment de nous débarrasser pendant quelques années de celui qui a été et reste aujourd’hui un véritable boucher des tribunaux, il est primordial pour nous d’établir un savoir opérationnel contre la méthode avec laquelle il va continuer à sévir dans les juridictions pénales.

C’est pour cette raison que nous constituons actuellement un dossier sur le juge Léger que nous allons envoyer aux organisations de lutte tahitienne, même si ces dernières ont une solide expérience de la répression et n’ont pas attendu qui que ce soit (quoi qu’en disent les commentaires misérabilistes et Paternaliste sur l’absence de défense autonome en Polynésie) pour s’organiser sur la question judiciaire. Nous invitons tout le monde à venir constater par soi-même l’ambiance de notre soirée et à venir soutenir les camarades qui croulent actuellement sous les frais d’avocats.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Répression - Justice - Prison » :

Vincenzo Vecchi bientôt libéré ?

Les soutiens du militant italien condamné pour avoir pris part aux manifestations à Gênes en 2001 espéraient avoir gagné une première bataille judiciaire fin août à Rennes.

> Tous les articles "Répression - Justice - Prison"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org