Grève aux EHPAD de Bruz et Chateaugiron

Premier communiqué du 23 mai :

Grève aux EHPAD de Bruz et Chateaugiron

SUD / CGT

La direction refuse de lâcher des postes pour le bien-être des résidents, mais touche 251 524,15 euros de primes…

Depuis le 15 mai les salariés des EHPAD de Bruz et Chateaugiron sont en grève. En cause, une réorganisation de travail qui fait suite au rapport de l’ARS sur les soupçons de maltraitance institutionnelle provoquée par un déficit criant en personnels. Si l’ARS a confirmé l’illégalité des alitements administratifs, les causes profondes n’ont en rien été réglées. Pire, la nouvelle organisation de la Direction du CHGR, prévoit la perte de 0,4 équivalent temps plein. Ce projet prévoit des glissements de tâches avec la perte d’un poste infirmier par jour, l’aide à la prise des médicaments par les aides-soignants et les Agents des Services Hospitalier, le remplacement d’aides-soignants par des ASH…

Le principal point d’achoppement tient au poste dédié aux activités proposées aux résidents sans effectifs supplémentaires alors que l’ARS alloue une enveloppe dédiée pour ces activités (PASA) sans effectif supplémentaires. Conséquences, un soignant doit se détacher spécifiquement pour ces activités… le temps consacré aux soins des résidents âgés est d’autant amputé. Éthiquement inacceptable pour l’ensemble des salariés, qui voient à la fois leurs conditions de travail se dégradées mais surtout ne peuvent plus assurer dignement des soins de qualité à ces résidents dont les spécificités liées à l’âge et bien souvent avec des troubles associés, sont bien particulières.

Là où la pilule ne passe pas pour les personnels, c’est le montant des primes allouées par l’ARS aux Directeurs (moins d’une dizaine) pour l’année 2016 : plus de 215 524 euros alors que cette même ARS refuse d’attribuer 1.2 poste aux Ehpad (Coût = 60 000 euros).

Moralement inacceptable pour l’ensemble des salariés ! Les logiques comptables sont incompatibles avec la dignité des personnes âgées.

Une Assemblée Générale se tiendra avec le personnel le 30 mai à 14h15 à l’Ehpad de Bruz pour décider des suites du mouvement.

Deuxième communiqué du 1er juin :

Grève aux EHPAD de Bruz et Chateaugiron : La direction refuse de lâcher des postes pour le bien-être des résidents !

Depuis le 15 mai les salariés des EHPAD de Bruz et Chateaugiron sont en grève. En cause, une réorganisation de travail qui fait suite au rapport de l’ARS sur les soupçons de maltraitance institutionnelle provoquée par un déficit criant en personnels. Si l’ARS a confirmé l’illégalité des alitements administratifs, les causes profondes n’ont en rien été réglées. Pire, la nouvelle organisation de la Direction du CHGR, prévoit la perte de 0,4 équivalent temps plein. Ce projet prévoit des glissements de tâches avec la perte d’un poste infirmier par jour, l’aide à la prise des médicaments par les aides-soignants et les Agents des Services Hospitalier, le remplacement d’aides-soignants par des ASH…

Le principal point d’achoppement tient au poste dédié aux activités proposées aux résidents sans effectifs supplémentaires alors que l’ARS alloue une enveloppe dédiée pour ces activités (PASA : espace dédiée à l’animation). Conséquences : un soignant doit se détacher spécifiquement pour ces activités… le temps consacré aux soins des résidents âgés est d’autant amputé. Éthiquement inacceptable pour l’ensemble des salariés, qui voient à la fois leurs conditions de travail se dégradées mais surtout ne peuvent plus assurer dignement des soins de qualité à ces résidents dont les spécificités liées à l’âge et bien souvent avec des troubles associés, sont bien particulières.

Les agents revendiquent :

- L’attribution d’un poste de jour pour le PASA

- L’abandon du projet de « roulement » de personnel tous les 4 mois d’une unité à l’autre

- La reprise des formations d’Assistant de Soins en Gérontologie, avec des critères clairs et objectifs de sélection, avec information précise sur les délais aux agents

- Le renforcement des équipes de soins le matin des week-ends et jours fériés, pour permettre d’assurer les soins qui ne sont pas en suspension le week-end…

A ce jour, seule la reprise des formations d’ASG et une alternative au roulement du personnel tous les 4 mois ont été accordés.

Or, les deux principales revendications ne trouvent pas d’issues.

Une Assemblée Générale qui s’est tenu avec le personnel le 30 mai à l’EHPAD de Bruz a décidé des suites du mouvement ; mobilisation des personnels à 11h mardi 6 juin place de la mairie à Rennes en vue d’informer la population sur la nécessité de prendre soin des résidents, avec suffisamment de personnel.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Mouvements sociaux » :

Prochaine AG à Rennes 2 : mardi 17 octobre à 18h

La lutte contre la Loi Travail² continue ! On se retrouve en nombre à Rennes pour discuter de la suite de la mobilisation. On compte sur tout le monde pour venir et faire tourner. Dernière info : départ jeudi 19 octobre à 10h30 de Rennes 2 en cortège pour rejoindre CDG...

> Tous les articles "Mouvements sociaux"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org