Compte-rendu de l’AG de Rennes 2 du lundi 9 octobre

À l’ordre du jour ce lundi lors de l’assemblée générale de Rennes 2 :

1 - Le fonctionnement de l’assemblée
2 - Un vaste point info sur la "loi travail 2" et l’impact des ordonnances sur le code du travail
- L’inscription dans le droit commun des mesures de l’état d’urgence
- Le retour de l’entrevue avec la présidence
- Information sur l’enseignement supérieur
- Les différents groupes issus de l’assemblée générale de Rennes 2 (médics team, comité de mobilisation ...)
3 - La préparation de la manifestation de mardi 10 octobre
4 - La répression à l’université
5 - La catalogne.

L’ensemble du compte rendu de l’assemblée est disponible sur le facebook de l’assemblée rennes 2. En voici une retranscription concernant la loi travail et certaines des modalités actées par l’assemblée.

Point important : Suite à une entrevue entre une intersyndicale du personnel de la fac et la présidence, la levée de l’assiduité pour la manifestation de demain a été acceptée.

Le retour sur la loi travail fût l’occasion d’un rappel quant à l’impact des ordonnances et de leur mise en application sur le code du travail. Avec une libéralisation toujours plus importante du maché du travail et une précarisation des nos conditions effectives de vie, il est plus que nécessaire d’effectuer dès maintenant un dépassement de la "simple" défense catégorielle des conditions de travail.
La loi travail 2 aura un impact direct sur les conditions de travail : par exemple se verront concernées, remodelées voire supprimées un certains nombre de mesures, gardes fous aux dérives patronnales, favorisant entre autre les licenciements (CDI de projet,...), le plafonnement des indemnités prudhommales, la suppression du compte pénibilité (du moins revu à la baisse), la fin d’une durée légale définissant la période dite "d’essai". La liste des attaques de Macron sur le code du travail est encore longue. Elles empêchent notamment la possibilité pour chacun.e d’entre nous de se défendre en remodelant certains des organes internes de l’entreprise comme les CHSCT. Ces mesures mettent également fin au principe de faveur dans l’entreprise qui permettaient aux employé.e.s de voir leur conditions de travail nivelées par le haut. (principe qui s’inscrit dans le processus de l’inversion de la hiérachie des normes, permettant à présent à une entreprise d’outre passer la loi afin de définir en interne les conditions du travail en les nivelant par le bas).

On a aussi rappelé l’importance de la mobilisation et des liens tissés entre les différentes parties engagées dans la lutte.
La mobilisation est, nous devons le rappeler, d’autant plus importante qu’elle peut s’avérer "payante" comme ce fut le cas au travers du mouvement initié par les routier.e.s ces dernières semaines.

Le retour de l’entrevue des mandatés de la semaine dernière :
Aucune des demandes exprimées par l’assemblée n’a été validée, la dispense d’assiduité n’a quant à elle été obtenue que par l’appui de la délégation intersyndicale du personnel.

Concernant les mesures de l’état d’urgence inscrites dans l’état de droit, il est aujourd’hui plus que nécessaire d’effectuer un travail de sensibilisation autour de ces questions, leur sanctuarisation dans le droit commun ne pouvant entraîner qu’une surenchère de nouvelles mesures liberticides ayant un impact direct sur nos luttes, à l’université, dans les quartiers, comme dans la rue.

Il est important d’être nombreux et nombreuses demain, au départ de Rennes 2 comme pour prendre la tête du cortège ! Pour qu’il n’y ait plus de défaites, que des victoires !

Ont été actés lors de cette assemblée générale :

- Appel à prendre la tête de la manifestation du mardi 10 octobre au départ de Charles de Gaulle.
- 7h30 appel à venir dresser un barage filtrant avec opération de tractage pour l’appel à la manifestation.
- Un départ depuis Rennes 2 à 9h30 avec ou sans les personnels de l’université (en fonction de leur choix quant à leurs modalités de départ).
- Écriture d’un tract concernant l’unité au sein de nos cortèges pour des cortèges unitaires contre la loi travail.
- Appel à action si les cours ne sont toujours pas banalisés pour les journées de mobilisation (pour le moment seul la levée d’assiduité est acceptée).

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Syndicalismes - Luttes ouvrières » :

> Tous les articles "Syndicalismes - Luttes ouvrières"

Derniers articles de la thématique « Mouvements sociaux » :

> Tous les articles "Mouvements sociaux"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org