Happening au meeting de Carole Gandon (candidate LREM à la mairie de Rennes)

Le Collectif CRBMU 35 ("Contre les Réformes Blanquer de la Maternelle à l’Université d’Ille-et-Vilaine") est constitué de plus de 300 personnels de l’Éducation du département. Depuis plus d’un an et demi il dynamise fortement les luttes contre la destruction méthodique du service public d’Éducation mise en œuvre par J-M Blanquer à travers ses réformes et lois incessantes.
Il participe aussi très largement à la lutte contre la réforme des retraites qui a débuté le 5 décembre 2019 et qui se poursuit encore à ce jour.
C’est dans ce cadre qu’il s’est invité au meeting de C. Gandon pour demander à la candidate de se positionner sur la réforme des retraites rejetée par une majorité de la population.

Des enseignants et citoyens opposés aux réformes Blanquer dans l’Éducation et à la réforme des retraites, ainsi qu’aux nombreuses mesures libérales et autoritaires du gouvernement Philippe, ont organisé un happening pacifique lors d’un meeting de Carole Gandon (candidate LREM aux élections municipales de Rennes) le jeudi 13.02 à la MJC Bréquigny.

Le but de cette intervention était d’amener la candidate à se positionner personnellement sur le projet de réforme des retraites porté par le gouvernement. En effet, une personnalité politique qui se présente devant les citoyens doit pouvoir nous informer sur son opinion à l’égard de la casse de leurs droits sociaux. Se prétendant particulièrement soucieuse de la démocratie, cette candidate nous avait convaincu qu’un véritable dialogue argumenté et responsable, entre adultes concernés par l’avenir social du pays, était possible.

Quel ne fut pas notre désarrois lorsque dès l’entrée dans la MJC Bréquigny nous avons été forcé de constater qu’une dizaine de personnes se voyaient interdire l’entrée et ce alors qu’elles avaient réservé leur place au meeting prometteur. Un motif à ce refus d’entrée par cinq "militants-vigiles" patibulaires et un sixième en train de filmer les malheureux ? Non, aucun, à part un accoutrement pas assez "bourgeois" pour certain, le reproche pour d’autres d’avoir exprimé des positions contraires au PARTI (LREM) lors de tractages sur des marchés.

Mais ceci n’a pas empêché plus d’une trentaine de membres du Collectif CRBMU 35 d’entrer tout de même dans la MJC et d’y représenter plus du quart des personnes présentes !

Après d’enthousiastes applaudissements ironiques lors de la présentation interminable des 25 colistiers de C. Gandon, le bouquet final de nos acclamations s’est déchaîné à l’arrivée de LA STAR : Carole Gandon en personne, oui, la vraie ! A cet instant, nous n’avons pu retenir notre débonnaire "on est là" et après un moment de chant joyeux, certains ont pris la parole pour rappeler que les élections, la parole donnée aux citoyens et autres dispositifs contrôlés dans lesquels on prétend laisser la population s’exprimer sont de plus en plus souvent un simulacre de démocratie. En témoignent le musellement organisé des Gilets Jaunes toujours en lutte depuis bientôt un an et demi, le refus d’écouter la majorité de la population et les millions de manifestants qui ont exprimé leur rejet de la réforme des retraites, l’utilisation de procédures comme les "ordonnances" dans le processus parlementaire (ou ce qu’il en reste), etc...

Vous pourrez apprécier le spectacle en suivant le lien de cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=ZUk7-Rfer18&feature=youtu.be

Nous sommes ressortis pacifiquement de la MJC sous les insultes gracieuses des militants LREM ("sale pute", "gros cul", "crétine" et autres raffinements), mais d’un tempérament non-rancunier, nous ne tenons pas rigueur aux êtres vulgaires de leur manque de délicatesse.

Il est assez drôle de regarder la vidéo que C. Gandon a filmé durant notre intervention, ne souhaitant pas vraiment échanger avec les enseignants venus à sa rencontre (malgré ce qu’elle affirme), mais préférant manifestement montrer à la maitresse comment ils ne sont pas gentils ces vilains profs (on ne peut s’empêcher d’y voir l’attitude de l’élève fayot, vérifiez par vous-même).

De plus nous constatons que Ouest fRance se fait l’organe de presse de la campagne de Carole Gandon en reprenant telle quelle l’ensemble de sa communication, relayant sans aucune tentative de vérification ou d’approfondissement des informations (la base du travail de journalisme ?) sa version des faits et ses "tweet" à travers deux articles parus depuis le 13.02.

Nous avons adressé à ce média notre communiqué de revendication de ce happening dès le lendemain, mais il n’a pas semblé y attribuer d’intérêt : Ouest fRance roule-t-il POUR Carole Gandon ou CONTRE toute initiative citoyenne auto-organisée cherchant à se réapproprier la politique et la démocratie ?

Puisque Ouest fRance ne souhaite pas permettre au citoyen qui souhaiterait se faire une opinion d’accéder à une autre version des faits que celle de Carole Gandon, nous adressons en document joint à cet article notre communiqué en date du 14.02.2020.

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Elections - Démocratie » :

> Tous les articles "Elections - Démocratie"

Derniers articles de la thématique « Mouvements sociaux » :

Refusons le "retour à la normale" !

Analyse de la situation actuelle + appel à préparer dès à présent la sortie de confinement & à se retrouver dans la rue le jour même de la levée du confinement à République !

Rêverie d’usine

L’usine angoisse. L’usine hélas maintient la production. Malgré le confinement, malgré la guerre de Macron, nous sommes les maillons d’un système à nourrir. Un très beau texte envoyé par une intérimaire depuis une usine Douarneniste

> Tous les articles "Mouvements sociaux"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org