information par et pour les luttes, Rennes et sa région

Soupe populaire à Lorient

Lorient
Anti-capitalisme & Multinationale Dynamiques collectives

Nous sommes de diverses sensibilités politiques, mais nous nous rassemblons autour des luttes anticapitalistes. Nous faisons le terrible constat que les politiques anti-sociales de ces dernières décennies ne font que grandir pauvreté et injustices sociales. Notre soupe populaire est une action militante. C’est à travers l’action directe et sociale que nous pourrons tisser des liens forts entre les individu·e·s. Avec ce genre d’initiative, nous pouvons rompre avec l’isolement, casser les dynamiques qui emprisonnent les personnes. Le choix de notre emplacement n’est pas anodin, il sera situé en face de la sous-préfecture, représentante de l’État. Car oui, l’État et les politiques néo-libérales sont coupables. Coupables d’inaction, et de mettre dans la galère des familles entières.

En effet, le capitalisme, c’est aussi chacun·e pour soi, chacun·e dans son coin. C’est un capitalisme austère et immoral qui brise les vies et les familles, qui étouffe et réduit au silence les plus faibles. C’est un capitalisme qui protège les milliards reversés aux actionnaires, un argent magique dont seuls les riches connaissent la saveur.
Les politiques néo-libérales font des ravages : la précarité explose, les personnes sans domicile sont de plus en plus nombreuses, les mort·e·x·s dans la rue aussi. Face à cela, nous nous organisons pour répondre aux manquements de l’État, qui préfère réprimer toute contestation que de redistribuer un peu de richesse aux plus démuni·x·e·s.

Oui, la politique de droite dure que mène Macron et son gouvernement, ainsi que ses adorateurices, est reponsable de l’insécurité de nos concitoyen·nes. Qui y a t-il de légitime à expulser des familles pendant la trêve hivernale ? Qui y a t-il de moral de lacérer des tentes de sans-abris ? L’inflation explose, les personnes peinent à se nourrir et l’on voit encore derrière des supermarchés des poubelles pleines d’invendus. La part récupérée par les associations est minime par rapport aux tonnes de produits encore consommables jetées chaque jour en France (10 millions de tonnes par an en cumulé à différentes étapes de la production et distribution. En France, les expulsions locatives ont bondi de 20% en 10 ans. Pourtant 3,1 millions de logements (environ 150 000 en Bretagne selon l’INSEE) sont vacants, dont 1,1 millions depuis plus de deux ans alors que 300 000 personnes n’ont pas de toit !
Les nouvelles lois anti-squat vont criminaliser encore plus les squatteureuses et les bénévoles alors que des centaines de milliers de logements sont vacants en France. Pourtant, en cinq ans, le nombre de personnes à la rue a doublé. Avec les nouvelles lois, c’est le choix entre la rue, où l’on meurt à l’âge moyen de 48 ans, ou la prison pour celleux qui refuseront de quitter leurs logements afin de se protéger ! Ces députés préfèrent lutter contre celleux qui ne peuvent se loger ou honorer leurs loyers.
Les personnes qui aideraient ou faciliteraient le squat, pourraient être sanctionné d’une amende de 3750€ (encore une fois : on criminalise la solidarité !)
À Lorient, on envoie la police municipale déloger les sans abris trop voyants. Il faut cacher la misère. Nos impôts ne doivent pas servir la répression, mais la solidarité.

Une soupe populaire n’est peut-être qu’une goute d’eau face au désastre, mais nous, simples citoyen·nes, à notre échelle c’est ce que nous pouvons offrir : un peu d’aide et de réconfort pour les plus précaires et démuni·es d’entre nous. Nous n’endentons pas nous substituer au travail des associations déjà en place mais souhaitons rendre complémentaires nos actions. Nous ne sommes affiliés à aucun parti, ni organisation politique ou association. Nous ne dépendons d’aucune structure et nous revendiquons notre indépendance et notre autonomie. Face à l’inaction de l’État, une solution : l’auto-organisation !

Nous appelons à nous rejoindre, à nous filer un coup de main, à venir partager une soupe. Nous appelons à nous organiser contre les politiques libérales, à ne plus attendre et agir sur le terrain. Il est temps de faire appel à notre solidarité à toustes, de recréer du lien et de construire des initiatives positives !

FACE À LA GALÈRE, SOUPE POPULAIRE !

Des habitant·x·es du pays de Lorient.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Anti-capitalisme & Multinationale » :

Parution de la 6e édition du guide d’autodéfense numérique

Cinq ans après la précédente, nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie de la 6e édition du guide d’autodéfense numérique, entièrement mise à jour, afin de fournir conseils et recettes adaptées pour s’orienter dans les méandres parfois hostiles de la jungle numérique.

Soupe populaire à Lorient

Le collectif Soupe Pop’ Lorient organise, le vendredi 13 janvier, à partir de 18h, Place Glotin, à Lorient, une soupe populaire, une distribution de vêtements chauds et paniers repas. Cette initiative est à destination des précaires, des sans-abris et des réfugié·es.

> Tous les articles "Anti-capitalisme & Multinationale"

Derniers articles de la thématique « Dynamiques collectives » :

> Tous les articles "Dynamiques collectives"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter