information par et pour les luttes, Rennes et sa région

Marche du 21 avril : le gouvernement poursuit sa dérive liberticide

Antiracismes - colonialismes Politiques sécuritaires - Surveillance

La préfecture de police de Paris vient d’interdire la marche contre le racisme, l’islamophobie et pour la protection des enfants, initiée par les mères et militantes antiracistes Amal Bentounsi (Urgence notre police assassine) et Yessa Belkhodja (Collectif de défense des jeunes du Mantois) et soutenue par des collectifs antiracistes, de lutte contre les crimes policiers, d’acteur·ices du mouvement social, des artistes et chercheur·ses.

Ce nouveau coup de force d’un exécutif en plein virage autoritaire et liberticide intervient juste après les pressions exercées sur l’université de Lille et ayant conduit à l’annulation d’une conférence de Jean-Luc Mélenchon et Rima Hassan sur la situation en Palestine qui devait s’y tenir. Le motif invoqué par les autorités est le même : prévenir les troubles à l’ordre public et la diffusion de propos antisémites.

La liberté d’expression, comme le droit de manifester, ont été gravement remis en question : manifestations interdites, répressions policières, pressions sur les lieux d’accueil des événements, campagnes de diffamation, poursuites judiciaires… Rien n’est épargné à celles et ceux qui s’engagent depuis plusieurs mois pour que cesse la guerre génocidaire menée par l’État d’Israël à Gaza. L’interdiction de la marche du 21 avril s’inscrit dans un contexte politique déjà saturé par les manœuvres autoritaires du gouvernement.

Pire, la préfecture de Police justifie l’interdiction d’une marche dénonçant le racisme, les violences policières et les conséquences de ces dernières sur les enfants par le prétendu souci de lutter contre l’antisémitisme. Le communiqué, signé par le préfet, affirme que “porter l’attention sur les enfants de Gaza est de nature […] à porter en son sein des slogans antisémites”. Cette accusation relève d’un déni d’humanité insupportable porté sur les Palestinien·nes gazaoui·es, et notamment les enfants, dont le sort devrait être tu. En creux, on y lit également un regard raciste porté sur les Français·es de confession musulmane, qui seraient naturellement antisémites et forcément excessif·ves dans leur dénonciation des crimes de guerre israéliens.

Pourtant, les manifestations de solidarité avec le peuple palestinien n’ont pas été le théâtre de faits ou de propos antisémites. Le communiqué de la préfecture de police de Paris relève d’une instrumentalisation de la lutte contre l’antisémitisme aussi grossière que dangereuse pour l’ensemble du mouvement social, et notamment pour la lutte contre l’antisémitisme elle-même.
Le collectif Tsedek !, signataire de l’appel à la marche du 21 avril contre le racisme, l’islamophobie et pour la protection des enfants, dénonce son interdiction et l’instrumentalisation de la lutte contre l’antisémitisme à des fins autoritaires. Nous soutenons les organisatrices et mettrons toutes nos forces dans la lutte contre le tournant autoritaire, le racisme d’État et le colonialisme sous toutes ses formes et où qu’il soit.

https://blogs.mediapart.fr/tsedek/blog/190424/marche-du-21-avril-le-gouvernement-poursuit-sa-derive-liberticide

Voir aussi sur le même sujet :

Génocide en Palestine, maccarthysme à l’université

A lire sur UJFP

« Apologie du terrorisme » : Jean-Paul Delescaut écope d’un an de prison avec sursis

https://assawra.blogspot.com/2024/04/apologie-du-terrorisme-jean-paul.html

P.-S.

Note d’expansive : à l’heure de la publication de cet article, le tribunal administratif a annuler l’arrêter d’interdiction de la manifestation, estimant que c’était une atteinte disproportionnée à la liberté de manifester.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Politiques sécuritaires - Surveillance » :

> Tous les articles "Politiques sécuritaires - Surveillance"

Derniers articles de la thématique « Antiracismes - colonialismes » :

Soirée antiraciste

Le Collectif de soutien aux personnes sans-papiers de Rennes organise ce mercredi soir à partir de 19h une soirée antiraciste aux Ateliers du Vent, pour échanger sur la situation actuelle

> Tous les articles "Antiracismes - colonialismes"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter