Récit & images du rassemblement du 6 juin à Rennes

Rennes
Antiracismes - colonialismes
1 complément

Comme dans beaucoup de villes de France, se tenait le 6 juin un rassemblement LAISSEZ NOUS RESPIRER contre les crimes policiers racistes.

Ce rassemblement a été appelé par le collectif Vérité et Justice pour Babacar (mais aussi Nous Toutes 35, Solidaires Etudiant.es,NPA, UCL).
Nous étions environ 2000 personnes à nous rassembler place Charles de Gaules dès 14h et ce malgré l’interdiction du rassemblement annoncée la veille par la préfecture.
L’affluence est impressionnante, beaucoup de personnes n’ayant jamais manifesté, des personnes de toutes tranches d’âge, mais beaucoup de jeunes et très jeunes, de personnes racisées, on est loin des rassemblements qui ne rassemblent que le milieu militant et ça fait du bien.

Awa Gueye, qui mène le combat pour obtenir la vérité et la justice dans la mort de son frère, tué par la bac à Rennes, appelle après sa prise de parole à une minute de silence en posant un genou au sol. Aux alentours de 16h, une grande partie des personnes partent en cortège en direction du centre ville mais sont très vite bloquées par le dispositif policier. Un point de fixation se forme et pendant 1h le cortège se sépare afin de contourner le dispositif policier et éviter les lacrymogènes.

Awa Gueye : "j’attends la date de la reconstitution de l’assassinat de mon frère par la police, ce jour là, je veux que tout le monde soit là"

La manifestation arrive à s’élancer dans le centre ville de Rennes, le cortège est dynamique et déterminé, ce sont plus de 1500 personnes qui parviennent à manifester dans le centre historique de la ville (interdit aux manifestations depuis 2016) sous les applaudissement d’un grand nombre de passant.es et de salarié.es des commerces de la rue Lebastard.
La police est contrainte de reculer à plusieurs reprises et le cortège semble toujours aussi dense. La manifestation tente de rejoindre la cité judiciaire mais est bloquée par un important dispositif policier. La manifestation prend fin peu avant 20H après plusieurs jets de lacrymos.

Aujourd’hui une manifestation interdite, contre les crimes policiers racistes, a pu pendant 4 heures, défiler dans les rues de Rennes. On pouvait y sentir une vraie puissance collective et un rapport de force en notre faveur. Il est important de préciser ici que c’est le nombre et la détermination qui ont permis ce rapport de force. La police semblait "marcher sur des oeufs" face au nombre mais aussi à l’absence de pratiques émeutières, qui l’ont contraint a éviter les charges tant la colère était palpable. 
Cette journée a permis de ressentir une grande puissance collective et une réelle satisfaction de manifester au côté de personnes souvent jeunes, racisées et habitant les quartiers populaires.

La famille d’Allan tué par la police de Saint Malo en février 2019

Un autre reportage photo sur mediapart

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Antiracismes - colonialismes » :

Rassemblement en hommage à Babacar Gueye

Samedi 5 décembre à 14h, rassemblement à Maurepas pour la 5e commémoration de la mort de Babacar et demander la mise en inculpation des responsables de sa mort.

Appel des Femmes de la Marche des Solidarités

Appel des Femmes de la Marche des Solidarités lu à Rennes à l’occasion de la journée contre les violences faites aux femmes du 21 novembre et pour mobiliser pour l’acte IV le 18 décembre

> Tous les articles "Antiracismes - colonialismes"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter