En 2017, 1 072 personnes ont été enfermées au CRA de Rennes

Saint-Jacques-de-la-Lande
Migrations - Luttes contre les frontières

En 2017, 1 072 personnes ont été enfermées au centre de rétention administrative de Rennes Saint-Jacques. « Ce nombre n’a jamais été aussi élevé », explique la Cimade dans son rapport annuel. L’association constate « un durcissement des pratiques, » et « des atteintes de plus en plus graves aux droits ».

En 2017, 1 072 personnes ont été enfermées au centre de rétention administrative (Cra) de Rennes Saint-Jacques. "Ce nombre n’a jamais été aussi élevé", précise la Cimade dans son rapport annuel, qui ajoute que la majorité de ces privations de libertés sont illégales : ainsi, 52,6 % des personnes ont été libérées dans les premiers jours de leur rétention du fait de l’irrégularité des procédures.

La Cimade a constaté également "l’enfermement illégal des personnes dublinées" au Cra de Rennes, enfermement intervenant en grande majorité suite à une convocation en préfecture :

En 2017, trois décisions sont venues restreindre puis interdire le placement en rétention des demandeurs d’asile en procédure Dublin. Pourtant, en dépit de ces décisions rendues par les plus hautes juridictions, 55 personnes ont été enfermées illégalement entre le 28 septembre et le 31 décembre 2017".

suite : https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-1-072-personnes-enfermees-un-record-au-centre-de-retention-5860898

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Migrations - Luttes contre les frontières » :

> Tous les articles "Migrations - Luttes contre les frontières"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter