information par et pour les luttes, Rennes et sa région

100 jours pour les sécher ! Action à la Prévalaye

Rennes
Ecologies - Aménagement du territoire

100 jours pour les sécher ! Se mouiller contre l’assèchement du monde : campagne d’actions du 13 Juin au 21 Septembre par les peuples de l’eau ! Action ce mercredi 28 Juin à la Prévalaye !

Alors que la colère gronde et que la sécheresse fait des ravages, l’état et l’agro-industrie s’acharnent à polluer et privatiser l’eau. Les chantiers des mégabassines sont le symbole d’une maladaptation au changement climatique, d’un techno-solutionnisme illusoire et en réalité mortifère. Nous le savons nous allons vivre un été infernal. Tous les signaux sont au rouge : sécheresse hivernale, nappes phréatiques au plus bas, feux de forêts précoces, rivières en péril, Pyrénées orientales déjà en alerte.

Aujourd’hui mercredi 28 Juin à Rennes, nous membres des peuples de l’eau, avons rejoint la mobilisation contre l’artificialisation des terres à la Prévalaye ! Nous avons dénoncé avec les personnes et organisations présentes l’accaparemment des ressources, terre et eau, par l’industrie du football masculin, les dangers que le Stade Rennais et son propriétaire milliardaire Pinault font peser sur cet écosystème en tension.
C’est pourquoi nous avons décidé d’agir, de désarmer leur système d’arrosage en fermant et cimentant une vanne pour leur couper l’eau !
En effet, dans un contexte de sécheresse et de pénurie, la consommation d’eau quotidienne pour arroser des terrains de football est largement secondaire, en comparaison à l’eau nécessaire aux sols, au vivant et à nos besoins fondamentaux. Plus largement que l’arrosage dans le football de divertissement, ce contexte de sécheresse et de pénurie est la conséquence directe des industries du ravage climatique et de l’artificialisation massive des sols.
Aujourd’hui les biens communs que sont l’eau et les terres vivantes, vivrières de la Prévalaye ont besoin d’être soigneusement protégées et justement partagées !

Nous n’avons pas le temps d’attendre et nous ne voulons pas les laisser faire.
Le plan eau annoncé en grande pompe par le gouvernement ne résoudra rien. Il ne s’attaque pas à la question cruciale de l’usage et du partage de l’eau. Il ne priorise pas l’eau vitale sur l’eau économique. L’eau pour l’agriculture paysanne, l’eau des rivières et des milieux doivent primer sur l’eau de l’agro-business et l’eau industrielle. Le plan eau impose des restrictions injustes au plus grand nombre sans limiter la surconsommation du complexe agro-industriel, ni celle des riches.

Or l’eau est notre commun le plus précieux.
Ainsi nous nous donnons 100 jours pour cibler directement les institutions, les entreprises et les infrastructures qui accaparent et empoisonnent l’eau.

Les peuples de l’eau

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Ecologies - Aménagement du territoire » :

Accueil de Darmanin à la Préfecture

Réservons un accueil breton à Gérald Darmanin attendu lundi matin 12 Janvier pour inaugurer la nouvelle préfecture, 81 Boulevard d’Armorique. Préparons lui un comité à la hauteur, haut en couleurs !

La cabanade contre l’A69 - 10-11 Février

Invitation à venir avec vos camarades et vos joies pour concrétiser vos idées de cabanes ou trébuchet, de chansons ou banderolles, d’écoute et de soin le week end du 10-11 février pour un chantier festif, respectueux et déterminé à faire pousser les racines de la résistance face à l’A69

> Tous les articles "Ecologies - Aménagement du territoire"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter