Après l’évacuation du Bois Lejuc, réoccupation dans la nuit

Fil d’info plus bas ainsi que sur vmc.camp

Nous sommes là, nous seront toujours là !

Texte publié sur vmc.camp

N’en déplaise à la préfète de la Meuse et au secrétaire d’État Sébastien Lecornu qui se pavanaient hier dans le bois lejuc avec les caméras de BFM TV, disant que l’expulsion était terminée et que la forêt pouvait de nouveau accueillir les pires rebuts de la filière nucléaire, des hibous et chouettes de Bure ont profité de la nuit pour refaire leur nid dans la forêt en haut des arbres.

Ils croyaient nous faire tomber avec cette opération éclair, à grand renfort de drone, d’hélicoptère et de bulldozer, mais nous sommes toujours là. Nous n’hibernerons pas. Nous résisterons. Encore et encore.

En automne 2012, l’opération Cesar tentait de mettre fin à la Zad de Notre dame des Landes. En une journée, les gendarmes avaient démoli plusieurs lieux de vie, pensant ainsi étouffer la lutte. Ils étaient en réalité sur un brasier. La révolte n’a fait que de s’intensifier.

Nous ferons tout à Bure pour que le bois Lejuc soit leur nouvelle opération Cesar. Les mobilisations partout en France hier témoignent de notre ténacité.

Nous appelons tous nos proches, toutes celles et ceux qui se sentent toucher par ce qui se vit ici, à venir converger vers le Bois Lejuc.

Contact presse : 07.53.54.07.31


Textes du jeudi 22 février :

Communiqué de quelques hioux de Bure – Appel à résistance, rassemblements, création de comités partout !

Alors que ce communiqué est écrit, les gendarmes tentent maintenant de rentrer dans la Maison de résistance de Bure après avoir chargé dans les rues alentours et fait des sommations. À 11h15 ils sont en train de tenter de forcer les portes de la Maison…
À 11h30, ils ont défoncé toutes les portes de la maison, toutes les personnes dans la maison tentent de résister aux flics, se regroupent sur la mezzanine, se tiennent ensemble pour refuser d’être expulsés, les flics montent. Des personnes dans le jardin de la maison auraient été arrêtés.

La situation est très tendue, en parallèle de l’expulsion en cours de la forêt. Appel à soutien et lutte partout ! Ce texte est un premier communiqué, d’autres suivront, d’autres voix, d’autres témoignages…

Ce matin à 6h15 a débuté l’expulsion du Bois Lejuc par 500 gendarmes avec grand renfort de communication de la part du Ministère de l’Intérieur, et les chaînes d’infos en continu branchées sur les images sensationnelles de blindés militaires massés près de ce bois, de cabanes envahies au petit matin, de gendarmes en cagoule munis de tronçonneuse et caméras embarquées...

L’opération, censée mettre à exécution une décision d’expulsabilité rendue l’année passée par le Tribunal de grande instance de Bar-le-Duc, intervient avant l’épuisement des recours juridiques (notamment sur la propriété de l’Andra sur le bois) et avant la fin de la trêve hivernale alors que plusieurs structures d’habitation et d’occupation avaient été installées aux abords et au coeur de la forêt. Alors même également que l’EODRA (association des élus opposés à l’enfouissement) avait domicilié en janvier son siège social dans la forêt. L’Andra ne pourra légalement commencer aucun de ses travaux dans le bois : l’Autorité Environnementale a prescrit en octobre 2017 a l’Andra la réalisation d’une évaluation environnementale avant tous travaux préparatoire, la période de nidification à la mi-mars empêche tous travaux, et l’Andra n’a pas d’autorisation de défrichement.

Comme en 2012 à Notre-Dame-des-Landes, les bulldozers suivent immédiatement les gendarmes, on rase au plus vite les lieux de vie sans laisser le temps de récupérer tous les effets personnels. Déjà suite à une première expulsion du bois en juillet 2016 les machines de l’Andra avaient défriché illégalement une partie conséquente des arbres avant que l’opposition ne réinvestisse et ne réoccupe la forêt à la mi-août 2016.

À cette heure, des arbres restent occupés par plusieurs hiboux. Une vingtaine de gendarmes mobiles sont en bas. Plusieurs personnes ont été interpellées lors de l’opération, de multiples vérification d’identité ont eu lieu, ou sont encerclées sur des chemins menant à la forêt. Au moins une personne a été placée en garde à vue. Des affrontements violents ont lieu dans le village de Bure même et la police tente, sans réquisition et avec des sommations d’entrer par la force dans la Maison associative de la Résistance.

Fil Infos du 22 février

19h19 : La plupart des personnes embarquées pour vérifications d’identité sont sorties

16h09 : Les gendarmes ont quitté la maison et le village. Les opposant.e.s réinvestissent les lieux.

15h30 : Bilan : Interpellations toujours en cours à la maison. Au moins 14 personnes ont été emmenées dans différents commissariats pour vérification d’identité. 5 d’entre elles sont sorties. 5 personnes ont été emmenées en garde à vue et n’en sont pas encore sorties.

15h23 : Une personne est ressortie du commissariat de Ligny là où elle avait été emmenée pour contrôle d’identité

14h12 : 3 personnes de plus embarquées de la maison à priori pour vérification d’identité. Possiblement une quatrième

14h10 : 2 personnes de plus embarquées de la maison sans qu’on en connaisse la raison

13h42 : 4 personnes de plus embarquées de la maison sans qu’on en connaisse la raison

13h37 : 1 personne de plus embarquée de la maison pour vérification d’identité. Cette personne avait été emmenée à Ligny quelques heures avant pour vérification d’identité et en était ressortie.

13h43 : Des personnes sortent régulièrement par une ou deux de la maison, et sont emmenées par les gendarmes en vérification d’identité

13h26 : Deux personnes ressortent du commissariat où elles ont été emmenées pour vérifications d’identités

13h25 : 3 personnes sont emmenées pour vérification d’identité aux alentours de la maison

13h13 : Les personnes qui s’étaient barricadées sont sorties de force de la maison (elles s’étaient enchaînées et ont été séparé.e.s par des clefs de bras et de matraque) et sont conduites pour vérification d’identité dans différents commissariats (Ligny, Commercy …)

12h50 : Deux personnes sont emmenées pour vérification d’identité aux environ de la maison

12h40 : Deux personnes sont emmenées en garde à vue pour outrage. Bilan actuel : 5 personnes en garde à vue, et 5 autres emmenées pour vérification d’identité.

12h19 : Des personnes sont emmenées dans le jardin et sont arrêtées

12h05 : Une personne est mise en garde à vue dans la maison

11h29 : Une dizaine de personnes attendant à l’extérieur en soutien

11h16 : Les flics forcent les portes de la maison et rentrent : il y aurait eu infraction flagrante. Les opposant.e.s se sont barricadé.e.s sur la mezzanine

10h35 : Les flics veulent rentrer dans la maison, ils font des sommations

10h19 : Les flics chargent dans la rue de la maison de la résistance

10h10 : 3 fourgons, une dizaine de GM en ligne dans la rue de la Maison, avec flashball.

9h45 : Des flics dans la Maison de la Résistance.

9h30 : (InfoTraFlics) Aucun barrage en cours, les routes pour arriver jusqu’à Bure sont ouvertes. Réquisition pour fouiller les véhicules et contrôler les identités des passagèr.es.

9h20 : Drone au dessus de la Maison de la Résistance.Retour ligne automatique
Expulsion en cours du Grand Chêne.

9h00 : À la barricade nord : A priori la moitié des personnes à la barricade Nord auraient été interpellées, 4 dont on n’a pas de nouvelles et le reste aurait pu repartir avec vérification d’identité.Retour ligne automatique
La totalité des gentes présentes à la vigie sud-est également. Il n’y a pour l’instant pas de nouvelles de la vigie sud. Une partie des personnes a pu se replier en sécurité.Retour ligne automatique
Plusieurs personnes résistent actuellement dans les arbres, une vingtaine de flics tout en bas.Retour ligne automatique
Sur le chemin du Chauffour une dizaine de personne est encerclée.

8h10 : Les flics commencent à détruire la barricade Sud. Deux bulldozers dans la forêt.

8h00 : Les flics commencent à démonter la vigie Sud.

7h35 : Réquisitions pour fouilles des véhicules et contrôles des passagers à Cirfontaines. Les seules routes bloquées sont celles qui mènent directement à la forêt (Ribeaucourt/Nord, Mandres/Sud).Retour ligne automatique
Un hélicoptère tourne en permanence, voitures banalisées à Bure.

7h05 : Deux camions au Chauffour, sur la route entre la maison et le bois. des flics entre Ribeaucourt et Nord. Pas de contrôles depuis Mandres, mais la route vers la forêt bloquée par deux fourgons de GM.

6h35 : Ils embarquent des gens

6h15 : 15 camions de GM passent. Les GM rentrent par les vigies sud, sud-est, nord.

RÉSISTER PARTOUT

L’Etat a clairement choisi d’adresser un signal très fort partout en France et ailleurs pour démultiplier la résistance, en choisissant le passage en force. Alors que la trêve hivernale n’est pas terminée. Alors que l’Andra ne pourra commencer aucun travaux dans le bois du fait de la période de nidification à partir du 15 mars. Alors qu’un sac de noeuds de recours juridiques et administratives ligote encore l’éboueur de l’atome : recours administratif contre la propriété de l’Andra suite à l’échange municipal du bois du 18 mai 2017 ; nécessité d’évaluation environnementale prescrite par l’Autorité Environnementale en octobre 2017, etc l’Agence ne peut pas commencer ses travaux préparatoires comme ça.. L’Etat répond par une opération d’expulsion surprise, avec un gros dispositif, avec une propagande médiatique savamment huilée sur tous les fronts dés le petit matin.

Le 20 septembre lors de la perquisition sur les différents lieux de vie à Bure des dizaines de rassemblements avaient fleuri partout en France, et des comités de lutte s’étaient créé dans la foulée. Nous devons maintenant continuer de nous organiser sur place et partout en France. Plus que jamais Bure doit être partout, faire partie de nous, nous devons être des milliers maintenant à nous lever contre l’horreur nucléaire et l’atomisation qu’iels nous préparent, et réagir.

Appel à s’organiser pour des rassemblements partout en France à 18h

Appel à créer massivement des comités de lutte partout

Appel à converger à Bure pour celles et ceux qui peuvent

Listes des rassemblements déjà prévus en France et ailleurs :

- Bar-le-Duc, 18h, devant la préfecture. Conférence de presse prévue là-bas à 18h également (à confirmer).

- Nantes, 18h, devant la préfecture

- Paris, 18h30, place St Michel devant la fontaine – les orga se mobilisent – soutien de Attac et des amis de la terre

- Nancy, 18h, devant la préfecture

- Saint-Nazaire, 18h, devant la sous-préfecture

- Blois, 18h, devant la préfecture

- Nîmes, 18h, devant la Préfecture

- Rouen, 18h, devant la Préfecture

- Fougère, 18h, devant la sous-Préfecture

- Lyon, 18h, devant la Préfecture : facebook de NDDL 69

- Le Puy-en-Velay, 18h, devant la Préfecture

- Longy, 18h, devant la permanence de la députée 17 route nationale Villers-la-Montagne

- Dijon, 18h, place du Bareuzai

- Quimper, 18h, devant la Préfecture

- Limoges, 18h, devant la Préfecture

- Épinal, 18h, devant la Préfecture

- Mende, 18h, devant la Préfecture

- Lons le Saunier, 18h, devant la Préfecture

- Tours, 18h, devant la Préfecture

- Toulouse, 18h, devant la préfecture

- Lille, 18h, devant la préfecture

- À Châteaubriand (44), rassemblement devant la sous-préfecture, 14 rue des Vauzelles

- Poitiers, 18h, rassemblement devant la Préfecture

- Agen, 18h, rassemblement devant la Préfecture (adresse à confirmer)

- Vienne, 18h, rassemblement devant l’Ambassade de France

- Belfort, 18h, devant la préfecture

- Chambéry, 18h, devant la préfecture

- Troyes, 18h, devant la préfecture

- Bourges, 18h, devant la préfecture

- Montargis, 18h, devant la préfecture

- Saint-Gauden, 18h, devant la sous-préfecture

- Loches, 18h, devant la Maison d’État

- Grenoble, 18h, devant la préfecture

- Lorient, 18h, devant la sous-préfecture

- Bayonne, 18h, devant la sous-préfecture

- Strasbourg, 18h, devant la préfecture

- Colmar ,18h, devant la préfecture

- Mulhouse, 18h, devant la sous-préfecture

- La-Roche-sur-Yon, 18h, devant la préfecture

- Orléans, 18h, devant la préfecture

- Loches, 18h, appel à rassemblement devant la Maison d’État

- Gap, 18h, devant la Préfecture

- Bayonne, 18h, devant la Préfecture

- Saint-Étienne, 18h, rassemblement devant la Préfecture : événement facebook

- Rennes, 18h, sur la place Saint-Anne

- Annexy, 18h, devant la Préfecture

- Cergy-Préfecture (Val d’Oise, 95), 18, en haut des escalators de la gare

- Ajaccio, 18h15, rassemblement devant la Préfecture

- Châlons-en-Champagne, 18h15 rassemblement devant la Préfecture

- Valence, 18h, rassemblement devant la Préfecture

- Albi (81), 18h, rassemblement devant la Pref

- Millau (12), 18h, rassemblement devant la Pref

- Angers, 18h, rendez-vous au Château, contact : soutien-bure49@lists.riseup.net

- Metz, 18h, devant la préfecture

-Bordeaux, 18h, 2 place de l’esplanade (Préfecture)

- Besançon, 18h, place de la Préfecture

- Vannes, 18h, rassemblement de soutien devant la Préfecture : événement facebook

- Montpellier, 18h, rassemblement place de la Préfecture, 34 place des Martyrs de la Résistance : événement facebook

- Coutances, 18h30, Hôtel de Ville

- Reims, 18h, rassemblement sous-Préfecture

- Redon, 18h, rassemblement devant la sous-Préfecture

- Alès, 18h, rassemblement devant la sous-Préfecture

- Laon (Aisne), 18h, rassemblement devant la sous-Préfecture

- Foix (09), 18, rassemblement devant la Préfecture

- Oloron-Sainte-Marie (84), rassemblement devant la sous-Préfecture

- Châlons-sur-Saône (71), 18h, devant la sous-Préfecture

- Auxerre, 18h, rassemblement devant la Préfecture : https://yonnelautre.fr/spip.php?article13476

- Clermont Ferrand (63), 18h30 devant la Préfecture

- Chaumont (52), 18h devant la Préfecture

- Bruxelles, Belgique, 19h, rassemblement devant l’ambassade

- Bressuire (79), 19h, devant la sous-préfecture

Merci d’envoyer les infos à burepartout at riseup.net et sauvonslaforet at riseup.net pour coordonner l’organisation de la résistance, informer sur l’organisation des rassemblements ! Plus d’infos bientôt !

Suivi sur vmc.camp / burestop.eu / et Manif’Est

On ne nous atomisera jamais ! Que Bure vive partout !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Anti-nucléaire » :

Le camp RadiAction (12 au 18 aout)

Camp radical "Ecologies & lutte anti-nuke", du 12 au 18 aout 2019, proche de Serquigny (Eure), à 1h40 de Paris. Formations, ateliers, autogestion, et boule à facettes.

Bure : Le bois Lejuc est réoccupé !

Près de Bure, le bois Lejuc est réoccupé depuis le 18 juillet à 14h. De nombreuses personnes ont réinvesti ce lieu au sol comme dans les arbres pour réaffirmer leur opposition au projet de centre d’enfouissement de déchets radioactifs Cigéo, au nucléaire et à son monde, industriel, colonial,...

> Tous les articles "Anti-nucléaire"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org