Mourir à Rennes va bientôt coûter trois fois plus cher

Rennes
Syndicalismes - Travail

Mourir est un moment de la vie inévitable et coûteux, précisément ce qui se passe après le dernier souffle. Préparer le corps en chambre mortuaire ou en pompes funèbres pour sa future inhumation ou crémation, puis l’accueillir au cimetière dans sa sépulture, qu’il faut ensuite entretenir, autant d’actes obligatoires pour des raisons légales et sanitaires qu’il faut payer. Et la facture est de plus en plus élevée, surtout si la municipalité décide de fermer son service public de fossoyeurs, laissant les prestations funéraires dans les seules mains des entreprises funéraires privées. C’est ce qui se passe à Rennes depuis septembre 2021.

Sylvain Blanchet est un des sept fossoyeurs embauchés par la ville de Rennes. Fin décembre, dans la salle de pause du personnel au cimetière de l’Est, il revient sur leur mobilisation dès l’annonce de la fermeture du service. Ce service a été créé en 1954 par le maire Henri Fréville pour aider les Rennais face à l’augmentation constante des prix des prestations des marbriers, rappelle Sylvain :

« Il n’était pas du tout socialiste, et c’est une maire socialiste qui nous enlève ça… »

Le 10 septembre, ils sortent de leur devoir de réserve et se mettent en grève, soutenus par le syndicat Sud. « On a appris ça à midi, on est parti. L’enterrement prévu l’après-midi a dû être annulé. » Un geste qui a surpris la municipalité, qui s’attendait à une réaction discrète. Puis ils se sont mobilisés tous les jours « sur les marchés, on a obtenu 3.000 signatures de soutien », mais aucun élu n’a accepté de s’entretenir avec eux. « C’est politique » est la seule réponse adressée ou « ce n’est pas le moment d’en parler ». Un mois plus tard, ils retournent travailler mais n’ont rien à faire, la municipalité faisant déjà appel aux services d’une entreprise privée. Depuis, rien n’a évolué et chacun attend son reclassement d’ici fin mai, soit dans le privé, soit dans d’autres services de la ville. Sylvain résume :

« On vit au jour le jour. »

Lire la suite sur Street Press

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Syndicalismes - Travail » :

> Tous les articles "Syndicalismes - Travail"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter