Les amendé.e.s du 30 mai 2020 : nouveau rassemblement

Rennes
Répression - Justice - Prison

lundi 6 juin
à partir de 13h30
devant le tribunal de Rennes

RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN

A l’appel du Collectif Inter-Orga, une manifestation de soutien aux Sans Papiers était organisée à Rennes ce jour-là, de même qu’à Paris se déroulait la 1re Marche des Solidarités. Déclarée à la Préfecture, celle-ci n’avait pas répondu.

Pas d’interdiction … mais la police est là !

Dés que les manifestants ont commencé à se rassembler et à défiler, la police a contrôlé les identités des participant.e.s. Ce qui a débouché sur des contraventions de 135 € pour « rassemblement interdit sur la voie publique » durant l’état d’urgence sanitaire.

Nous demandons l’annulation de nos contraventions

Ces contraventions, nous les contestons tous ensemble devant le Tribunal : mais celui-ci nous convoque individuellement … Ce qui nous amène à comparaître successivement, les un.e.s après les autres, au gré du temps qui passe … A chacune de ces audiences, et parce que nous ne lâchons rien, nous appelons à des

Rassemblements de soutien

pour crier haut et fort

  • notre soutien aux revendications des sans-papiers
  • notre soif de justice
  • notre droit à manifester
  • notre rejet des mesures liberticides

Collectif des amendé.e.s du 30 mai

Soutien financier (pour les frais de justice) : https://www.papayoux-solidarite.com/fr/collecte/soutien-aux-militant-e-s-du-35-de-la-cause-des-personnes-exilees

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Répression - Justice - Prison » :

Tensions à la prison de Vézin

Des détenus refusent de remonter dans leur cellule pour protester contre l’installation de brouilleurs téléphoniques.

Antiterrorisme Lettre Ouverte
au juge d’instruction Jean-Marc Herbaut

Depuis le « coup de filet dans l’ultra gauche » du 8 décembre 2020, la vie de sept personnes a été mise en suspens sur de simples présomptions d’intention. La justice maintient toujours trois d’entre elleux derrière les barreaux, violant gravement le principe de la présomption...

> Tous les articles "Répression - Justice - Prison"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter