Vincenzo Vecchi toujours en prison ... la mobilisation continue !

Le point sur la situation, après le refus de la demande de mise en liberté

Condamné à douze ans de prison en Italie pour sa participation aux manifestations contre le G8 de Gênes en 2001, Vincenzo Vecchi, qui vit en Bretagne depuis 2011, est emprisonné à Vezin-le-coquet (près de Rennes), depuis le 8 août 2019, dans l’attente de l’exécution ou du rejet d’un mandat d’arrêt européen. Et si une demande de libération conditionnelle vient d’être rejetée à la surprise générale (les services pénitentiaires d’insertion et de probation avaient constaté dans les semaines précédentes la faisabilité d’une assignation à résidence, et Vincenzo Vecchi dispose de toutes les garanties de représentation nécessaires), la mobilisation pour empêcher l’exécution des deux mandats d’arrêts européens émis par l’Italie continue.

Les arguments en ce sens sont nombreux. En effet, comme l’ont découvert les avocats de Vincenzo Vecchi, le premier mandat d’arrêt européen délivré concerne une peine prononcée pour sa participation à Milan à une manifestation interdite … peine qui a d’ores et déjà été purgée. Le second mandat d’arrêt européen, concernant une peine de douze ans de prison prononcée pour « saccage et dévastation » en vertu d’une loi établie en 1930 par le régime fasciste afin de réprimer toute subversion est grossièrement incomplet, comporte de nombreuses omissions, et notamment les preuves du respect des droits de la défense. En outre, l’annulation d’une partie de cette condamnation (portant sur le port d’arme) prononcée par la Cour de cassation en 2012 ne figure pas dans ce mandat d’arrêt européen.

Condamné à douze ans de prison en Italie pour sa participation aux manifestations contre le G8 de Gênes en 2001, Vincenzo Vecchi, qui vit en Bretagne depuis 2011, est emprisonné à Vezin-le-coquet (près de Rennes), depuis le 8 août 2019, dans l’attente de l’exécution ou du rejet d’un mandat d’arrêt européen. Et si une demande de libération conditionnelle vient d’être rejetée à la surprise générale (les services pénitentiaires d’insertion et de probation avaient constaté dans les semaines précédentes la faisabilité d’une assignation à résidence, et Vincenzo Vecchi dispose de toutes les garanties de représentation nécessaires), la mobilisation pour empêcher l’exécution des deux mandats d’arrêts européens émis par l’Italie continue.

Les arguments en ce sens sont nombreux. En effet, comme l’ont découvert les avocats de Vincenzo Vecchi, le premier mandat d’arrêt européen délivré concerne une peine prononcée pour sa participation à Milan à une manifestation interdite … peine qui a d’ores et déjà été purgée. Le second mandat d’arrêt européen, concernant une peine de douze ans de prison prononcée pour « saccage et dévastation » en vertu d’une loi établie en 1930 par le régime fasciste afin de réprimer toute subversion est grossièrement incomplet, comporte de nombreuses omissions, et notamment les preuves du respect des droits de la défense. En outre, l’annulation d’une partie de cette condamnation (portant sur le port d’arme) prononcée par la Cour de cassation en 2012 ne figure pas dans ce mandat d’arrêt européen.

Il ne fait aucun doute que Vincenzo Vecchi, qui était le dernier condamné pour la manifestation de Gênes à échapper encore à sa condamnation, est un symbole pour l’État italien, dont l’acharnement ne faiblit pas. L’enquête ouverte pour « complicité d’évasion » et les perquisitions au domicile de Viviana, son ex-compagne en sont un exemple, comme l’arrestation d’une des amies de cette dernière, qui, venant s’occuper de ses animaux, a croisé les policiers en pleine perquisition. Ses papiers n’étant pas à jour, cette femme se trouve prise dans une procédure d’expulsion vers le Brésil.

Si l’Italie a jusqu’au 10 octobre pour envoyer à la justice française un éventuel complément d’information (la date limite de jugement étant fixée au 9 novembre), il est assez logique que les avocats de Vincenzo Vecchi insistent auprès des juges français sur le manque de loyauté de l’Italie. Après avoir reçu un mandat d’arrêt européen relatif à une peine déjà purgée et un autre mandat d’arrêt incomplet, comment ces magistrats pourraient-ils avoir confiance dans les nouvelles informations qui leur seraient envoyées ?

Et puisqu’il ne s’agit pas pour ceux qui soutiennent Vincenzo Vecchi d’attendre le jugement en restant inactifs, les initiatives pour réclamer sa libération se multiplient. Le mardi 24 septembre, à Paris, dans la manifestation syndicale pour les retraites, une banderole de soutien à Vincenzo retenait l’attention. Ces dernières semaines, les rassemblements se sont multipliés à Rochefort-en-terre, Chateaubriant, Rennes, Paris, Séville, Milan (où une manifestation de nuit pour Vincenzo a rassemblé 500 personnes), Brescia, Lecce, et les militants italiens constatent que les personnes les plus mobilisées pour sa libération sont les jeunes, qui ne sont pas traumatisés par la répression qui a fait suite à la manifestation de Gênes.

Enfin, le soutien est aussi artistique. Contrairement à ce qui est répété par les procureurs et les journalistes, Vincenzo Vecchi ne vivait pas « dans la clandestinité ». Bassiste dans le groupe de rock Mon coiffeur est mort, il a donné de nombreux concerts, et participait à l’organisation du festival local de chorales A travers chants. C’est assez logiquement que de nombreux musiciens le soutiennent, qu’il s’agisse des choristes chantant dans les rassemblements, ou de groupes de musique. Un concert de rap aura notamment lieu à Vannes ce mercredi 2 octobre en soutien à Vincenzo, et le 11 octobre, à Rochefort-en-terre, c’est un quartet de jazz qui se produira à l’invitation de ses amis.

Comité de soutien à Vincenzo

https://www.change.org/p/soci%C3%A9t%C3%A9-civile-libert%C3%A9-pour-vincenzo-vecchi

P.-S.

Article initialement paru sur Lundi matin : https://lundi.am/Vincenzo-Vecchi-toujours-en-prison

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Répression - Justice - Prison » :

Peña en soutien au peuple chilien

Vendredi 15 novembre, soirée de discussion, spectacles et concerts de soutien aux soulèvements au Chili. Ça se passe à la maison bleu à partir de 19h

> Tous les articles "Répression - Justice - Prison"

Derniers articles de la thématique « Solidarités internationales » :

Lancement du festival des solidarités

Le 15 novembre projection du film "Enfants reporters de guerre" en présence de la réalisatrice Khadija Al-Salami à la Maison Internationale de Rennes.

> Tous les articles "Solidarités internationales"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org