information par et pour les luttes, Rennes et sa région

Ouverture de squat à la gare

Logement - Squat Migrations - Luttes contre les frontières
1 complément

Ouverture de squat à la gare

  • Le squat évacué, rassemblement à 13h ce mercredi 23 devant la mairie de Rennes

    Occupé depuis le jeudi 17 mars, l’hôtel Arvor a été évacué ce mardi 22 au soir par la police nationale.

    Évacuation totalement arbitraire et illégale puisqu’il n’y avait aucune effraction à constater et que les occupant.e.s ont été en mesure de prouver leur présence dans les lieux depuis plusieurs jours.

    Les personnes qui avaient trouvé refuge dans ce bâtiment vide depuis plusieurs années ont été expulsé.e.s manu militari par un dispositif disproportionné.

    Les policiers ont fait preuve d’un zèle musclé, menaçant et intimidant, refusant de faire entrer l’avocate pourtant présente sur les lieux.

    Ils ont conduits les occupant.e.s au commissariat pour les libérer immédiatement et les inviter à se rendre à une convocation mercredi et dans les jours qui suivront.

    Il leur est reproché des dégradations alors que tous les témoins ont pu voir la police défoncer la porte.

    Les personnes sans abris et leurs soutiens, les organisations de l’inter orga, expriment ce soir leur profonde colère !

    Que reste-t-il comme issue aux personnes sans logement quand la préfecture se refuse encore et toujours à loger les demandeurs d’asile et envoie la police pour virer les gens de l’hôtel Arvor.

    Quand la mairie refuse d’honorer son engagement de loger toutes les familles et enfants et ordonne notre expulsion de l’école du faux pont par la police ?
    Pour protester, pour dire notre colère, et pour organiser la lutte, l’inter orga appelle à un rassemblement demain mercredi 23 à 13h devant la mairie de Rennes.

    Ce mercredi à 10h l’un des camarades exilé venu en soutien et arrêté avec les autres passe en audition au commissariat central, besoin de soutien pour lui à 9h30 !

    La lutte continue !

Ce jeudi 17 mars, des habitant.es du gymnase de la poterie, des personnes logées à la fac et le collectif inter-organisation de soutien aux personnes exilées ont investies ce lieu vide depuis des années.

L’hôtel Arvor, abandonné depuis trop longtemps, reprend vie pour le bonheur des sans-abris. L’état et la mairie étant incapables de pourvoir à leur obligation de loger les personnes vulnérables, nous avons été contraint.es d’y élire domicile. Les lieux étaient vides depuis plus de 4 ans !

Nous sommes soulagé.es d’enfin trouver un logement digne et sommes disposé.es à discuter avec les propriétaires.

 ! DES LOGEMENTS DIGNES POUR TOUTES ET TOUS !
 ! SOLIDARITÉ AVEC TOUTES LES PERSONNES Á LA RUE !

Les habitant.es de l’Arvor

P.-S.

Les caves de l’hôtel Arvor ont servi au début de la seconde guerre mondiale à Marie et Simone Alizon à cacher des parachutistes anglais ….suite à cette action de résistance elles ont été déportées à Auschwitz où Marie est décédée… j’ai bien connu Simon Alizon, revenue d’Auschwitz et soutenue par Charlotte Delbo et les communistes du camp, et qui est elle aussi décédé il y a quelques années …une rue proche du TNB porte leurs noms …
cet hôtel est donc un lieu de résistance !

mardi 22

Communiqué Ouverture de squat

Hotel Arvor

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 22 mars 2022 à 14:24, par

    Sur place, la police tient un long siège depuis ce matin alors que la propriétaire est venue accompagnée d’un huissier pour faire constater l’occupation.
    Ils font pression pour que personne n’entre ou sorte, menaçant de garde-à-vue celleux qui voudraient sortir.

Derniers articles de la thématique « Migrations - Luttes contre les frontières » :

[Semaine 2] Récit d’une distrib’ alimentaire à Calais

Suite de la chronique sur l’équipe boulange soutien aux exilé·es Pendant 2 mois, une trentaine de boulanger·es du réseau de l’Internationale Boulangère Mobilisée (l’IBM) vont se relayer pour faire du pain à Calais - Dunkerque pour les exilé·es.

Rassemblement contre les contrôles aux faciès

Le collectif de soutien aux personnes sans-papiers appelle à un rassemblement mercredi 18 janvier à 13h30 devant la cité judiciaire de Rennes pour protester contre les contrôles aux faciès, notamment ceux organisés autour des associations caritatives.

> Tous les articles "Migrations - Luttes contre les frontières"

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

Pour un accés à des logements dignes

Pour un accès à des logements dignes : mobilisons nous Semaine d’action contre la loi Kasbarian du 23 au 29 janvier Temps d’échange militant jeudi 19 janvier, 18h30 à l’Amaryllis.

> Tous les articles "Logement - Squat"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter