Bienvenue en France mais pas trop ...

Une AG a eu lieu ce jeudi 29 novembre à Rennes 2 contre l’augmentation des frais universitaires, plus d’informations sur le groupe FB

  • AG jeudi 7 mars à 12h45

  • Manif’ pour une fac ouverte à tou·tes mercredi 6 mars !

    Nous défendons l’idée que chacun.e doit pouvoir accéder à l’université sans condition de ressources économiques ou de nationalité ! C’est une condition nécessaire pour qu’elle remplisse pleinement son rôle démocratique dans notre société. Les connaissances doivent être libres d’accès : la qualité de l’université dépend de son ouverture sur le monde. La politique d’enseignement supérieur et de recherche n’est pas à marchandiser. En aucun cas elle ne peut être définie dans des termes économiques ou budgétaires ! L’accessibilité aux études supérieures est un facteur déterminant pour toute société.

    Non à la hausse des frais d’inscription pour les étudiants hors UE. Pour une fac ouverte à tou.te.s !
    RDV à 10h30 mercredi 6 mars !

    Assemblée Générale contre la hausse des frais d’inscription ! Rendez-vous jeudi 7 mars à 12h45 dans le Hall du Bâtiment L ✊

  • AG contre la hausse des frais d’inscription jeudi 28/02 à 12h45

    Suite à la Manifestation et à l’AG du 13 février, nous vous proposons différentes activités au cours de ce mois, vous êtes tous invités ! Voici la liste :

    • Mardi 19/02 à 16h → Comité de mobilisation au Hall du Bâtiment L.
    • Jeudi 21/02 à 16h → Réalisation d’affiches et autoformation prise de parole en public au Hall du Bâtiment L.
    • Mercredi 27/02, horaire à définir → Intervention artistique (flashmob)
    • Jeudi 28/02 à 12h45 → AG
    • Jeudi 28/02 à 18h → Ciné-débat !

    Avant les partiels, le gouvernement a annoncé une hausse des frais d’inscription pour les étudiant-e-s étranger-e-s hors UE.
    Ils commencent par augmenter les frais d’inscriptions des plus précaires d’entre nous pour ensuite, au nom de l’« égalité », étendre cette augmentation à tou-te-s. C’est comme ça que ça s’est passé dans la plupart des pays qui ont augmenté leurs frais d’inscription.
    .
    Il est inadmissible que des étudiant-e-s suivant les mêmes études aient à payer des frais d’inscription différents. Mêmes études, mêmes droits ! L’université devrait être gratuite et ouverte à tou-te-s ! Ce n’est pas dans nos poches que le gouvernement doit prendre le pognon qu’il file au patronat.
    .
    L’éducation est un acquis social, pas une marchandise !

  • Pique-nique hivernal jeudi 17 janvier à Rennes 2

    Pique-nique hivernal contre la hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers !

    Nous allons faire ce qu’on appelle ‘sit-in’ (rassemblement assis) ce jeudi 17 de 10h jusqu’à 15h. Cette réunion aura lieu devant le bâtiment de la Présidence de Rennes 2. Il s’agit d’une mesure pacifique où nous allons discuter en quoi consiste le programme « Bienvenue en France », partager nos expériences et envisager l’avenir avec le Collectif des étudiants du monde [CEM Rennes] afin de travailler ensemble et maintenir la cohésion pour une lutte commune, une lutte pour l’égalité…

    Plus d’information ? :

    Face à l’évolution de l’actualité nationale, nous sommes de plus en plus attristés par la position du gouvernement qui ne semble pas entendre nos revendications. Soit en feignant de ne pas l’entendre comptant sur le peu de mobilisation, soit en ignorant les nombreuses oppositions à cette loi qui sonnera le coup d’arrêt des études de bon nombre d’entre nous.

    En visite de travail à Rennes (campus de Beaulieu Université de Rennes 1) Madame Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur a rappelé que le gouvernement Français n’était pas prêt à revenir sur sa décision de la hausse des frais d’inscriptions pour les étudiants hors Union- européenne.

    Face à cela, nous étudiants étrangers inscrits dans les universités de Rennes comptons organiser des actions pour marquer notre opposition totale.

    Ainsi nous organiserons de façon pacifique et symbolique un Sit-in (un rassemblement assis) devant la présidence de l’université Rennes 2. Ce rassemblement qui aura lieu le jeudi 17 de 10h à 15h n’aura pour unique but que d’attirer l’attention de l’ensemble du corps universitaire de notre présence et de la situation précaire dans laquelle cette loi discriminatoire et injuste aura sur nos vies.

    Les cours pourront avoir lieu car ceci n’est pas un appel au blocage.

    Cependant, nous ne nous rendrons pas aux différents cours qui auront lieu ce jour-là de façon symbolique car nous voulons représenter tous ces étudiants qui ne pourront plus venir en France étudier à long terme à cause de cette mesure : « Bienvenue en France ».

    Nous invitons chacun et chacune de vous étudiants et étudiantes à nous rejoindre !

    Face au mur de l’argent, Mobilisons-nous !

    CEM Rennes

  • Photos de la manif du 18 décembre

  • Décisions votées lors de l’AG

    À ÉTÉ VOTÉ :
    - Rendez-vous pour création des tracs : demain - vendredi 30 novembre - Hall L
    - Et diffusion lundi matin - 3 novembre - à préciser (suivre infos sur groupe - Facebook > https://www.facebook.com/groups/749616628732480/?multi_permalinks=754123078281835%2C754117408282402¬if_id=1543521003429823¬if_t=group_activity&ref=notif )

    Prochaine AG : mercredi 5 décembre à 18h - Hall L

Communiqué de l’AG contre l’augmentation des frais universitaires

L’éducation n’est pas une marchandise

On vit ici, on étudie ici, nous conservons nos droits
Contre la hausse de frais d’inscription à l’université pour les étudiant.e.s non-européen.ne.s
NON au tri des étudiant.e.s en fonction de leur rentabilité
NON à la logique néolibérale au sein de l’université

Ce lundi 19 novembre, le premier ministre français, Edouard Philippe, a annoncé un projet d’une hausse des frais d’inscription à l’université pour les étudiant.e.s non-européen.ne.s. Il/elles devraient désormais payer 2770 (contre 170€ aujourd’hui) pour la licence et 3770€ (contre 240€ aujourd’hui) pour le master et le doctorat. Cette mesure se justifierait selon E. Philippe, par la nécessité d’améliorer la qualité d’accueil des étudiant.e.s étranger.e.s et ainsi d’en attirer davantage sur le sol français.

Nous nous organisons contre cette mesure raciste et néo libérale, car ce projet de loi s’enregistre dans la continuité d’une politique raciste, classiste et capitaliste. Cette mesure rendra impossible le fait de rester sur le sol français pour s’inscrire en master ou en doctorat et surtout de venir étudier en France, car les étudiant.e.s non-européennes traversent déjà beaucoup de difficultés économiques liées au visa, au logement, aux frais de nourriture.
De plus, cette mesure ouvrira la voie vers la hausse éventuelle de frais d’inscription pour les étudiant(e)s français(es), quoi qu’en dise aujourd’hui E. Philippe.

Nous appelons toutes et tous les étudiant.e.s étranger.e.s et français.e.s, celles et ceux qui veulent dire « NON », à se rejoindre et s’organiser ensemble, pour une assemblée générale qui aura lieu Jeudi 29 Novembre à 16h, au hall L à Rennes 2.

Informons-nous, mobilisons-nous contre les politiques universitaires discriminatoires !


Communiqué du NPA Jeunes

Après avoir généralisé la sélection à l’entrée à l’université avec Parcoursup et la loi ORE, après la mise en place du nouvel arrêté licence qui prévoit de détruire les droits étudiants, Macron poursuit sur sa lancée en proposant d’augmenter les frais d’inscription pour les étudiant-e-s étranger-e-s hors Union Européenne !

Aujourd’hui le coût d’une licence représente 170€ et celui d’un master 243€, avec cette réforme ces chiffres passeront respectivement à 2 770€ et 3 770€. Or, en réalité, les étudiant-e-s étranger-e-s payent déjà bien davantage. En effet, leurs dépenses avant même de pouvoir s’inscrire à la fac sont énormes : test de français entre 75€ et 200€, dépôt de dossier auprès de Campus France, coût du visa entre 79€ et 269€, prix du billet d’avion, nécessité d’avoir 7 380€ sur un compte ou attestation d’hébergement de 3 mois en France. Rappelons également qu’à ce jour les étudiant-e-s étranger-e-s sont exclu-e-s des aides sociales telles que les bourses du CROUS. Ainsi, cette attaque d’ampleur va creuser les inégalités qui existent déjà entre étudiant-e-s français-e-s/étrange-e-s et fermer les portes de l’université aux étudiant-e-s étranger-e-s les plus précaires.

Pour nous le message du gouvernement est clair : faire le tri entre les étudiant-e-s étranger-e-s issu-e-s de la bourgeoisie et celleux venant des milieux les plus modestes ! Une « stratégie d’attractivité » comme le présente le gouvernement, qui consiste à repousser, par le coût des frais, les étudiants les plus pauvres et à attirer les étrangers les plus fournis et donc plus « méritants ». Comme si la qualité d’un service public dépendait de son coût et non pas de son financement ! Il s’agit aussi de faire payer le délabrement de l’Enseignement supérieur aux étudiants étrangers, un premier pas avant d’augmenter les frais d’inscription pour tous les étudiants, comme vient de souligner le rapport de la Cour des comptes sorti hier !

Cette politique s’inscrit aussi dans la droite lignée de la nauséabonde loi Asile et Immigration. Ce gouvernement, clairement raciste et xénophobe, pour qui des millions de personnes ont voté pour faire barrage à Le Pen, n’a rien à envier au Front National.

Le combat contre cette mesure injuste est le combat de tous les étudiants, car cette hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers est vouée à se généraliser. La Cour des Comptes vient en effet de proposer une augmentation des frais d’inscriptions à près de 965 euros pour les masters, les rendant inaccessible à tous les enfants des classes populaires, dont la majorité doit déjà se salarier pour payer leurs études. L’an dernier, sous couvert de fin du régime de sécurité sociale étudiant, le gouvernement avait déjà augmenté de 90 € les frais d’inscriptions avec la CVEC.

C’est pourquoi le NPA Jeunes appelle à se mobiliser massivement contre l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiant-e-s étranger-e-s, Parcoursup et le nouvel arrêté licence, trois réformes dont le but est de fermer les portes de la fac aux enfants d’ouvrier-e-s et aux travailleurs/travailleuses en devenir ! Dans toute la France, le mouvement des gilets jaunes rappelle que la vie chère, les bas salaires et la précarité, touchent aujourd’hui une grande partie de la population, malgré des rassemblements dirigés, par endroit, par l’extrême droite. Nous appelons les autres organisations du mouvement étudiants, associations, syndicats et parti à se réunir pour décider d’une date de grève pour la jeunesse. Il est temps de mettre un coup d’arrêt à ce gouvernement pro-patronale, arrogant et cynique !

*Le NPA Jeunes revendique :*

*Une fac gratuite ouverte à tou-te-s !*

*La régularisation de tou-te-s les sans-papiers !*

*L’égalité d’accès aux aides sociales quelle que soit notre nationalité !*

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Educations - Système scolaire » :

> Tous les articles "Educations - Système scolaire"

Derniers articles de la thématique « Antiracismes - colonialismes » :

Dieudonné hors de nos villes !

Nous sommes un collectif antiraciste juif de l’Ouest de la France. Dieudonné vient à Nantes le 7 septembre prochain. Or, il nous parait impossible de laisser cet antisémite notoire diffuser son venin sans réagir.

> Tous les articles "Antiracismes - colonialismes"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org