Communiqué suite aux aggressions ayant eu lieu pendant ZADenvies

Zad de Notre-Dame-des-Landes
Féminismes - Genres - Sexualités

En août 2020, lors de l’évènement Zadenvies qui a rassemblé plusieurs milliers de participant.es, nous avons appris qu’un mec avait violé une personne a proximité du site principal et nous avons tenté de réagir à cette situation.

Nous avons aussi appris d’une femme qu’elle avait été frappée au visage alors qu’elle etait endormie par terre dans la même nuit.
"Nous avons par ailleurs constaté lors du week-end différents comportements sexistes et agressifs auxquels nous avons pu réagir sur le coup (interpersonellement, équipe orga/bar, équipe dispositif des participant.e.s). Une autre situation d’agression sexuelle nous a ensuite été rapportée plusieurs jours plus tard. Nous ne sommes pas parvenues par la suite à avoir des informations plus précises à ce propos. Il est toujours possible de nous contacter par mail : thesoundofmyvoice@riseup.net.

Le dimanche midi, lorsque tout le monde s’est réuni pour le déjeuner, nous avons fait une prise de parole pour faire part de ce qui s’était passé la veille, de notre grande tristesse et colère à ce sujet. Nous avons fait part de notre condamnation ferme et de la manière dont cela nous concernait tous.tes. L’après-midi les programmes ont été bousculés pour lancer des discussions de groupes à ce sujet, avec une restitution en fin de journée.

Au delà de la réacion immédiate nous avons voulu communiquer publiquement sur ces faits. Nous avons cependant tardé, entre autre parce que nous cherchions à clarifier à divers niveaux ce qui s’était passé, et ne le faisons que maintenant.

  • - - Réaction de l’orga et des habitant.e.s de la ZAD Nddl (aout 2020) : On est hors de nous !
    Nous n’acceptons pas ! Nous voulons briser la loi du silence ! Visibiliser, parler, discuter, chercher du soutien pour améliorer la prévention et l’accompagnement des victimes, créer plus d’espaces en mixité choisie, de la visibilité queer... et concernant votre éducation : bougez vous les mecs, DECONSTRUISEZ VOUS, REAGISSEZ !!!

Nous voulons surtout apporter tout notre soutien aux personnes qui sont la cibles d’agressions sexistes, racistes,homophobes, transphobes,etc.
"Ne baissons pas les bras ! ... A vous les victimes : on vous envoie tout notre soutien et tout le courage possible. On est avec vous, on vous aime énormément. Vous n’êtes pas seul.e.s. Vous êtes fort.e.s et votre voix compte."
Citation des deux copines de l’èquipe des bracelets jaunes

  • - -

La suite

Ces évènements dramatiques nous ont bien sûr renvoyé.es à nos propres manquements.

Bien que nous ayons mis en place des éléments de préventions pour le rassemblement, les faits nous ont montré que c’était loin d’être suffisant et que nous devions remettre en question quelque chose de plus profond au sein même de notre quotidien et nos façons de nous organiser, de vivre ensemble.
En effet beaucoup d’attitudes sexistes existent encore régulièrement sur zone, que nous devons reconnaître pour y mettre un terme. Pour que ces comportements cessent, de la part des mecs de passage comme habitant.es, il faut que plus de personnes, et notamment des mecs, prennent le sujet à cœur et que des outils et protocoles soient mis en place collectivement. Surtout il faut comprendre que les personnes concernées ne veulent plus se voir opposer des réactions défensives ou d’inaction après avoir dû subir une aggression ou situation sexiste et avoir dû trouver les ressources d’en parler.
Nous avons besoin de parler collectivement d’une manière regulière pour donner enfin à ce sujet la place qu’il devrait avoir dans notre culture collective. Pour être capable d’avoir des événements plus sécures, mais aussi pour vivre ensemble de manière acceptable tout simplement.

Suite aux événements de Zadenvies, de nombreuses discussions se sont engagées dans des coins de la zad. L’objet était le suivant : comment éviter que ça ne se reproduise et prendre en main la question du sexisme. Une grande assemblée a eu lieu en octobre, proclamant la volonté de construire concrètement sur zone, une culture collective anti-sexiste.
Des idées ont émergé, (certaines sont déjà en route, d’autres cherchent encore des gens pour les concretiser). Elles ont donné lieu à plusieurs commissions et groupes de reflexion, sur des sujets tels que l’inclusivité des chantiers, l’accompagnement de personnes agressées, la déconstruction de la masculinité...
Un groupe de travail mélant participant.es aux événements et habitant.e.s de la zad s’est aussi constitué dans la suite de ZadEnvies. Son action dépasse le cadre de ces rencontres. Il initie un chantier de longue haleine visant à la création d’un dispositif pouvant se déployer sur tout événement ouvert, ayant lieu à la zad ou ailleurs. Des ressources et protocoles seront mis à disposition sur nos sites web www.zadenvies.net et www.zad.nadir.org.

Vous qui lisez ce texte : Aidez-nous avec vos idées, propositions, rejoignez-nous pour les événements à venir. Envoyez-nous des ressources, des contacts de collectifs à rencontrer, des affiches, des retours d’expériences, des méthodes et pratiques... zadenvies@riseup.net (objet : Idées et Proposition)
Nous voulons créer une dynamique forte, avec des moments (ateliers, soirées...) en mixité choisie. Surtout, nous proclamons : "on ne lachera pas !"

Et à tous les mecs : vous avez une place là-dedans, nous vous demandons de réagir et d’agir !!!

Outre votre propre déconstruction et le soutien à celle de vos pairs, vous pouvez prendre part aux dispositifs anti-sexisme : travailler sur des brochures, partager des ressources pour se déconstruire, être soutien "aux équipes de gestion des aggressions sexistes et/ou sexuelle et de soutien aux personnes ayant subis une aggressions"

contre les agresseurs et d’accompagnement des personnes cibles de violence (sans porter de signe distinctif mais en étant connu d’elles), et ce aussi pour leur apporter du soutien psy, tout comme aux copines de l’équipe, etc. Libres à vous de créer des espaces pour en discuter et faire des propositions, en amont comme pendant les festivals.
zadenvies@riseup.net (objet : Idées et Proposition)

On voudrait ajouter la citation du livre " La fragilité blanche" de Robin DiAngelo qui est directement adaptable si, en tant que mecs, vous êtes confrontés à des remarques sur vos comportements sexistes :

(p.131) Réaction à la remarque d’un comportement raciste/sexiste/... :

"La manière, le lieu et le moment où vous m’alertez n’ont aucune importance – c’est le contenu que je veux et dont j’ai besoin. Je comprends que c’est difficile à formuler, et je le prendrai comme ça viendra. Depuis ma position de pouvoir institutionnel, culturel et social privilégiée, je suis parfaitement en sécurité et je peux le gérer. Si j’en suis incapable, c’est à moi de blinder ma résistance (...)

Merci."

— - - - -

Une "recette" pour réparer un comportement raciste/sexiste/...

  • remercier d’avoir eu le courage de faire la remarque
  • demander si ce sera possible de revenir sur la situation plus tard pour pouvoir réfléchir d’abord
  • décharger avec des personnes de son groupe de dominants (entre personnes blanches, entre hommes...)
  • s’excuser sans se focaliser sur les bonnes intentions
  • aller chercher des ressources !!!
  • militer pour le changement et se désolididariser des comportements racistes / sexistes / etc. de ses pairs

* Explication des mots :
CIS - Le cisgenre est un type d’identité de genre où le genre ressenti d’une personne correspond au sexe assigné à sa naissance. Le mot est construit par opposition à celui de transgenre.

Annexe 1 : Les faits (rapportés) :

Pendant le week-end de ZadenVies 2020 qui a rassemblé environ 4500 personnes, le groupe d’organisation avait mis en place un numéro de téléphone "urgence aggressions". Le numéro était visible à plusieurs endroits (bar, accueil, etc.) pour que des personnes dans l’entourage d’une agression sexiste, raciste, homophone, transphobe, etc. puissent rapporter les faits, demander du soutien...
Aussi, dès le vendredi, une équipe de participant.e.s s’est formée pour proposer du soutien direct. Elles arpentaient les parcelles de l’événement avec des brassards jaunes de manière à être facilement repérables.

L’équipe avec des brassards a rapporté plusieurs interventions contre des agresseurs (au moins 10). Certains ont été réglé assez rapidement avec des interventions directes, et en virant 2 personnes du site de l’événenement. Dans la nuit du samedi 29, le téléphone a sonné pour signaler qu’un viol venait d’avoir lieu à proximité du site principal.
Même si la personne aggressée a pu donné quelques informations, le manque de visibilté (pendant la nuit) ne permettait pas une description précise du violeur.

D’après ce que nous avons pu recouper,ce n’était pas une personne de notre connaissance et il n’a au final pas pu être identifié.

L’entourage de la victime a cherché du soutien auprès de l’équipe d’organisation et a demandé de ne pas arrêter la soirée. Ielles préféraient attendre le lendemain pour visibiliser ce qui s’était passé. Ielles ont choisi de faire confiance aux femmes de l’organisation pour porter cette parole.
La personne aggressée a choisi de partir assez vite de l’évènement, mais des membres de l’orga sont restés en contact avec elle et son entourage afin de proposer toutes sortes de soutien (psychologique, recherche d’associations de soutien dans sa ville, pour des demarches de poursuites, etc.).

Il y a donc eu une intervention au micro pendant le déjeuner. Nous avons exprimé notre tristesse, notre colère, et nos pensées pour la personne agressée. Nous avons proposé un moment de discussions pendant l’après-midi, en mixité choisie, sans homme cis.
A sa suite, des discussions autour de ce sujet ont eu lieu en mixité. Le soir même, une intervention au micro faisait part des bilans et propositions des deux discussions

Annexe 2 : Quelques notes des discussions du dimanche 30.septembre :

Mixité choisie sans mec cis - présent : +-60 personnes Idées :

  • Une soirée en mixité choisie
  • Coin mixité choisie ? trés invitant, chill avec bar/salon thé/café
  • Dépliant pour chaque mec a l’entrée (fait par des mecs)
  • Brigade Awareness/Dispositif Soirée (Formation Soutien ? Guirlandes de lumières comme signe de reconnaissance ?)
  • Zone camping mixité choisie
  • Avoir un protocole claire pour l’orga comment reagir en cas de viol ou aggression -> arreter soirée a cause de l’échec de géstion des comportements sexistes ?
  • Trigger-Warning si contenus des interventions touche des oppressions systemiques (sexisme, racisme, etc)
  • Lumière pour chemin Camping (équipes transfert pour marcher ensemble toutes les 2h ?)
  • assurer l’éclairage sur site principal
  • Plus d’efforts pour l’inclusivité en géneral : interpretes sourds et malentendants, ... _ - Principes et valeurs écrits et repetés en permanence (introduire des gestes verbaux et non verbaux dans la culture collectif de l’évenement) - Finir bars plus tot (équipe bar peut refuser de servir en fonction de l’état des personnes ?)
  • Créer un guide punchlines pour pouvoir réagir

Mixte - présent : +-50 personnes dont moitié d’ hommes cis

MESSAGE PASSÉ AUX MECS
Avant que des fxmmes ne rejoignent la tente de réflexions en mixité, on nous a demandé si nous avions un message à faire passer aux hommes. Rapidement, sont sorties 3 axes :

  • Ne nous attendez pas pour vous déconstruire
  • Contribuez à l’éducation des autres hommes
  • Ne nous dites pas comment réagir face à une agression sexiste

Annexe 3 : Ressources de dé-constructions :

Podcasts :

  • Podcast Victoire Tuaillon - Les couilles sur la table
  • Un podcast a soi
  • la poudre Ressources feminisme decolonial :
  • Cases Rebelles
  • Resurrection Slavery - pdf gratuit - C.M. Fleming
  • Norman Ajari - La dignité ou la mort
  • Amandine Gay - Ouvrir la voie
  • Dorothy Allison -
  • kiffe ta race - podcast binge de 2 meufs non blanches
  • Anacaona - Maison d’edition franco-bresilienne (essais, romans illustrés, chroniques... sur le feminisme noir majoritairement
  • Fannia Noel - appartenir a nous meme
  • Deconstruire
  • Lallala - non mixité femmes musulmanes Paris
  • Leonora Miano (romans etc, podcast "habiter la frontiere")
  • Djamila Ribeiro - pt manuel anti raciste et feministe
  • Un feminisme decoloniale - Francois Verges
    en cours de mise à jour

Annexe 2 : Liens statistique sur les viols en France :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Féminismes - Genres - Sexualités » :

Very Bad Mother

Kermesse feministo-punk à Concarneau les 31 juillet et 1er aout 2021.

Soutenez le projet Métanoïa

Appel à soutien financier d’un projet documentaire et de théâtre par le collectif "la gangue" qui lutte contre les violences sexistes et sexuelles au sein de l’enseignement artistique et en général.

> Tous les articles "Féminismes - Genres - Sexualités"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter