information par et pour les luttes, Rennes et sa région

Mégabassines : la police espionne

Mauzé-sur-le-mignon (79)
Dynamiques collectives Ecologies - Aménagement du territoire Politiques sécuritaires - Surveillance

Des dispositifs de surveillance ont été découverts près du lieu habituel de réunion des opposants aux mégabassines, dans les Deux-Sèvres. Les appareils ont été installés par la police.

Une caméra, un routeur et des batteries lithium, le tout dissimulé sous des filets de camouflage. C’est l’attirail qu’a découvert, jeudi 17 mars, Julien Le Guet, porte-parole du collectif Bassines non merci (BNM). Le dispositif de surveillance était orienté vers le domicile de son père, Christian Le Guet, qui accueille régulièrement les réunions des opposants aux mégaretenues d’eau dans le marais poitevin. Ce dernier a déposé plainte contre X, mardi 22 mars, pour « surveillance illégale ». « Nous avons été espionnés, tempête son fils, joint par Reporterre au téléphone. Ça pose la question de la liberté d’expression, de la liberté de se réunir et de s’organiser. »

Un « dispositif militaire » installé par la police nationale, a finalement admis la préfecture des Deux-Sèvres lundi 21 mars, « afin de préparer la sécurisation de la manifestation des 25, 26 et 27 mars prochains », a-t-elle indiqué dans un communiqué adressé au journal Le Courrier de l’ouest. En fin de semaine, le collectif Bassines non merci organise un rassemblement festif et militant, le Printemps maraîchin.

Suite de l’article sur Reporterre.net

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Politiques sécuritaires - Surveillance » :

> Tous les articles "Politiques sécuritaires - Surveillance"

Derniers articles de la thématique « Ecologies - Aménagement du territoire » :

Course nature Lafarge 29 juin 14h : Contre-course en béton !

Les 29 et 30 juin le site Lafarge de Saint-Pierre-la-Cour (53), à mi chemin entre Rennes et Laval, organise une "course nature dans la plus grande cimenterie de France". Cet évènement s’inscrit dans une stratégie de greenwashing plus globale dont le cimentier est adepte depuis des années.

> Tous les articles "Ecologies - Aménagement du territoire"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter