information par et pour les luttes, Rennes et sa région

Guido Picelli,
l’homme qui mettait en déroute les fascistes

Antifascismes - Extrêmes droite

Aujourd’hui que l’extrême droite et les néofascistes relèvent la tête et font sentir de plus en plus leur si dangereuse présence en Europe, aux États-Unis et ailleurs, nous croyons que personne n’exprime mieux que Guido Picelli l’antifascisme pur et révolutionnaire, et surtout, efficace et victorieux. G. Picelli a compris, le premier, ce qu’est et ce que veut le fascisme, et reste le seul qui a toujours battu les fascistes partout où il les a rencontrés.

Au moins durant l’entre-deux-guerres, quand il y a eu affrontement entre la gauche et les fascistes, ce sont toujours les fascistes qui l’emportaient. Et malheureusement, le plus souvent sans rencontrer une vraie résistance. Cependant, il y a eu une exception de taille. Celle du revolutionaire Italien Guido Picelli, qui, le premier et bien avant tout autre, a compris ce qu’est et ce que veut le fascisme, ainsi que comment il doit être combattu. De ce Guido Picelli qui battait les fascistes quand il les trouvait sur son chemin. A Parme des barricades en 1922. Et dans l’Espagne de la guerre civile en 1937. Alors, qui était et qu’est-ce qu’il faisait l’homme qui mettait en déroute les fascistes ?…

Lire la suite sur le blog de yorgos mitralias sur Mediapart

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Antifascismes - Extrêmes droite » :

Le Mans - samedi 10 décembre
Manifestation anti-fasciste

Le Collectif anti-fasciste de la Sarthe appelle une manifestation anti-fasciste ce samedi 10 décembre 2022 à 17h place des Jacobins au Mans suite à l’attaque du centre-ville du Mans de décembre 2019 par d’une trentaine de militants fascistes armés (poings américains, barre de fer, battes...)

Retour sur les actions du TDOR 2022

Durant la nuit du 20 au 21 Novembre, Rennes a été couverte de graffitis transactivistes rageurs. Les messages attaquent la transphobie systémique, et taclent sévèrement le fascisme ambiant, et ses influences dans les milieux faussement féministes.

> Tous les articles "Antifascismes - Extrêmes droite"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter