Guide de la cybersécurité pour les LGBTQI+

Un étude a été mené auprès de plus de 695 LGBTQ du monde entier à propos de leurs expériences en ligne, lorsqu’ils parlent de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre. Les résultats, référencés dans cet article, soulignent les challenges uniques rencontrés par la communauté LGBTQ.

Voici les réusltats de l’étude :

- 73 % de tous les participants, toutes catégories d’identité de genre et d’orientation sexuelle confondues, ont déjà été attaqués en personne ou harcelés en ligne.
- 50 % de tous les participants, toutes catégories d’identité de genre et d’orientation sexuelle confondues ont subi du harcèlement sexuel en ligne.
- Au niveau de l’orientation sexuelle, ce sont les asexuels qui se sentent le moins en sécurité en ligne, et ce sont les hommes gay qui se sentent le plus en sécurité.
- Au niveau de l’identité du genre, ce sont les femmes transgenres qui se sentent le moins en sécurité en ligne, et les hommes cisgenres qui s’y sentent le plus en sécurité.
- Les femmes transgenres sont les plus susceptibles de se faire exposer en ligne contre leur volonté, et les hommes cisgenres sont les moins susceptibles à ce problème.

+ Pour voir les résultats complets, consultez l’annexe.

Trouver sa communauté en ligne

Naviguer dans une société hétérosexuelle et cisgenre peut s’avérer difficile pour les membres de la communauté LGBTQ+. Aliénés par leurs familles, condamnés par leur communauté et isolés de leurs amis, de nombreux-euses membres LGBTQ+ se tournent vers internet pour y trouver de la solidarité.

En un clic, illes peuvent fuir leur environnement physique et être immédiatement transporté·es dans un endroit rempli de gens qui les accueillent à bras ouverts, avec une ouverture d’esprit différente. Dans ces endroits, illes peuvent chercher de l’aide pour leur coming-out, poser des questions sur des sujets qui les concernent, et mieux comprendre leur propre sexualité et leur identité de genre.

Pour parler simplement, internet permet d’avoir sa propre communauté LGBTQI+, sans tenir compte de la proximité physique des membres.

« Internet et les réseaux sociaux sont essentiels pour connecter les individus aux informations et aux membres de la communauté LGBT+,” déclare Mara,* qui est bisexuelle/pansexuelle.** “[Il leur fournit] un espace où trouver de l’acceptation, une communauté et de l’aide. Il est extrêmement important de maintenir ce type de connexion.  »

Étant donné que le taux de suicide chez les jeunes LGBTQ+ est substantiellement plus élevé que chez leurs pairs hétérosexuels et cisgenres, internet peut littéralement sauver des vies.

« Il existe tellement de groupes de soutien merveilleux, qui aident énormément, je peux affirmer qu’ils m’ont sauvé la vie et ont facilité ma recherche d’identité », se souvient Mariela, lesbienne.

« [Internet est] définitivement un super endroit pour le partage d’informations dans notre communauté parfois dispersée, surtout en zone rurale », affirme Blair, qui est intersexuel/non-binaire.*** « Une grande partie de mon identité trans a été définie par le langage auquel j’ai pu accéder en ligne ainsi qu’en lisant les histoires d’autres trans en ligne. »

Le côté sombre du web

Toutefois, internet peut aussi être un endroit dangereux et intimidant. Il suffit de lire les commentaires sous n’importe quelle publication virale sur les réseaux sociaux pour y voir une floppée d’insultes et d’agression mal dirigée.


Lire la suite sur
vpnMentor

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Féminismes - Genres - Sexualités » :

[audio] Le sport contre les femmes

A 5 jours de la finale de la coupe du monde féminine de football nous rappelons une critique du sport comme système patriarcal, capitaliste, viriliste, répressif, faussement égalitaire, sexiste. Entretien avec l’auteur, Ronan David.

Fête du Bocal !

C’est la fête au Bocal, un événement à prix libre pour soutenir le lieu. Le samedi 29 juin, de 14h à 22h au 2 allée de Finlande.

> Tous les articles "Féminismes - Genres - Sexualités"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org