Peut-on parler de racisme institutionnel en France ?

Journée de rencontre entre des militant-e-s et des universitaires, à Rennes, le 18 Mars
Maison de Quartier La Touche
6 Rue Cardinal Paul Gouyon à Rennes, Métro Anatole France

A l’initiative de :
- l’Atelier itinérant « Luttes de l’immigration, luttes antiracistes » (LiLar),

- la Coordination régionale
Bretagne – Normandie – Pays-de-Loire solidaire des personnes immigrées

- et la caravane régionale pour la liberté de circulation et d’installation
(15 décembre 2016 – 18 mars 2017)

Plusieurs mouvements de l’immigration et organisations antiracistes ont participé, en septembre 2015 à Paris, à un colloque intitulé « Luttes de l’immigration, luttes antiracistes ». Des structures de Rennes y étaient représentées. L’objectif principal de ce colloque, qui a réuni 400 personnes de toute la France et au-delà, était de favoriser les échanges entre militant.e.s et universitaires impliqué.e.s dans des luttes au sens large.

A la suite de ce colloque, son comité d’organisation a décidé de mettre en place des ateliers itinérants « LiLar » en 2016-2017 qui répondent à une envie de s’ancrer dans des dynamiques locales et de permettre des rencontres entre militant.e.s et universitaires de différentes régions, à l’image de ce que le colloque avait tenté de réaliser. L’un de ces ateliers a eu lieu à Montreuil, un autre aura lieu à Marseille. Le samedi 18 mars, c’est au tour de Rennes.

L’objectif de ces ateliers LiLar est de faire circuler des savoirs, de transmettre des histoires et de visibiliser des luttes en organisant des ateliers décentralisés autour d’une question commune. La parole militante aura autant de place que la parole universitaire tandis que des temps de débat collectif, y compris autour d’un repas et d’un verre, seront prévus.

Cette journée de rencontre s’inscrit aussi dans la caravane pour la liberté de circulation et d’installation organisée par la Coordination régionale Bretagne – Normandie – Pays-de-Loire solidaire des personnes immigrées, qui réunit une dizaine de villes à l’échelle de nos trois régions. Cette caravane est symboliquement partie de Roscoff en décembre. Elle s’est arrêtée à Bégard et à Lannion en janvier. A Nantes le 11 mars. Son itinéraire s’achève à Rennes le 18 mars.

Pour Rennes, nous avons choisi de proposer aux militant.e.s et aux universitaires qui interviendront de réfléchir ensemble à la question suivante :
Peut-on parler de racisme institutionnel en France ?

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

NB : entrée libre pour la journée, réservation obligatoire pour le repas de midi,
par mail à l’adresse : lilarrennes@gmail.com, avant le jeudi 16 mars

9 h 30 : accueil, café, introduction

10 h – 11 h (interventions + débat) : La médecine et la santé
Réseau Louis Guilloux de Rennes, association, « L’accès aux soins pour les migrants primo-arrivants »
et Anne-Cécile Hoyez de Rennes, géographe, « L’accès aux soins des migrants en France »

11 h 15 – 12 h 15 (interventions + débat) : Le logement et l’hébergement
Un Toit c’est Un Droit, association, « La lutte pour le logement à Rennes »
et Céline Bergeon de Poitiers, géographe, « Le squat comme lieu de vie et comme ressource »

REPAS COLLECTIF = 12 h 30 – 14 h 00

14 h – 15 h (interventions + débat) : La religion et les médias
Al Houda de Rennes, association, « La lutte pour les femmes musulmanes »
et Thomas Vetier de Rennes, sociolinguiste, « Le traitement médiatique des mineurs isolés étrangers »

15 h 15 – 16 h 15 (interventions + débat) :
Les associations et le parcours d’intégration
CARPES et CSPSP de Rennes, association/collectif, « Les rapports entre migrant-e-s et soutiens »
et Camille Gourdeau de Caen, sociologue, « Le contrat d’accueil et d’intégration »

16 h 30 – 17 h 30 : Place et parole à la diversité des formes de solidarité

Ce temps sera réservé à toutes les formes de solidarité, matérielle ou non,
qui existent localement contre le racisme
ou en faveur des sans-papiers, migrant.e.s, racisé.e.s.

Toutes les structures (collectifs, organisations, réseaux…) sont donc invitées
à présenter leur travail et à réagir à la question commune de la journée.

D’autres institutions seront alors peut-être évoquées, notamment la police.

Chaque structure disposera de 5 à 10 minutes en fonction du nombre de structures
qui souhaiteront se présenter (elles seront répertoriées à 14 h).
Chaque structure qui le souhaite a aussi la possibilité de tenir une table toute la journée.

17 h 45 – 18 h 30 : Un peu d’utopie collective !
Ce serait quoi un monde de libre circulation et installation ?
Débat puis apéritif...

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Antiracismes - colonialismes » :

Discussions avec Houria Bouteldja les 5 et 6 mai à Rennes

Le Collectif racisé.e et décolonial (CRED) invite les militant.e.s, individu.e.s, partis, syndicats, collectifs luttant pour l’émancipation sociale à deux discussions dont un des objectifs pourrait être l’organisation d’un front commun de lutte antiraciste et...

> Tous les articles "Antiracismes - colonialismes"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org