Grand Jeu « Entarte Pierre Gattaz ! » le 19 janvier à Rennes

Après les fêtes, la fête continue... Grand Jeu « Entarte Pierre Gattaz ! » à Rennes le 19 janvier. La règle du jeu est simple : le premier qui réussit à entarter Pierre Gattaz a gagné !

Quelques bonnes raisons de recouvrir de crème le patron du Medef :

Pierre Gattaz est un fils à papa. C’est le fils de Yvon Gattaz (dit « Vonvon le patron ») président du Conseil national du patronat français (CNPF) entre 1981 et 1986, militant de la flexibilité du travail, ennemi déclaré des syndicats et de l’impôt sur les grandes fortunes.

Pierre Gattaz peut faire l’apologie de la flexibilité et de la précarité, mais son petit trône, c’est son papa qui le lui a refilé. C’est un héritier falot qui explique à la France entière qu’il faut savoir prendre des risques et quitter sa zone de confort, un peu comme un curé pédophile qui fait la morale à ses ouailles. La seule excuse de Pierre Gattaz, c’est qu’il a bu au biberon toutes les idées libérales débiles qu’il régurgite aujourd’hui dans les médias. N’est-il pas temps de sevrer le grand benêt du MEDEF ?

Il a été président du Syndicat des industries de composants électroniques passifs (SYCEP). Il a, à cette occasion, participé à la production d’un « livre bleu » qui préconise le développement des technologies liées à la biométrie, à la vidéosurveillance et aux contrôles.

Dans ce rapport, il est noté que

La sécurité est très souvent vécue dans nos sociétés démocratiques comme une atteinte aux libertés individuelles. Il faut donc faire accepter par la population ces technologies [...]. Plusieurs méthodes devront être développées par les pouvoirs publics et les industriels pour faire accepter la biométrie. Elles devront être accompagnées d’un effort de convivialité [...] et par l’apport de fonctionnalités attrayantes.

Est aussi recommandée dans ce rapport [1], l’éducation des enfants de l’école maternelle, afin de favoriser l’acceptation de ces technologies. La surveillance, c’est un business bien rentable. La société de contrôle diagnostiquée par le philosophe Gilles Deleuze est devenue réalité grâce à des canailles comme Pierre Gattaz.

Nul doute qu’il va se plaire à Rennes. Les caméras de « vidéoprotection » en nombre toujours plus important et les dispositifs de contrôle comme RenCitéZen (sans parler des prochains portillons anti-fraude, pour ne pas dire anti-pauvres) donnent un peu une idée du Vivre Ensemble à la sauce rennaise. C’est un Vivre Ensemble imaginé par Big Brother.

Le 17 octobre 2017, sur Europe 1, il s’est prononcé contre « l’optimisation des chômeurs ». Le problème pour Pierre Gattaz, ce n’est pas l’optimisation fiscale des plus riches mais la fraude des chômeurs fainéants qui profitent du système et font ainsi de « l’optimisation ». Pour lutter contre ce malheur qui afflige la France, Pierre Gattaz a plein d’idées, notamment celle-ci : « contrôler tous les jours les chômeurs ». Quelle est la prochaine étape ? Mettre les chômeurs dans un camp, parce qu’on les contrôlerait mieux du haut d’un mirador et que ça coûterait moins cher ? Avec les fichés S. ? Nouvelle conception du Vivre ensemble ? Comme l’ignoble est souvent proche de la bêtise, au moment même où il s’en prenait aux chômeurs, Pierre Gattaz signait une promesse d’achat pour un magnifique château au cœur du Lubéron, d’un montant de 11 millions d’euros : « 2 120 m 2 habitables, six suites, une piscine chauffée, un pool house, une piscine extérieure et un vieux moulin à vent ». On parie que Pierre Gattaz va bien s’entendre avec Jeanne-Emmanuelle Hutin lors de ce grand barnum du Vivre ensemble. Ils vont pouvoir évoquer ensemble les joies de la vie sous l’ancien- régime quand on pouvait être riche sans se faire importuner par les manants... Tout est parti à vau-l’eau avec la Révolution française, c’est bien connu. Oui, pourquoi ne peut-on pas à nouveau « Vivre ensemble » en paix et en bonne intelligence entre aristocrates et plébéiens ?

Pierre Gattaz a lancé l’idée d’un smic au rabais pour les jeunes, afin de permettre selon lui à « quelqu’un qui ne trouve pas de travail, de rentrer dans l’entreprise de façon transitoire avec un salaire adapté, qui ne serait pas forcément le salaire du smic ». Le salaire minimum, c’est le prochain verrou à faire sauter pour le patronat. Est-ce que la fille de Gattaz, celle qui a passé le bac il y a quelques années et a planché sur « les conflits sociaux » et la « cohésion sociale », sera payée aussi au smic jeunes ? En tout cas, voici un sujet : Est-ce que le Vivre ensemble que l’on prétend menacé par le terrorisme et le communautarisme, n’est pas, au fond, qu’un slogan chargé d’occulter la conflictualité sociale ? Jeanne-Emmanuelle Hutin, on a hâte de lire ta copie ! C’est le MEDEF et Pierre Gattaz qui poussent aux réformes libérales du code du travail, réformes largement impopulaires dans la population française. C’est pour faire passer ces réformes libérales qu’il est nécessaire de réprimer violemment ceux qui s’y opposent et manifestent.

Pierre Gattaz est donc aussi responsable des violences policières qui se sont déroulées à Rennes pendant le mouvement contre la Loi travail. Il fait partie des donneurs d’ordre. Magnanime, le mouvement ne lui fera subir en retour ni asphyxie lacrymogène, ni contusion téléscopique, ni énucléation non létale. Tout proactif qu’il soit dans la propagation des politiques libérales, Pierre Gattaz reste un guignol. Il faut l’accueillir comme il se doit : à coup de crème chantilly dans sa face d’héritier.

P.-S.

D’autres portraits des intervenant·es du Forum "Vivre ensemble" ici.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Elections - Démocratie » :

Forum vivre ensemble - récit

Petit récit dedans-dehors des Assises nationales de la citoyenneté organisées par Ouest-France au couvent des jacobins.

> Tous les articles "Elections - Démocratie"

Derniers articles de la thématique « Capitalisme - Multinationale » :

> Tous les articles "Capitalisme - Multinationale"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org