Bridor à Liffré ?! Deuxième droit de réponse, une contestation qui est fière

Liffré
Ecologie

Réclamer et organiser une assemblée populaire acceptée par le public, doit-il être considéré comme un acte violent ?
Nous prenons le mégaphone pour nous faire entendre, pour nous lever contre toute cette violence, cette brutalité contre le vivant, cet écocide volontaire."

Nous sommes navré.es d’apprendre que M. Michot se soit rompu le tendon et lui souhaitons un bon rétablissement, néanmoins, nous continuons à affirmer que cet accident tient de son entière responsabilité. De plus, il semble honteux que nos propres impôts subventionnent trois longs mois d’arrêt maladie pour un homme qui s’est intentionnellement mis en danger, qui s’est blessé en essayant d’intimider physiquement une citoyenne et qui, ensuite, n’hésite pas à mentir et à porter des accusations calomnieuses. Ses fonctions d’élus, cela fait longtemps qu’il ne les exerce plus, depuis qu’il a décidé de plier face au lobby agroalimentaire au détriment de l’avis des habitants de Liffré.

Qu’il se console de ne pas passer les vacances d’été avec ses enfants, car il est en train de saccager leur avenir tout entier. En effet, ce seront à eux de subir de plein fouet les conditions de plus en plus extrêmes du dérèglement climatique, auxquelles participe l’usine de Bridor. Comment ose-t-il affirmer que nous avons besoin de ce projet ? Ce dont nous avons réellement besoin c’est de résilience, de projets locaux, respectueux du vivant et de la biodiversité. L’objectif de ce projet est de faire de l’économie, sans aucun doute, mais il est honteux de pouvoir croire ne serait-ce qu’une seule seconde qu’il s’agisse d’écologie. Les opposants au projet sont nombreux, incluant des jeunes et des moins jeunes, tous impliqués pour défendre le bon vivre à Liffré.

En démocratie, les débats sont organisés avant le lancement d’un projet et les habitants sont écoutés. La démocratie n’existe plus lors de fausses concertations qui cachent des présentations malhonnêtes d’un projet déjà acté. Loin de l’agressivité physique et verbale dont ont fait preuve les élus, nous réclamons calmement mais fermement des décisions rapides, efficaces et raisonnées pour stopper l’implantation de cette usine qui reste un non-sens écologique. Les réunions précédentes n’ont marqué aucune sans prise en compte de l’opposition et des inquiétudes émises par les locaux. Ainsi, réclamer et organiser une assemblée populaire acceptée par le public, doit-il être considéré comme un acte violent ? Cette prise de parole s’est exprimée comme dernier recours, dernier choix restant à des citoyens ignorés et manipulés par ceux qui sont pourtant censés les représenter.

Imposer un projet destructeur de notre environnement n’est-il pas violent ? La mise en péril de la faune et de la flore pour du capital n’est-il pas violent ? La monopolisation de la moitié de l’eau de la commune, dans un monde menacé par de plus en plus de sécheresse n’est-il pas violent ? La destruction d’emploi et de savoir-faire artisanaux au profit de travaux industriels et aliénants n’est-il pas violent ? Alors oui, nous prenons le mégaphone pour nous faire entendre, pour nous lever contre toute cette violence, cette brutalité contre le vivant, cet écocide volontaire. Il n’y a plus le temps de s’émouvoir d’une réunion perturbée, alors que plusieurs hectares de terres risquent bientôt de se retrouver noyées sous le béton. Nous sommes écœurés, terrifiés et affligés face à l’absence de prise en compte de la crise climatique qui s’accélère.

Nous doutons, chaque jour, de notre capacité à stopper les dégâts déjà irrémédiables que la société actuelle perpétue. Nous doutons finalement de la capacité de nos élus à ouvrir les yeux et à avoir le courage de se battre pour notre avenir et celui de la planète dans son ensemble.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Ecologie » :

La vie normale

"Il ne s’agit donc pas ici de s’opposer à la vaccination en tant que telle. Il s’agit de s’opposer à ce qui détruit notre santé à tous : le mensonge permanent d’une société qui travaille à la production de valeur, et ne se soucie de rien...

Camp climat rennais du 5 au 8 août - Rejoins nous !

Passe à l’action et rejoins-nous : participe au Camp Climat 2021 près de Rennes C’est quoi ? Pendant 4 jours du 5 au 8 août, forme-toi et prends part à la résistance qui s’organise sur le territoires, afin d’avoir toutes les clés pour changer le système face à l’urgence climatique et...

> Tous les articles "Ecologie"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter