Mine de rien (Montagne d’or, Guyane)

1 complément

Après la visite des Jeunesses autochtones de Guyane en Bretagne à la fin de l’été, quelques infos sur le projet de Mine d’Or qui se prépare sur leur territoire.

- tract contre la future méga-mine de la Compagnie de la Montagne d’or a été diffusé lors d’un rassemblement à Cayenne le 16 juin 2018.

- Une déclaration de guerre au consortium international minier Colombus Gold/Nord Gold par le porte parole des Jeunesses Autochtones de Guyane, dans le cadre de la lutte autour des projets d’exploitation minière de la Montagne d’Or, en Guyane.

Tract contre la future méga-mine de la Compagnie de la Montagne d’Or

Ce tract contre la future méga-mine de la Compagnie de la Montagne d’or a été diffusé lors d’un rassemblement à Cayenne le 16 juin 2018. Deux jours plus tard, le 18, une manifestation s’est également déroulée à Saint-Laurent-du-Maroni.
La mine dite « Montagne d’or » est plutôt une fosse gigantesque creusée afin d’extraire à grand renfort d’explosifs et de cyanure 1,6 g d’or par tonne de roche broyée, au total 85 tonnes d’or. Ce projet doit ravager 800 hectares de forêt à 125 km de Saint-Laurent-du-Maroni, pour exploiter 750 personnes sur 12 ans environ. Première mine d’or de taille industrielle, elle ouvre la voie à d’autres projets similaires dans l’intérieur de la Guyane dont la forêt et ses habitants subissent déjà violences et pollutions liées à l’orpaillage.
Depuis plus d’un an, une lutte existe contre ce projet mortifère, sait-on jamais, elle pourrait traverser les océans et les frontières...

Malgré le tableau d’une mine isolée en pleine forêt, il serait hypocrite de penser que la méga-mine dite de la « Montagne d’or » ne concerne que les 800 hectares en voie d’être broyés et passés sous le rouleau compresseur de la société industrielle.

Ce texte ne s’attardera pas sur les détails de la méga-mine : ce projet est nauséabond, point barre.
La Compagnie de la Montagne d’or (CMO) a déjà enfumé les débats publics en présentant une prétendue mine « écologique » et « responsable ». Dans leurs bouches, un trou béant rempli de produits chimiques extrêmement nocifs et des boulots dans des conditions exécrables se métamorphosent en mine « verte » et en « chance » de développement économique pour la Guyane. Au cyanure ou au mercure, avec des bassins de rétention ou des déversements directs, avec des travailleurs sans-papiers ou précaires, la réalité minière n’est ni à débattre ni à négocier. Une mine ne pourra jamais être ni bio ni équitable et encore moins solidaire.

Ravageant une région, son air, ses eaux, sa terre, ses habitants, ses animaux, ses végétaux, la méga-mine ne peut servir qu’à enrichir une poignée d’individus au détriment de tous. Ce « progrès » là est un leurre. De plus, derrière la Montagne d’or, de nombreux autres projets de mines industrielles risquent de voir le jour en Guyane si rien n’est fait pour les en empêcher.

Ne laissons pas la CMO et ses complices creuser cette tombe géante !

Lire la suite sur Indy Nantes

« Notre détermination est douce et inébranlable » Les peuples premiers de Guyane contre le capitalisme international

Une déclaration de guerre au consortium international minier Colombus Gold/Nord Gold par le porte parole des Jeunesses Autochtones de Guyane, dans le cadre de la lutte autour des projets d’exploitation minière de la Montagne d’Or, en Guyane.

Un consortium minier international (Colombus Gold et Nord Gold) projette l’exploitation, en Guyane d’une méga-mine d’or. De cette mine, prévue en pleine forêt amazonienne, la compagnie Nord Gold espère extraire 6,7 tonnes d’or par an pendant douze ans (entre 2022 et 2034), soit une valeur estimée à plus de 3 milliards d’euros (source : lemonde.fr, 22 août 2017).
Depuis l’annonce de cette exploitation minière, une forte contestation s’est construite en Guyane, menée par les peuples autochtones et les membres des différentes organisations écologistes. Au fil des mois, c’est un véritable front commun d’opposition à la mine qui est en train de se construire, intégrant au fur et à mesure, l’ensemble des organisations progressistes et militantes de Guyane.
Une consultation populaire a été bien sûr menée par la Collectivité Territoriale de Guyane, en partenariat avec des représentants des miniers. C’est dans ce contexte qu’a été prononcée l’intervention de Christophe Pierre, enregistrée et retranscrite.
M Pierre, est le porte parole des Jeunesses Autochtones de Guyane. Lors de la consultation (qui prendra fin le 18 juin prochain), les représentants miniers et de la collectivité territoriale n’ont pas rencontré les autorités coutumières. Suite à cette absence avérée, la JAG décide de se rendre au débat public organisé à Saint-Laurent du Maroni (la deuxième ville de Guyane, 40 000 habitants) et de faire une déclaration officielle pour dénoncer les enjeux de l’exploitation minière et le mépris des populations locales par le capitalisme international. Voici cette déclaration :

Lire ou entendre sur Paris-luttes.info

P.-S.

Continuez à vous renseigner sur ce projet, le nouveau ministre De Rugy semble vouloir passer outre les oppositions...

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Aménagement du territoire » :

Invitation à nous rejoindre

Après de nouvelles expulsions sur la ZAD, nous vous invitons dès à présent à nous rejoindre sur place entre l’Est, La Grée, le Rosier, la Wardine et Bellevue, puis particulièrement à partir du 6 avril, pour lancer des chantiers de constructions, plantations, discussions et bien...

Projection - Kashima Paradise

Mardi 05/03 à 18h dans l’amphi L3 à Rennes 2, Rennes en lutte pour l’environnement vous invite à la projection de Kashima Paradise

L’ATOMIK TOUR 2019, du 1er au 3 mars, à Rennes

Tour de France en 50 étapes pour se rencontrer, s’interroger sur la France Nucléaire (et son monde). Sortons du cadre imposé par un débat public qui se focalise uniquement sur la "gestion" des déchets !

> Tous les articles "Aménagement du territoire"

Derniers articles de la thématique « Antiracismes - colonialismes » :

> Tous les articles "Antiracismes - colonialismes"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org