Retour sur la manif #Me too du 25 novembre à Rennes

Dans la continuité du mouvement #MeToo et de la libération de la parole des personnes victimes des violences sexuelles, une manifestation s’est tenue ce samedi 25 novembre à Rennes.

Cette manifestation était appelée par Alternative Libertaire, Alliance Rebelle, Collectif FéminismeS de Rennes 2, Effronté-es Rennes, Ensemble ! Jeunes, Jeunes Communistes 35, Jeunes Insoumis-es Rennes, NPA Rennes, Solidaires Etudiant-es, Solidaires 35, UD CGT, UEC et UNEF Rennes 2

Quelques centaines de personnes se sont ainsi réunies place de la mairie à partir de 18h30, sous une petite pluie fine. Des prises de parole ont eu lieu de la part de membres du syndicat Solidaires, des Jeunes Communistes, du Comité FéminismeS de Rennes 2 et des Effronté-es. Ont été développées des analyses des violences faites aux femmes en général et sur quelques oppressions spécifiques comme la transphobie ou les violences contre les personnes en situation de handicap.

L’oppression patriarcale dénie aux femmes le droit de s’approprier l’espace public, d’accéder à des positions de pouvoir, de s’affirmer en tant qu’individues indépendantes. Ce système est aussi fondé sur la normalisation des corps et des genres entraînant des violences structurelles envers les personnes trans et/ou intersexes. C’est à cause de ces violences que le système nous maintient dans le silence et nous dissuade de nous rebeller.

Partout dans le monde, des manifestations sont organisées sous différentes formes afin de dénoncer de façon concrète et visible le harcèlement et les violences sexuelles. A Singapour ou encore Stockholm, des victimes ainsi que leurs soutiens sont déjà descendus dans la rue il y a quelques jours et de nombreuses autres villes vont leur emboîter le pas dans les semaines à venir comme New Delhi, Houston, Los Angeles, Toronto ou encore Bristol.

Puis, nous nous sommes élancé-e-s en cortège direction République, puisque le parcours initial en centre-ville a été interdit par la préfecture. Dommage de ne pas avoir alors tenté de monter vers Saint-Anne, la présence policière à ce moment là étant plutôt discrète !
La manifestation était mixte mais avec une tête de cortège composée uniquement de femmes et/ou personnes trans et/ou intersexes.

Aux cris de "Agresseurs, violeurs, c’est à vous d’avoir peur", nous nous sommes parti-e-s vers la place de Bretagne, au milieu de la circulation et d’automobilistes mécontents.

Très vite, une douzaine de flics de la Brigade d’Intervention sont venus "accompagner" le cortège en serrant de très près les manifestant-e-s. A partir de ce moment là, et jusqu’à la fin de la manifestation, cette pression policière insupportable a monopolisé l’énergie du cortège : "Cassez-vous", "Dégagez", "Flics, violeurs, assassins"...

Nous avons circulé dans les rues entre République et Charles de Gaulle pour terminer devant les Champs Libres, toujours accompagné-e-s de la BI, d’une dizaine de camions de keufs, de RG et baqueux à nos trousses [1]

Cette impuissance ressentie tout au long du trajet était vraiment à l’opposé des objectifs de cette manifestation : invisibilisé-e-s au milieu des voitures, encadré-e-s par des keufs hostiles, nous n’avons pas réussi à reprendre l’avantage. Dommage que certains gestes qui viennent égayer d’autres manifestations n’aient pas été réappropriés lors de cette manifestation féministe ! Il est insupportable de se faire "accompagner" de la sorte alors que nous devons nous réapproprier l’espace public sans subir ce paternalisme.

Pour finir sur une note positive, le cortège grossissant tout au long du trajet a rassemblé près de 300 personnes ! La lutte continue !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Féminismes - Genres - Sexualités » :

(Sur)vivre ensemble, le programme des "Assises" relu et décrypté

« nous contestons fermement la tenue de ces assises, leur caractère sélectif, leurs postures oppressives, leurs débats déconnectés de la réalité, la dépolitisation des débats proposés, les formulations douteuses, les invité.es, leur entre soi de bourgeois blancs....

> Tous les articles "Féminismes - Genres - Sexualités"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org