« Désarmer le béton » - Récit du blocage du Port de Gennevilliers

Gennevilliers
Aménagement du territoire Ecologie

4 sites stratégiques dans la chaîne du BTP francilien ont été occupés simultanément le 29 juin, première journée d’action de la semaine contre le Grand Paris Express des Soulèvements de la terre et d’Extinction Rebellion.

  • 🔧❤️❌Industrie du béton : 4 sites mis hors d’état de nuire pour une durée indéterminée 🐟⚡️Vidéo & communiqué

    Ce mardi 29 juin, nous avons désarmé le béton. Sur le port de Gennevilliers, 4 sites majeurs de cette industrie écocidaire - dont trois appartenant à Lafarge Holcim - ont été occupés simultanément jusqu’au lendemain matin par plus de 400 personnes. Elles ont dormi sur chacun des sites dans des dortoirs improvisés dans les bureaux, sous baches, ou dans les salles des machines. Les infrastructures ont été redécorées de messages inventifs et de fresques artistiques. Ces industries n’ont pas seulement été occupées mais marquées très visiblement, financièrement et mises hors d’état de nuire pour un certain temps. Diverses actions collectives se sont déployées pour neutraliser les piles de sacs de ciment, remettre des tas de sable à l’eau, inonder ou bétonner des machines, ensabler des réservoirs d’engins... De multiples autres altérations souvent plus discrètes et créatives ont été effectuées aux 4 coins des sites. Elles rendent pour l’instant inenvisageable le redémarrage de la production en sécurité.

    Nous avons agi avec en tête les crimes de Vinci, Bouygues, Eiffage ou de Lafarge Holcim et la complicité de l’Etat. Nous avons posé des gestes concrets pour enrayer les ravages du Grand paris, faire éclater sa vitrine sociale et ses opérations de greewashing. La guerre que mènent les multinationales du BTP contre le vivant pour engranger des milliards se poursuit. Ils n’entendent rien à la colère des jeunes générations qu’ils laissent sans avenir dans un monde ravagé par leurs méfaits. Leurs engins, silos et malaxeuses sont des armes qui nous tuent. Ils ne cesseront pas sans qu’on ne les y force. Nous allons donc continuer à démanteler ces infrastructures du désastre nous même. Nous appelons toutes celles et ceux qui se soulèvent pour la terre à occuper, bloquer et désarmer le béton.

À l’appel des Soulèvements de la Terre, nous étions plusieurs centaines à converger vers le Nord de Paris ce 29 juin. Après les manifestations de Besançon, de Rennes, de Haute-Loire et de Loire-Atlantique qui nous avaient ancré·es les pieds dans la terre, ce 5e acte co-organisé avec Extinction Rebellion France supposait de mettre les deux mains dans le béton.

Nous sommes donc venu·es des quatre coins de la France pour s’attaquer aux sites de production primaire du BTP parisien, en donnant un sens nouveau au slogan « stop à la bétonisation » que l’on voit fleurir sur les terres menacées, au Vaîtes comme en Haute-Loire.

Lire la suite sur paris-luttes.info

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Aménagement du territoire » :

> Tous les articles "Aménagement du territoire"

Derniers articles de la thématique « Ecologie » :

La vie normale

"Il ne s’agit donc pas ici de s’opposer à la vaccination en tant que telle. Il s’agit de s’opposer à ce qui détruit notre santé à tous : le mensonge permanent d’une société qui travaille à la production de valeur, et ne se soucie de rien...

Camp climat rennais du 5 au 8 août - Rejoins nous !

Passe à l’action et rejoins-nous : participe au Camp Climat 2021 près de Rennes C’est quoi ? Pendant 4 jours du 5 au 8 août, forme-toi et prends part à la résistance qui s’organise sur le territoires, afin d’avoir toutes les clés pour changer le système face à l’urgence climatique et...

> Tous les articles "Ecologie"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter