10 ans après, plus que jamais défendons la Révolution du 19 juillet !

Solidarités internationales

Il y a 10 ans, le 19 juillet, alors que la révolution syrienne se transformait en une guerre civile meurtrière, les YPG/YPJ (Unité d’autodéfense du peuple liées au PYD, branche syrienne du PKK ), qui avaient été constituées en secret dès 2004 suite aux massacres du 12 mars, prennent le contrôle de la ville de Kobanê. Dans la foulée, le mouvement se propage : Efrîn, Derik, Amudê et Darbasiyê. Les Kurdes célèbrent la libération du Kurdistan occidental, le Rojava, et déboulonnent les portraits de la famille Assad ! Depuis, sur ce territoire déjà riche d’un patrimoine commun à toute l’humanité, une révolution féministe, démocratique, et internationaliste est née et résiste.

Malgré les pressions de toutes parts, le double jeu des impérialistes de l’OTAN et de Russie, l’État syrien, les attaques de Daesh, les invasions et occupations de la Turquie et ses milices de l’ANS (Armée nationale syrienne), le mouvement kurde et ses alliés ont construit une administration (l’Administration autonome du Nord et de l’Est de la Syrie) basée sur l’autonomie démocratique, la libération des femmes, la démocratie radicale et l’écologie, tout en libérant des régions entières du contrôle de l’État Islamique, comme à Raqqa ou à Kobané, et en luttant de pied ferme contre les agressions du fasciste Erdoğan. Le système mis en place au Nord et à l’Est de la Syrie ne propose pas une solution politique seulement pour les Kurdes mais pour l’ensemble des peuples de ce territoire : Arabes, Arméniens, Assyriens, Circassiens, Tchétchènes, Turkmènes, Yézidis…

L’UCL soutient la gauche kurde en agissant, en étudiant, ou en faisant connaître la révolution politique au Rojava/nord-est de la Syrie. C’est donc tout naturellement que nous célébrons aujourd’hui les 10 ans de cette révolution. Mais face aux menaces d’Erdoğan, aux intérêts impérialistes, à la sécheresse naturelle et politique, l’ensemble du Kurdistan est plus que jamais sous pression.

Pour cela, nous affirmons qu’il faut la soutenir par tous les moyens. Rappelons, entre autre, que la révolution défend ou a réalisé :

  • l’autonomie de dizaines de milliers de femmes de toutes les nations qui s’auto-organisent dans tous les secteurs de la société : éducation, formation, auto-défense armée, agriculture, justice, économie …
  • la Loi des femmes, qui prévoit notamment la coprésidence homme/femme de toutes les institutions, l’interdiction du mariage forcé, de la dot, de donner sa fille à une famille, la criminalisation des « crimes d’honneur », l’égalité homme/femme dans toute la société …
  • la formation professionnelle des femmes et la féminisation de tous les secteurs professionnels, ainsi que le développement d’activités coopératives autonomes des femmes.
  • les Mala Jîn (Maisons des femmes), la lutte contre les violences sexistes et sexuelles et tout particulièrement celle contre les féminicides.
  • une éducation gratuite et publique, pour toutes et tous en langue maternelle et une éducation anti-sexiste dès le plus jeune âge et tout au long de la scolarité, les centres de recherche sur la science des femmes et de la vie : la jineolojî.

Pour nous, défendre la révolution du Rojava c’est :

  • Défendre une société sans État, une société fédéraliste, basé sur les communes et conseils locaux.
  • Défendre un concept de justice transformative basé sur la résolution des conflits à la base.
  • Défendre la planification démocratique de la production grâce aux comités d’économie et défendre la mise en place d’une économie coopérative.
  • Défendre l’auto-défense populaire !
  • Défendre l’autodéfense des femmes !

Par ailleurs, l’UCL réclame :

  • le retrait du PKK et des autres branches politiques armées de la révolution de la liste des organisations terroristes.
  • la vérité et la fin du secret d’État sur l’assassinat à Paris, le 9 janvier 2013, de Fidan Doğan, Sakîne Cansiz et Leyla Saylemez.
  • la libération d’Abdullah Öcalan et de tous les prisonniers de la gauche kurde et de ses soutiens.

Pour toutes ces raisons et bien d’autres, l’UCL continuera à défendre la révolution du Rojava !

Sersala te pîroz be Rojava – Joyeux anniversaire Rojava !

En ce jour, nous avons aussi une pensée émue pour toutes celles et ceux qui ont donné leur vie à la révolution et plus particulièrement pour Ferhat Şibli, artisan infatigable de la construction de l’AANES, tombé martyr en Irak sous une frappe de drone de l’armée turque le 17 juin 2022.

Nous pensons aussi à toutes celles et ceux qui sont tombé-es, sont emprisonné-es, persécuté-es ou en exil suite à leur engagement révolutionnaire contre les dictatures et pour l’instauration de sociétés démocratique en Syrie, au Proche Orient, et durant les révolutions du Printemps des peuples.

Shehîd Nemirin – Les Martyrs ne meurent jamais.

L’Union communiste libertaire, le 19 juillet 2022

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Solidarités internationales » :

> Tous les articles "Solidarités internationales"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter