Urgences du CHU : Déclaration des grévistes au Conseil de Surveillance

"Madame la Maire de Rennes, Madame la directrice du CHU de Rennes, Mesdames, Messieurs,

Nous, personnels paramédicaux des urgences, souhaitons vous informer de la situation actuelle au sein des urgences du CHU de Rennes. Le bassin rennais est de plus en plus attractif et fait augmenter la population d’où un passage de plus en plus important aux urgences, à ceci, s’y ajoute un vieillissement de la population, un recours aux soins de villes de plus en plus difficile. Les afflux en constante augmentation, des effectifs qui n’augmentent pas, font courir aux patients des risques qui ne sont pas entendables.

Cet été, le service d’unité de médecine polyvalente ferme afin que les médecins de ce service puissent être inclus sur les urgences. Ceci entraîne la fermeture de 20 lits d’aval. Où allons nous pouvoir hospitaliser nos patients ?

Permettez-nous de donner du sens à nos soins et non d’enchaîner les actes sans pouvoir donner à nos patients : écoute, disponibilité, humanité, qui font la richesse de nos professions.

Madame la Maire de Rennes, la population rennaise vous a élue afin que vous garantissiez leur sécurité, leur éducation, leur santé. Vous êtes, par conséquent, garante du bien être en santé de vos administrés.

Nous, personnels paramédicaux des urgences, demandons la non-fermeture des lits d’aval et la réouverture des lits fermés, l’augmentation des effectifs (infirmiers, aides-soignants, brancardiers) pour la sécurité des usagers lors de leurs venues aux urgences.

Madame la directrice du CHU de Rennes, nous, personnels paramédicaux des urgences de Rennes, demandons que la prime de sécurité soit effective sur nos bulletins de paies dans les plus brefs délais.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Maire de Rennes, Madame la directrice du CHU de Rennes, Mesdames, Messieurs, l’expressions de nos sentiments respectueux et dévoués de soignants."

La réponse de la Maire de Rennes : les problématiques sont nationales et à voir avec Agnès Buzyn. Nous avons pourtant des revendications locales sur le nombre de lits d’aval au CHU, l’amélioration des locaux et des conditions de travail ! Ni le ministère, ni les directions, n’assument leurs responsabilités !

Puisque les problématiques sont nationales, nous invitons la Maire de Rennes à venir avec nous le 2 juillet, au ministère de la santé à Paris, pour soutenir nos collègues des urgences et faire aboutir nos revendications.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Syndicalismes - Luttes ouvrières » :

24 septembre - Non au hold up sur nos retraites !

Dans le cadre de la journée nationale d’action, l’intersyndicale appelle les salarié·es, les retraité·es et les privé·es d’emploi à se mobiliser notamment contre le projet de « réforme » des retraites du gouvernement qui nous ramènerait 75 ans en...

> Tous les articles "Syndicalismes - Luttes ouvrières"

Derniers articles de la thématique « Soins - Santé - Psychiatrie - Médic » :

> Tous les articles "Soins - Santé - Psychiatrie - Médic"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org