L’occupation de l’Opéra continue

Rennes
Cultures - Contre-cultures Mouvements sociaux

Depuis le discours d’Emmanuel Macron de mercredi dernier, les agorae ne sont plus tolérées sur la place de la mairie devant le lieu occupé. Ce tour de vis sécuritaire masque mal la fébrilité d’un gouvernement qui ne sait plus quoi faire pour enrayer la gronde sociale qui enfle de jour en jour. De manière obstinée, le gouvernement a déposé le 31 mars son décret de réforme de l’assurance hômage qui pénalisera les travailleuses travailleurs les moins bien indemnisé.es. Saisonnier.es, intérimaires, personnel.les de la restauration, guide conférencièr.es,... on ne compte plus ces professions attaquées par la loi du profit qui se voient là infligées un nouveau coup. Ce sont elles qui seront les premières victimes de cette réforme. C’est sur elles que reposera encore davantage l’effort national consenti face à la crise du covid.

Les occupant.es de l’opéra se devaient de lancer un nouveau cri d’alerte. L’aveuglement du gouvernement face à la crise sanitaire, son incapacité à recevoir toutes les propositions constructives formulées par les syndicats et les collectifs qui occupent ce soir plus de 100 lieux de spectacles, son obstination à vider les caisses de cotisations sociales, à démanteler l’assurance chômage par un projet de loi organique sur l’extension de la loi de financement de la sécurité sociale... procèdent de la même volonté néo-libérale d’adapter les corps et les esprits aux exigences du capitalisme, c’est à dire, se soumettre « quoiqu’il en coûte » à la loi du plus fort. Les syndicats de la CGT spectacle, de la CGT précaire la Coordination des Intermittent.es et Précaires, le collectif « Vivre sans art et sans culture ? », ainsi que de nombreuses et nombreux travailleur.euses à l’emploi fragilisé unissent leurs forces et parlent d’une même voix, une nouvelle fois à Rennes. Puisque nous ne sommes pas entendus, nous parlerons plus fort en occupant un lieu supplémentaire : le Théâtre National de Bretagne. Notre détermination est plus grande encore qu’il y a 3 semaines. Nous ne nous arrêterons que lorsque nos revendications seront suivies d’effets :

  • Un retrait pur et simple de la réforme de l’assurance-chômage
  • La mise en place d’un processus de réouverture des lieux en concertation avec les organisations représentatives des salarié.es de la culture
  • Une prolongation de l’indemnisation pour les intermittent.es relevant des annexes 8 et 10, son élargissement à tous les travailleur.es précaires, extras et saisonnier.es entre autres, qui subissent les effets, à la fois de la crise et des politiques patronales, ainsi qu’une baisse du seuil d’heures minimum d’accès à l’indemnisation chômage pour les primo-entrant.es ou intermittent.es en rupture de droits
  • De toute urgence, des mesures pour garantir l’accès aux congés maternité et maladie à toutes les travailleuses et travailleurs dont l’emploi est discontinu, ainsi qu’aux et autrices et auteurs.
  • Un financement du secteur culturel passant par un plan massif de soutien à l’emploi en concertation avec les organisations représentatives des salarié.es de la culture
  • Des moyens pour garantir les droits sociaux : retraite, formation, médecine du travail, congés payés, etc.... dont les caisses sont menacées par l’arrêt des cotisations. Pour porter ces revendications, nous exigeons, dans les plus brefs délais, une réunion du CNPS (Conseil National des Professions du Spectacle) avec le Premier Ministre.
  • La mise en place d’urgence d’un revenu minimum pour les 18-25 ans avec rattachement des droits sociaux à la personne.
  • Une refonte globale des institutions culturelles et de leur fonctionnement vers une culture démocratique accessible à toutes, inclusive, non discriminante et paritaire.


Signataire :
CGT spectacle, CIP Bretagne, CGT chômeurs rebelles, Vivre sans art et sans culture

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Cultures - Contre-cultures » :

Brèves d’Opéra TNB #4

Dortoir, lieu de rassemblement pour les AGs, espace de travail... La salle de cinéma du TNB est bel et bien occupée. Opération occupation - 5e semaine racontée en fanzine.

[Fanzine] Brèves d’Opéra #2

Zest’ et son équipe formidable vous raconte en dessins la 3e et dernière semaine à l’Opéra (enfin, pour l’instant)

> Tous les articles "Cultures - Contre-cultures"

Derniers articles de la thématique « Mouvements sociaux » :

> Tous les articles "Mouvements sociaux"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter