Appel à récits sur les rapports de dominations et sur les mécanismes, oppressions et violences patriarcales en milieux militants.

Appel à récits de faits sur les rapports de domination masculine et les mécanismes, oppressions et violences patriarcales en milieux militants.

(libertaire/anarchiste, écologiste, gilets jaunes, communiste, antimilitariste, anticapitaliste, anti-nucléaire, anti-patriarcat, antispéciste, anti-colonialiste-néocolonialiste, anti-THT, anti-civilisationnel, techno-critique, etc.)

Le patriarcat en milieu militant vous met en rage ? En colère ? En rogne ? Vous oppresse ? Vous opprime ? Vous pressurise ? Vous empêche de lutter et d’être libre ? Vous décourage ? Vous angoisse ? Vous fait peur ? Vous touche ? Fait écho en vous ? Vous bouffe les tripes ? Vous remue ? Vous rend malade ? Vous torture ? Vous désespère ? Vous attriste ? Vous mutile l’âme et le cœur ?

Avant propos

Le terme "récits de faits"

J’utilise ce terme pour rappeler que les femmes ne "produisent" pas un témoignage. Un témoignage est une "déclaration, déposition d’un témoin en justice" et est "l’action de témoigner, de rapporter ce qu’on a vu, entendu, ce qu’on sait".
Considérant que les femmes ne sont pas "témoins" de scènes, propos, remarques, agressions, viols, violences, oppressions et rapports de domination qu’elles ont elles-mêmes vécus, le terme "récits de faits" m’a donc semblé davantage opportun.

Les genres employés

Les genres utilisés dans cet appel à récits de faits seront le masculin pour les agresseurs, le féminin pour les victimes. Cela correspond aux statistiques : 9 victimes d’agressions sexuelles et de viols sur 10 sont des femmes, 99 % des agresseurs (on entendra ici l’auteur d’agression(s) sexuelle(s) et/ou de viol(s)) sont des hommes. Je parlerai ici d’hommes au sens d’hommes cisgenres et il en est de même pour les femmes.
Il ne s’agit pas d’invisibiliser les autres cas qui existent, mais de souligner un fait social, découlant du patriarcat.

La focale
J’ai choisi de me focaliser sur les femmes cisgenres mais les personnes vivant à l’intersection de plusieurs systèmes d’oppressions (féminisme intersectionnel) telles que les femmes racisées, excisées, autochtones, en situation de handicap ou de précarité financière, neuroatypiques, "psychiatrisées", lesbiennes, bisexuelles, les personnes intersexes et les personnes trans et non-binaires subissent d’autres mécanismes, oppressions et discriminations, même au sein de leurs propres luttes. J’inclus également les jeunes femmes et femmes qui pourraient subir de l’âgisme.

Si vous souhaitez lancer un appel à récits en étudiant et analysant l’imbrication entre le patriarcat et plusieurs discriminations et/ou systèmes oppressifs, je vous invite grandement à le faire.

Etant moi-même militante et engagée dans diverses luttes, je me suis, et à nouveau, frottée aux expressions et formes variées que prend le patriarcat.

Dans des milieux où, a priori, cette question, fondamentalement humaine et existentielle, des rapports de domination des femmes par les hommes et des oppressions devrait être centrale et mise à égale avec tous les autres enjeux auxquels nous faisons face (politique, écologique, social, sanitaire, etc.), je me suis retrouvée à nouveau privée de ma parole, en tant que jeune femme, jugée sur mon corps, mes capacités intellectuelles et opprimée.

Constater que ces questions patriarcales ne sont jamais prises au sérieux et ne sont jamais amenées, amorcées et saisies par les hommes m’interroge grandement.

Une énième fois, au cours des 2/3 dernières années d’indignations populaires, de désastres écologiques et climatiques et de réappropriation politique (par certaines classes de la société), les femmes n’ont pas eu voix au chapitre.

Une énième fois, leur parole a été confisquée, récupérée et invisibilisée.

Une énième fois, la parole a été détenue, l’attention a été captée et gardée PAR des hommes POUR des hommes. En visionnant de nombreuses sources d’informations militantes, en écoutant des émissions politiques réalisées par des médias alternatifs et indépendants, en lisant des articles sur des blogs et sites libertaires, anticapitalistes, anti-nucléaires...

Le constat est aussi indignant que saisissant : ce ne sont que des hommes, dans une immense majorité de sources, qui interviennent, parlent, se congratulent entre eux, consultent, palabrent, colloquent, philosophent, écrivent, expertisent, recherchent, chantent, créent, innovent, réfléchissent autour des enjeux colossaux en face desquels nous nous trouvons présentement toustes confronté-e-s.

Le système patriarcal aliène et enferment les hommes et les femmes et opprime, de surcroît, ces dernières. C’est un véritable fardeau oppressif et systémique. Cela me met dans une rage immense et intense, fait monter en moi une colère du fond des âges !

J’ai donc, très modestement, eu envie de recueillir des récits de faits écrits et/ou enregistrés de jeunes femmes et femmes (18 ans et plus), de manière à rendre visible pour questionner au sein même de nos luttes et milieux militants, ces récits de femmes qui subissent ces dominations et oppressions patriarcales, parfois très subtiles.

Après récolte et mise en forme de ces récits de faits, je les publierai sur le site infokiosque.net et les imprimerai en brochures pour les diffuser dans les milieux militants que je côtoie. Je vous donnerai une copie une fois le zine terminé pour que vous puissiez faire de même !

Si vous souhaitez écrire et m’envoyer votre récit, si vous souhaitez un appel téléphonique ou bien une rencontre enregistrée ou si vous souhaitez d’autres informations, vous pouvez me contacter à cette adresse :

recitsdefaitspatriarcaux@riseup.net

A tout bientôt !


Cevern.

P.-S.

Prix libre pour m’aider à financer les impressions une fois la brochure terminée.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Féminismes - Genres - Sexualités » :

> Tous les articles "Féminismes - Genres - Sexualités"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org