Amassada : Expulsion imminente !

1 complément

Toutes les infos ici : https://douze.noblogs.org/post/2019/10/02/expulsion-imminente/

  • Communiqué de l’Amassada après l’expulsion

    Nous reprendrons la plaine !
    Ce soir, demain , dans un mois nous reprendrons les terres communes de
    la Plaine. Nous abattrons les grillages qui enferment nos imaginaires.
    Nous réduirons les machines à de simples carcasses pour que nos enfants
    en fassent des cabanes.
    Ce matin, l’ogre industriel à investi la Plaine . Une vraie armée, des
    gardes mobiles, des blindés,un hélicoptère, un drone le tout sous la
    houlette d’un général m’as-tu-vu en costume de préfète incarnant
    parfaitement le nouveau/vieux monde de Macron. Tweet à tout va,selfie en
    foulant les affaires personelles des habitant.es expulsé.es. Une photo
    digne d’un cavalier US photografié au milieu des cadavres d’enfants et
    de vieillards amerindiens au 18eme siècle.
    Là haut, cinq années d’effort constant à bâtir un hameau, où se sont
    ouverts de nouveaux horizons, a été broyé en quelques heures.
    Certes, ce soir nous sommes tristes pour ces lieux mais dans nos coeurs
    et dans nos têtes sont à jamais ancrées les solidarités, les amitiés
    construites.Nous sommes plus forts qu’il y a cinq ans.Ensemble,nous
    défendrons ces terres et le transformateur ne verra pas le jour.
    L’amassada est une idée, elle ne peut pas disparaître. Elle trouvera
    d’autres cabanes où s’incarner.
    De même, la lutte démarrée il y a 10 ans ne s’arrête pas là. Pas res nos
    arresta ! ne sera pas un simple slogan. La lutte change de forme.
    Dans les jours qui viennent faisons preuve d’audace et parions qu’à
    nouveau la Plaine s’enbrasera.

    Continuez à converger. Suivez le fil d’actualité sur douze.noblogs.org

    Prochains RDV des temps forts :

    - Vendredi 11 octobre rassemblement Saint Affrique à 10H place de la
    mairie

    - samedi 12 octobre Saint Victor à 14H Rassemblement

Pourquoi défendre l’Amassada ?

Pour lutter contre le capitalisme vert. De l’Isthme de Tehuantepec au Mexique au Sud de l’Aveyron, le développement de l’industrie éolienne se fait de manière coloniale : un pouvoir illégitime et étranger au territoire local s’impose par la force et la violence. Sur cette zone devrait être construit, par l’entreprise RTE, un méga-transformateur Très Haute Tension (THT) de plus de 5ha, qui aura pour fonction centrale la redistribution à longue distance de l’électricité produite dans la région par un Parc Éolien Industriel gigantesque de 800 éoliennes (actuellement en construction). Dans le très bon documentaire réalisé par l’Amassada : Pas Res Nos Arresta, les acteur.rices de cette lutte nous montrent à quel point la production industrielle d’éolienne est tout sauf écologique. Et comment les plus gros pollueurs comme Total ou Enedis en profitent pour obtenir des droits à polluer. La « transition écologique » est une farce totale.

Pour défendre des campagnes vivantes. Au nom de l’intérêt public, c’est encore ce même processus dévastateur pour les campagnes qui se réalise. A l’heure où il faudrait revitaliser les campagnes, stopper la progression urbaine et retrouver des force politiques citoyennes locales pour se préparer au basculement climatique désastreux en développant l’autonomie des territoires, l’État industrialise, détruit les résistances locales par la répression, détériore le tissu social citoyen local (en exacerbant les divisions), transforme les campagnes en périphéries productives pour les métropoles, bien intégrées au marché mondial, tout en ordre. Il est plus qu’indispensable de montrer que l’industrialisation des campagnes, qu’elle soit au nom de l’écologie, du développement durable ou de la transition, ne sont aucunement d’intérêt public, car elle reproduit exactement les mêmes mécanismes économiques qui nous ont amenés à cette situation écologiquement intenable aujourd’hui dans laquelle les citoyen.ne.s sont impuissant.e.s.

Pour lutter contre le gouvernement des algorithmes. Cette utopie du calcul total (la cybernétique) est née pendant la seconde guerre mondiale en Angleterre, lorsque les premiers ordinateurs ont été capables de calculer ou d’anticiper des mouvements d’avions (afin d’ajuster automatiquement des tirs anti-aériens). Aujourd’hui, ce principe automatique de prédiction en temps réel des comportements des individus, basé sur des données (Smartphones, Objets Connectés, internet, etc.), est au service de celleux qui rêvent de pouvoir connaitre le moindre de nos faits et gestes, émotions et opinions, pour nous gouverner de manière optimale. Ce gouvernement des algorithmes (au coeur de la 4e Révolution Industrielle) est déjà à l’œuvre dans plusieurs villes françaises, sous forme sécuritaire (voir : La "ville sure" ou la gouvernance par les algorithmes). Les fermes éoliennes (ou solaires) ont pour but de fournir de l’électricité à ces nouvelles technologies destinées à rendre “lisible” par le gouvernement et les entreprises, des détails de nos vies encore inaccessibles. Le développement des objets connectés, la domotique, les voitures électriques, les véhicules autonomes, les compteurs Linky, la 5G, les Smartphones etc.. sont autant de capteurs produisant de “l’information” qui sera traitée par des IA afin de pouvoir prédire statistiquement l’avenir. La “Transition Énergétique” (qui n’est qu’une délocalisation de l’usage de l’énergie fossile) n’a pas pour but de réduire les quantités d’énergies astronomiques que notre mode de vie nécessite, mais d’adapter la production électrique à ce monde hyper-connecté et très énergivore qui vient. Les entreprises et les gouvernements savent très bien que la monde du futur sera très instable et pour maintenir leur pouvoir il leur est indispensable de créer ces nouvelles infrastructures souples, fluides, résilientes et surtout, automatisées (échappant ainsi à tout danger de grève par exemple).

Pour une écologie radicale, post-capitaliste et vivante !!
Vive la Libre Commune de l’Amassada !
Pas Res Nos Arresta !

P.-S.

"Message du vendredi 4 matin : Salut à tout.e.s !

Pas de débarquement policier ce matin, mais on reste sur le qui-vive. Selon nos infos l’expulsion aurait donc lieue mardi 8 octobre, mais evidemment on n’aura la confirmation qu’au dernier moment.

On maintient donc l’appel à toutes celles et ceux qui peuvent venir à nous rejoindre dès maintenant pour organiser la défense du lieu.

Également, rendez-vous dimanche midi à la salle des fêtes de Saint-Victor pour partager un repas et pour l’assemblée de lutte.

Pas res nos arresta !
"

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 7 octobre à 11:10, par Amassada

    "Message du dimanche 6 soir :

    Salut tout le monde !

    La résistance s’organise sur la Plaine. Cet après-midi s’est tenue à Saint-Victor une assemblée extraordinaire pour préparer l’expulsion qui, selon nos infos, aura lieu mardi matin très tôt. L’assemblée a réaffirmé sa détermination à faire face à RTE et à son projet mortifère.

    Ainsi, nous réitérons l’appel à converger dès maintenant à l’Amassada, et donnons rendez-vous a tous.tes lundi à 18h pour une dernière réunion de préparation. Toute aide est la bienvenue, dans le respect de la diversité des modes d’actions. La présence de chacun.e est importante pour lutter contre la farce de la transition énergétique, et défendre d’autres visions du monde face au capitalisme.

    Afin d’être présent dès l’arrivée des forces de l’ordre, venez passer la nuit à l’Amassada ou dans le village, il y a de la place. Pensez à prendre de quoi dormir si vous le pouvez. En cas contraire il y a des lits, mais en nombre limité.

    Également, deux rendez-vous le mardi à la salle des fêtes de Saint-Victor : à midi et à 18 heures pour faire le point, décompresser et partager un repas.

    En cas d’expulsion, on se retrouve samedi à Saint-Victor pour une manifestation, plus d’infos à venir.

    On a besoin de nourriture et de matériel médical, n’hésitez pas à en amener.

    Pour nous contacter et suivre le déroulement de la journée en direct :

    Téléphones :
    06 56 83 56 27 (sur site, potentiellement injoignable)
    06 44 74 21 69 (hors-site, pour les infos sur l’expulsion)
    Courriel : amassada@riseup.net
    Site internet : douze.noblogs.net
    Facebook : amassada12

    Seule la lutte transforme ! Pas res nos arresta !

Derniers articles de la thématique « Aménagement du territoire » :

> Tous les articles "Aménagement du territoire"

Derniers articles de la thématique « Ecologie » :

> Tous les articles "Ecologie"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org