Migrants : l’Etat tente de sous-traiter ses obligations d’accueil aux particuliers

Tours
Migrations - Luttes contre les frontières

Profitant de la solidarité de la population envers les migrant·es, l’Etat tente de faire quelques économies en cette période de fêtes... Exemple à Tours, valable à Paris mais aussi dans 8 autres villes en France...

L’Entr’Aide Ouvrière (EAO) vient d’envoyer un drôle de courrier aux associations et collectifs d’aide et de soutien aux migrant·es. Il s’agit de faire porter à des particuliers l’obligation d’accueil relevant de l’Etat. Tentative de décryptage d’une « innovation » potentiellement lourde de conséquences...
Le courrier adressé le 8 novembre aux organisations de soutien et d’aides aux migrant·es par la présidente de l’association [1], Marie-Paul Legras-Froment, a de quoi laisser songeur. Elle y présente un « programme innovant » baptisé « Familles solidaires », qui est en fait un programme d’ « hébergement citoyen » de réfugiés chez des particuliers pour lequel - dans le cadre d’une expérimentation - « l’ EAO comme dix autres associations [2] en France, a obtenu l’agrément des pouvoirs publics pour organiser, dans les meilleurs délais, le " placement " d’au moins cinquante réfugiés dans le département ».

Lire la suite sur La Rotative

Notes

[1fondée à Tours en 1947 qui gère le 115, un cabinet médical, six Centre d’hébergement et de réinsertion sociale dans l’agglomération tourangelle ainsi qu’à Chinon et Loches, des ateliers et chantiers d’insertion, un Centre de formation, et la « Petite maison » pour l’aide aux familles de détenus

[2Quinze avaient candidaté. A Paris c’est le Samu Social qui a été choisi.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Migrations - Luttes contre les frontières » :

 !" >Opération Occupation !

Le collectif de soutien aux personnes sans papiers de Rennes occupe l’Opéra, place de la mairie, pour réclamer des logements dignes pour toutes les personnes à la rue ! Rejoignons-les !

 !" >Crise du logement à Rennes - Rassemblement !

Le 10 juillet signera la fin de l’état d’urgence sanitaire, et avec, la fin des hébergements d’urgence pour les personnes les plus fragiles. A la centaine de personnes déjà dehors à Rennes, vont bientôt s’ajouter environ 350 personnes, résultat d’une politique d’accueil des personnes exilées indigne. RDV...

Meeting Sans Papiers du 20 juin à Rennes

La répression préfectorale nous aura empêché de manifester, nous avons donc réalisé un grand meeting de plus de deux heures place Charles de Gaulle à Rennes. Communiqué du Groupe Logement du 14 Octobre

> Tous les articles "Migrations - Luttes contre les frontières"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter