Pour sauver la mer, stoppons la fachosphère !

Callac
Antifascismes - Extrêmes droite Ecologies - Aménagement du territoire

Samedi dernier, une partie de Rendez-nous la mer - Ar mor·Bro An Oriant s’était donnée rendez-vous à Kallag pendant que d’autres battaient le pavé à Lorient pour que comme le dit notre slogan, la vue mer soit aussi pour les précaires.
Si nous avions fait le choix d’aller à Kallag, c’est bien par impression que dans notre période, empêcher toute démonstration de force de l’extrême-droite est une priorité pour défendre nos milieux, la Mer et le Vivant.

A Kallag, quelques personnes du tregor aidées de toute la fachosphère bretonne et française (Reconquête, PNB, RN, parti de la France, jeunesse angevine, action française, ligue du midi, etc) tentent en ce moment d’occuper la rue pour s’opposer à un projet de centre d’accueil de migrant·e·s. A rebours total avec l’histoire et dans l’ambiance du moment, mais bien classique de l’extrême-droite.

Les scientifiques prédisent des centaines de millions de réfugié·e·s climatiques du fait de notre inaction a limiter le déreglement climatique. Déjà dans de nombreux pays proche de l’équateur, des
habitant·e·s sont obligé·e·s de fuir leurs terres par impossibilité de se nourrir convenablement ou de résister aux températures suffoquantes. Dans ce contexte, il est primordial de rappeler que la Bretagne est une terre d’accueil.

Par ailleurs, les politiques de l’extrême-droite en plus d’être racistes, xenophobes et anti-sociales sont violentes pour nos écosystèmes et le climat. Qu’il s’agisse de Bolsonaro au Brésil qui aura accéleré la déforestation en Amazonie, de Trump négationniste du déreglement ou des votes des partis d’extrême-droite dans les assemblées nationales européennes et au parlement européen, à chaque fois ce sont de mêmes attaques contre la mer et le vivant.

Dans ce contexte, il était primordial de s’organiser pour occuper l’espace, y compris médiatique. Saluons les organisateur·ices qui à Kallag auront opposé à leur haine un visage de sororité/fraternité
essentiel via l’organisation d’un fest-deiz. Saluons aussi les quelques 800 personnes qui auront tenu la rue malgré un dispositif policier empêchant tout rapprochement, grenades lacrymogènes et désencerclantes s’abattant sur le cortège. Saluons enfin le ridicule d’une fachosphère incapable de rameuter plus de 300 personnes, alors même que des renforts venus de France constituaient une part non négligeable de leurs effectifs.

LA BRETAGNE EST ET RESTERA ANTIFASCISTE !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Ecologies - Aménagement du territoire » :

Du pain et des parpaings #3

Une 3e émission d’écologie politique "Du pain et des parpaings" est en ligne. Elle évoque cette fois la lutte contre l’usine de viennoiseries surgelées Bridor, menaçant de recouvrir 21 hectares de terres agricoles dans le nord de Rennes.

> Tous les articles "Ecologies - Aménagement du territoire"

Derniers articles de la thématique « Antifascismes - Extrêmes droite » :

Retour sur les actions du TDOR 2022

Durant la nuit du 20 au 21 Novembre, Rennes a été couverte de graffitis transactivistes rageurs. Les messages attaquent la transphobie systémique, et taclent sévèrement le fascisme ambiant, et ses influences dans les milieux faussement...

> Tous les articles "Antifascismes - Extrêmes droite"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter