Féminisme à Rennes : la rentrée massive de Nous Toutes 35

Rennes
Féminismes - Genres - Sexualités

A la sortie d’un confinement qui a plus que jamais amplifié les inégalités, et après un remaniement qui expose clairement une culture du viol, nous sommes déterminé.es à dénoncer, revendiquer et soutenir les luttes.

8 mars 2020, une journée historique

Le 8 mars dernier, une semaine avant l’annonce du confinement, nous étions des milliers de personnes à manifester dans les rues de Rennes en réponse à l’appel du collectif Nous Toutes 35 (NT35). Une journée historique par le nombre, la détermination et les slogans !

5000 personnes scandant leur force et leur fierté d’être féministes, radicales et en colère. En colère contre les féminicides et les violences sexuelles, mais aussi contre les violences racistes et policières et contre le traitement réservé aux personnes migrantes et aux Musulman.es par l’État. “Ni patrie, ni patriarcat” ou encore “Solidaires au-delà des frontières”, les slogans et les banderoles déployées laissaient peu de place au doute : oui, depuis la manifestation historique du 23 novembre 2019, nous avons encore fait un pas en avant “pour permettre à un maximum de femmes qui subissent la sur-exploitation, le racisme, les violences sexistes et sexuelles… de s’organiser et de se mettre en action pour un mouvement féministe populaire” [1]

Nous étions alors encore loin de nous imaginer que les mesures sanitaires imposées allaient remettre en question notre détermination à occuper la rue. Faisant suite à cette journée, une Coordination Nationale Féministe s’est créée au début du confinement afin d’imaginer et de construire un 8 mars 2021 toujours plus massif. L’envie, partant de Toutes En Grève 31, était de mettre en lien les différents collectifs et associations féministes sur l’hexagone. Des liens qui permettent de s’organiser ensemble sur des dates d’actions et manifestations communes. Aujourd’hui, cette mise en réseau nationale prend peu à peu forme, se concrétisant au fil des dates que nous décidons collectivement de marquer.

La première date d’action commune appelée par la coordination fût celle du 1er Mai pour la Journée de lutte des droits des travailleur·euses. Il y a eu des actions féministes sur les réseaux sociaux mais aussi dans les rues de différentes villes, malgré les risques de répression dans un contexte de confinement policier.

Il y a eu ensuite le 8 juin, journée de manifestation pour un déconfinement féministe à Rennes, avec deux actions. La première devant un hôpital public de Rennes pour réclamer plus d’argent pour la santé publique, plus de moyens et des conditions de travail dignes pour les soignant.e.s, et l’autre, un rassemblement qui est parti en manifestation sauvage dans le centre ville. À l’heure actuelle, nous préparons la date du 21 novembre, pour la journée de mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles.

Lire la suite sur A2C

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Féminismes - Genres - Sexualités » :

> Tous les articles "Féminismes - Genres - Sexualités"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter