Les Quartiers en cortège de tête !

  • 📣 Communiqué du Comité Adama : « C’est Nous on braque Paris, C’est Nous le Grand Paris »

    Le 26 mai 2018 à Paris, 6 000 manifestants ont répondu à l’appel du Comité Adama à prendre la tête du cortège de la « Marée populaire » pour un #26MaiPimenté, parmi lesquels habitants des quartiers populaires, étudiants, cheminots, soignants, travailleurs ou chômeurs ont pu exister ensemble sur des bases égalitaires.

    En seulement 1 semaine de mobilisation, avec des moyens dérisoires en comparaison du mouvement social, c’est une véritable démonstration de force.
    Nous l’avons organisée en scellant une alliance avec l’Action Antifasciste Paris Banlieue, nous les remercions d’avoir toujours été à nos côtés dans la lutte. Nous remercions également Justice Pour Gaye et Justice Pour Curtis. Nous saluons aussi les différents groupes autonomes qui ont répondu à notre appel et qui ont fait en sorte d’assurer avec bienveillance la sécurité des familles, des migrants et des différents collectifs de quartiers en tête de cortège.

    C’est un événement historique qui n’a pas de précédent, jamais un mouvement des quartiers populaires n’avait réussi à s’emparer d’un tel espace politique.
    Seul le cortège de tête pouvait nous donner les garanties politiques de préserver notre autonomie. En se plaçant en tête, nous étions en position d’instaurer un double rapport de force : la gauche traditionnelle derrière nous et l’Etat répressif devant nous. Nous sommes fiers d’avoir préservé notre indépendance politique, si chèrement acquise par nos Ainés des luttes de l’immigration.

    Nous avons réussi à nous imposer, mais surtout à imposer nos mots d’ordre politiques, dans nos slogans, comme sur la banderole de la première ligne du cortège de tête.
    Les luttes contre les crimes des policiers et des gendarmes, contre la négrophobie, contre l’islamophobie, contre la gestion coloniale des Quartiers ou encore l’exigence de justice sociale sont autant de mots d’ordre que nous avons voulu mettre en avant.
    La gauche, et le mouvement social d’une manière générale, refusent de mettre ces luttes au cœur de leur action politique, ils refusent de les regarder. Nous, nous les avons mises au centre de l’attention médiatique et politique.

    Nous venons de créer un précédent politique, et il est fort à parier que les revendications des quartiers populaires vont commencer à apparaître dans les discours. Mais les déclarations ne suffiront pas !

    Nous appelons toutes celles et ceux à gauche qui pensent que les luttes des quartiers populaires doivent être centrales, à mettre cela en pratique en se déplaçant de Paris vers la banlieue.
    De Paris vers Beaumont-sur-Oise, le 21 juillet 2018 pour #LaMarcheADAMA, une occasion de concrétiser une véritable alliance à égalité. Une marche pour commémorer la deuxième année de la mort d’Adama Traoré.

    « Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour. »

    #JusticePourAdama
    #MiseEnExamenDesGendarmes
    #MaréeQuartiersPopulaires
    #LibérezLesFrèresTraoré
    #LibérezNosSoutiens
    #JusticePourTous

Il est temps d’en finir avec les appels creux à « la convergence des luttes ».

Depuis Nuit Debout jusqu’aux manifestations du mouvement social actuel, les quartiers populaires sont évoqués à la marge. Les luttes des quartiers populaires sont considérées comme étant périphériques.

Nous n’allons pas nous contenter de quelques phrases antiracistes, à l’heure où l’armée de terre est envoyée pour encadrer un événement festif et familial à Beaumont-sur-Oise. Des militaires ont été envoyés avec des armes de guerre face à des enfants, dans le quartier de la famille Traoré qui mène la lutte pour réclamer Justice pour Adama. On assiste à une véritable gestion coloniale des quartiers qui font face aux violences policières.

Nous refusons les injonctions qui sont faites aux mouvements des quartiers populaires de n’aborder que « la question sociale », avec au passage un refus de considérer le racisme qui structure la société comme participant de cette « question sociale ». Pour nous, la « question sociale » comprend évidemment la gestion raciste de nos vies.

Nous ne sommes pas dupes, la casse des services publics, la sur-concentration des habitants des quartiers populaires dans les secteurs du marché du travail les plus précaires, font que nous sommes les plus concernés par la « question sociale ».

Dans certains quartiers, il n’existe quasiment pas de services publics. Ce sont des territoires complètement enclavés.

L’exemple récent de la glorieuse grève des salarié.e.s du nettoyage de la société ONET a permis de mettre en évidence l’exploitation capitaliste, raciste et sexiste dont sont victimes les descendant.e.s de l’immigration post-coloniale dans ce pays. Ce sont nos mères qui sont massivement exploitées dans le nettoyage industriel.

L’autre grande victoire des quartiers populaires concerne le combat mené par les cheminots marocains de la SNCF, dans l’indifférence générale de la gauche et des syndicats majoritaires. Ils ont fait condamner la SNCF pour discriminations ! Là encore, il s’agit de nos aînés, ce sont nos pères.

Partant de ce constat, n’attendons plus que les grands partis de gauche et les syndicats prennent en compte réellement nos luttes.

Rejoignez-nous dans le cortège de tête où seront présentes les luttes des quartiers populaires.
Faisons une véritable alliance à égalité contre ce système !

#26MaiPimenté

Plus d’infos : https://www.facebook.com/events/458829407886576/

Le Comité Adama.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Antiracismes - colonialismes » :

> Tous les articles "Antiracismes - colonialismes"

Derniers articles de la thématique « Mouvements sociaux » :

Gilets jaunes, écologistes : marchons ensemble le 21 septembre !

Alors que deux mobilisations sont, notamment, prévues à Paris et dans le reste de la France les 20 et 21 septembre pour rappeler l’urgence climatique, les Gilets jaunes ont prévu une mobilisation historique le samedi 21. Plusieurs collectifs — voir la liste des signataires en fin de tribune — ont...

> Tous les articles "Mouvements sociaux"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org