Appel à la longue marche 2022 : Mettez fin à l’isolement, au fascisme et à l’occupation ! Le temps de la liberté est venu !

Répression - Justice - Prison Solidarités internationales

L’éveil de la société au Kurdistan vers un monde de justice sociale a donné un nouvel espoir aux peuples du monde entier. Les clés de voûte du mouvement kurde ; la démocratie radicale, la libération des femmes et la conscience écologique sont lentement devenues les valeurs fondamentales de nombreux autres mouvements.

Nous appelons donc tous les internationalistes à se joindre à la longue marche du 5 au 12 février 2022, sous la devise « Mettre fin à l’isolement – Liberté pour Abdullah Öcalan ! ». À la fin, il y aura également une manifestation animée et bruyante à Strasbourg.

Ce qui a été révélé pour la première fois au Rojava en 2012, la révolution des femmes et l’auto-administration de la société, est maintenant devenu une alternative possible dans le monde entier. Ce confédéralisme démocratique, lancé par Abdullah Öcalan, ne se trouve plus seulement au Rojava ou dans les montagnes kurdes, il a maintenant atteint partout, à travers le monde, il y a des gens qui l’apprennent et le pratiquent.

Pourtant, cette alternative démocratique fait encore l’objet d’attaques très intenses de la part de la modernité capitaliste. Qu’il s’agisse de la guerre d’agression en cours en Turquie au Kurdistan du Sud, de l’invasion du Rojava ou de la politique fasciste du régime AKP contre le peuple du Kurdistan du Nord. C’est une politique d’isolement et d’oppression qui est soutenue et encouragée par l’acceptation ouverte du gouvernement fédéral allemand et de l’Union européenne.

Nulle part ailleurs cet isolement n’est plus concret que sur l’île-prison turque d’Imrali. Ici, le fondateur et guide du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Abdullah Öcalan, est emprisonné depuis la conspiration internationale du 15 février 1999. Pendant plus de dix ans, il a été le seul prisonnier. Malgré les conditions indescriptibles de son isolement, il n’a jamais perdu espoir d’une solution pacifique aux conflits au Moyen-Orient. Pendant plusieurs années, Öcalan a réussi à négocier avec le gouvernement turc pour atteindre cet objectif. L’écrasante majorité de la population kurde considère Abdullah Öcalan comme leur représentant. Cela a été confirmé par les signatures de plus de 3,5 millions de Kurdes en 2005/06. En 2015, environ 10,3 millions de signataires ont de nouveau demandé sa liberté.

L’État turc soumet actuellement Abdullah Öcalan à un régime d’isolement qui ne connaît aucune comparaison. Chaque visite de ses avocats ou des membres de sa famille n’est rendue possible que par de longues luttes sociales. En mai 2019, par exemple, des milliers de personnes à l’intérieur et à l’extérieur des prisons ont réussi à briser l’isolement grâce à une grève de la faim qui a duré des mois. Ainsi, pour la première fois depuis de nombreuses années, Öcalan a pu avoir des contacts avec ses avocats pendant une courte période. La dernière brève conversation téléphonique entre Abdullah Ocalan et son frère a eu lieu en mars 2021, mais a été soudainement interrompue pour des raisons inconnues. Le fait qu’aucun signe de vie n’ait été reçu d’Öcalan depuis lors soulève des inquiétudes quant à sa santé. Par l’intermédiaire d’Imrali, l’État turc s’efforce non seulement d’isoler Öcalan en tant que personne, mais aussi et plus encore de cibler, d’isoler et de supprimer les acquis démocratiques qui ont émergé de ses idées.

Pour cette raison, la lutte pour la paix et la démocratie doit être pensée dans le contexte de la lutte contre l’isolement d’Öcalan. Car il est l’architecte du confédéralisme démocratique, le contre-modèle du modèle de crise de l’État-nation. Dans le même temps, cela renforcera également la lutte pour la démocratie et la liberté dans le monde entier.

Défendons la fin de l’isolement, du fascisme et de l’occupation et luttons pour la liberté d’Öcalan ! Le temps de la liberté est venu !

Nous appelons donc tous les internationalistes à se joindre à la longue marche du 5 au 12 février 2022, sous la devise « Mettre fin à l’isolement – Liberté pour Abdullah Öcalan ! ». À la fin, il y aura également une manifestation animée et bruyante à Strasbourg.

Informations courtes :

  • Rassemblement, briefing et coup d’envoi e 5 février à Francfort
  • Longue Marche du 6 au 11 février, de Francfort à Sarrebruck
  • Événement à Sarrebruck le 11 février • Grande manifestation à Strasbourg le 12 février
  • Chaussures de sport et vêtements chauds conviennent à la marche. Les sacs de couchage doivent être apportés.

Pour vous inscrire, contactez longmarch2022@protonmail.com

Les mesures de pandémie de Covid-19 seront observées tout au long de la marche.

Nous nous réjouissons de votre participation à la marche. Dès que nous recevrons votre réponse, nous vous enverrons plus d’informations et les dates exactes.

Salutations révolutionnaires,
Comité de préparation

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Répression - Justice - Prison » :

> Tous les articles "Répression - Justice - Prison"

Derniers articles de la thématique « Solidarités internationales » :

Manifestation pour la libération d’Öcalan

Samedi 8 octobre 17h métro Charles de Gaulle : Manifestation pour la libération d’Abdullah Öcalan, leader du mouvement de libération du Kurdistan, emprisonné sur l’ile prison d’Imrali en Turquie depuis 23 ans et des milliers de prisonniers...

> Tous les articles "Solidarités internationales"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter