information par et pour les luttes, Rennes et sa région

[Minerve Hérault] Rencontres du Maquis pour l’émancipation

Anti-capitalisme & Multinationale Ecologies - Aménagement du territoire Educations - Système scolaire

Les Rencontres du Maquis pour l’Emancipation se tiendront du 10 au 15 août près de Minerve dans l’Hérault avec un programme dense de conférences-débats, de projections de films, de théâtre vivant et de musique.

Le camping ombragé, et la restauration sont à prix libre pour les personnes venant, du 10 au 15 août, assister aux Rencontres du Maquis pour l’Émancipation.

Petite fédération rurale, La Commune du Maquis est établie sur le Hameau de Bois-Bas, à 12 km. du vil­lage de Minerve, en pleine campagne. Bois­-Bas étend ses presque 270 hectares entre la ri­vière Cesse et les contreforts de la Montagne Noire.

Diverses activités agricoles, culturelles, pédagogiques animent ce territoire : élevage de brebis et chèvres ; à la fabrication de fromage de chèvre et de pain s’ajoutent une ludothèque enfantine, l’accueil d’enfants ou d’adultes autistes et d’organisation d’évènements d’agi­tation culturelle contre les principes de domination, d’exploitation et ce qui en découle...

Les Rencontres du Maquis pour l’Émancipation
Du 10 au 15 août 2023 — La Commune du Maquis — Bois-Bas ­ 34210 MINERVE

Jeudi 10 août

17 heures : Le relais de l’observatoire des armements, contre la guerre et le militarisme. Pour renforcer la sensibilisation sur le rôle des entreprises d’armement en France et leur impact sur les conflits, l’Observatoire des armements met en place un Réseau de surveillance des entreprises d’armement, dans le prolongement de l’étude et des actions sur « La guerre se fabrique près de chez nous. »

21 heures 30 : Christine Bertocchi ­Voix, Lucie Taffin ­ Accordéon et voix — La poésie sonore, les improvisations chantées, les chansons et jeux vocaux, parfois aux accents rituels, continuent ce que les sorcières, chamans, poètes d’autres lieux, d’autres âges, savaient déjà : par la voix, le chant et les mots, s’ouvrent de nouvelles voies de décou­vertes, de savoirs et devoyages vers l’inconnu...

Vendredi 11 août

11 heures : Causerie animée par Gaetano Manfredonia, à partir de son ouvrage Anarchisme et changement social. Contrairement aux autres courants radicaux qui ont jalonné l’histoire des mouvements sociaux depuis le début du vingtième siècle, l’anarchisme possède l’avantage de ne pas se laisser enfermer dans une conception unique du changement social.

17 heures : Assises pour une révolution agraire — Libérer les terres de la propriété. Relevant de la techno-industrie, « L’exploi­tation agricole » répand des poisons qui ne se limitent pas à la pollution chimique. « L’agriculture de précision » tend à parachever le mouve­ment de dépossession qui caractérise le capitalisme. En met­tant fin aux communs, le mouvement des enclosures ouvrait la voie à un bouleversement destructeur des sociétés hu­maines, à une mise en ruines par l’accaparement des terres sous droit de propriété.

21 heures 30 : Cinéma — Des Fleurs et des pavés (1945­-1969) Épisode III d’Une histoire de l’anarchisme, de Tancrède Ramonet (sûrement là). Au sortir de la 2e Guerre Mondiale, l’anarchisme connaît un gigantesque reflux. Quelques grandes personnalités comme Bertrand Russel ou Albert Camus n’en continuent pas moins de défendre et promouvoir son idéal...

Samedi 12 août

11 heures : À propos du Lycée autogéré de Paris — Enseignants au Lycée autogéré de Paris dès sa création en 1982, Anne-Marie Bonnisseau et Bernard Elman viennent nous faire part de cette expérience en milieu institutionnel. L’expérience ne se limitant pas à la pédagogie mais concernant aussi le fonctionnement. Sous tutelle du Ministère de l’éducation nationale, ce lycée est toujours, après plus de trente années d’existence, sous statut expérimental...

17 heures : Marinette Delané — En une sorte de suite à sa présentation de Louise Michel au bagne, le sujet de la conférence cette année est celui des Kabyles au bagne de Nouvelle Calédonie. Cette fresque orale s’ouvre sur la conquête de l’Algétre, passe par la révolte de 1871 puis par la rencontre entre Louise Michel et des bagnards Kabyles, d’où découlera, après sa libération, la tournée de conférences de l’insoumise en Algérie. Et il nous sera donné de rencontrer, à distance poétique, des descendants de ces bagnards déportés d’Algérie.

21 heures 30 : Cinéma — Les réseaux de la colère (1965-­2012) Une histoire de l’anarchisme, épisode IV. Dès la fin des années 50, de plus en plus de révolutionnaires se tournent vers l’anarchisme et contribuent à lui donner un nouvel écho. C’est bien lui qui, des quartiers insurgés d’Athènes au Rojava et de la ZAD de Notre Dame des Landes au cœur des dernières grandes mobilisations sociales, incarne aujourd’hui la critique dernière du capita­lisme et donc, pour tous les pouvoirs, le véritable ennemi.

Dimanche 13 août

11 heures : Nouvelles d’Iran FEMME VIE LIBERTÉ — Les éléments pour comprendre cette magnifique et courageuse insurrec­tion contre le féroce régime qui règne sur l’Iran, nous seront donnés par Somayeh Khajvandi et Behrouz Sadfari. Habitant en France depuis des années, l’une et l’autre sont parfaitement au fait des luttes sociales ayant cours aussi bien en Iran qu’en France.

17 heures : À l’heure légèrement avancée de l’apéritif, Mathieu Léonard propose ses œuvres vigneronnes à la dégustation. Attention aux abus, la journée ne s’arrête pas là. Un autre de ses talents nous attend en soirée. Les gosiers gourmands pourront toujours acheter quelques bouteilles à déboucher plus tard...

21 heures 30 : L’IVRESSE DES COMMUNARDS nous trans­porte une fois de plus en 1871 vers La Commune de Paris. Dans cet ouvrage, Mathieu Léonard, traite du mythe de l’ivrognerie des communards dans la littérature versaillaise et médicale. À la fin du XIXe siècle on observe le discours le discours réactionnaire se draper d’oripeaux scientistes amalgamant prolétariat, socialisme, maladie mentale et ivresse en une repossante allégorie de la révolution.

Lundi 14 août

11 heures : Déconstruction et politique — Renaud Garcia ouvrira le débat par une présentation de Le désert de la critique. Déconstruire... D’un concept plutôt ésoté­rique, les gauches « radicales » ont fait un programme systématique consistant à suspecter un rapport de domination sous chaque idée ou comportement. Les théories de la dé­construction, aujourd’hui portées par la culture « woke », créent un climat de suspi­cion et d’intimidation inédit. Elles prospèrent sur le désert humain de la tyrannie des identités. En dépit de leurs prétentions « émancipatrices » ou « critiques », elles restent aveugles au fait majeur de notre temps : le tournant totalitaire du ca­pitalisme technologique. Auteur critique prolifique, ce compagnon a en outre publié La déconstruction de l’école, aux éditions La Lenteur.

17 HEURES : RÉAPPROPRIATION — C’est celle des arts et des métiers que défend Bertrand Louart dans ce livre qui trace des jalons pour sortir de l’impasse industrielle, dont nous sommes matériellement hyper­-dépendants. L’histoire du capitalisme industriel est, depuis l’époque des enclosures, celle de la destruction de l’autonomie collective et individuelle. Par ailleurs menuisier-ébéniste à la coopérative Longo maï, Bertrand Louart anime une émission sur les ondes de Radio Zinzine tout en étant rédacteur du bulletin critique des sciences, des technologies et de la société industrielle.

21 heures 30 : Soirée Théâtre — Bourougnan speaks Molière. Pour célébrer les 400 ans de la nais­sance de Molière, le gouvernement dé­cide d’imposer à la population l’injection d’un mystérieux produit issu des laboratoires Pferzaï­Maderno, le « Speaking Molière ». Ce produit va per­mettre à tous les Français de s’exprimer en vers tout au long de l’année, et « à la façon de Molière ». À Bourou­gnan, la résistance à cette obligation s’organise. Da­niel Villanova s’amuse dans cette fiction, de notre monde actuel.

Mardi 15 août

11 heures : Histoire algérienne de la France, par Nedjib Sidi Moussa — Les crispations et tensions des dernières décennies ont souvent pris la forme de polémiques aussi violentes que stériles autour de l’identité, l’immigration, l’héri­tage colonial, l’islam ou la sexualité. Construites comme autant de ’’pro­blèmes’’ , de l’extrême droite à la gauche radicale, ces thématiques ne peuvent être comprises qu’à l’aune de la question algérienne, en raison des clivages hérités de la décolonisation qui travaillent les courants les plus extrémistes de la société française.

Le lieu et les conditions du quotidien.

Petite fédération rurale, La Commune du Maquis est établie sur le Hameau de Bois-Bas, à 12 km. du vil­lage de Minerve (34210), en pleine campagne. Bois­-Bas étend ses presque 270 hectares entre la ri­vière Cesse et les contreforts de la Montagne Noire, à quelque 45 km. de Narbonne, 60 de Béziers, ainsi que de Carcassonne et Mazamet. Diverses activités agricoles, culturelles, pédagogiques animent ce territoire : élevage de brebis et chèvres ; à la fabrication de fromage de chèvre et de pain s’ajoutent une ludothèque enfantine, l’accueil d’enfants ou d’adultes autistes et d’organisation d’évènements d’agi­tation culturelle contre les principes de domination, d’exploitation et ce qui en découle...

• Les gares SNCF les plus proches sont Narbonne et Lézignan.

• Le camping est spacieux et ombragé.

• Un petit nombre de chambres et gîtes.

• Bar et restauration sur place.

Le camping ombragé, et la restauration sont à prix libre pour les personnes venant, du 10 au 15 août, assister aux personnes venant, du 10 au15 août, assister aux Rencontres du Maquis pour l’Émancipation.

Réservations (chambres et gîtes) : culturedumaquis@riseup.net

Arrivée par Béziers, Carcassonne ou Narbonne : À Minerve prendre la direction Boisset. Puis suivre les indications Bois-Bas ou Le Maquis. C’est le même lieu, à une douzaine de kilomètres de Minerve.

Arrivée par S. Pons : Prendre la direction Narbonne. Quelques kilomètres plus loin prendre la direction Boisset, sur la droite. continuer, toujours en direction de Minerve, jusqu’à l’indication Le Maquis, à droite.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Educations - Système scolaire » :

La contraception des hommes cis et le "syndrome du Nice Guy"

Dans le cadre de la journée mondiale des contraceptions du 26 septembre, le Planning Familial 35 et Rennes antisexiste s’associe pour proposer du contenu de qualité 👌 3e article sur 4 sur les contraceptions testiculaires. Aujourd’hui on va parler du "syndrome du Nice Guy"

> Tous les articles "Educations - Système scolaire"

Derniers articles de la thématique « Ecologies - Aménagement du territoire » :

Programme des rencontres antinucléaire à Bure (17-23 avril)

Des rencontres printanières antinucléaires et anti-autoritaire auront lieu du mercredi 17 au mardi 23 avril 2024 à Bure (55). Au programme : assemblée plénière antinucléaire, promenades, plein d’ateliers, tables de presse, spectacles et 2 soirées concerts (les 20 et 23) ! Venez, ça va être super !!

Table ronde Agriculture-Alimentation "Qui aura l’argent du beurre"

Depuis janvier 2024, des milliers d’agriculteurs et agricultrices se mobilisent pour dénoncer la précarité du système agricole français. Malgré les divergences de leurs pratiques et de leurs opinions politiques, tous et toutes se rassemblent sur un point : leur revenu n’est pas à la hauteur du...

> Tous les articles "Ecologies - Aménagement du territoire"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter