information par et pour les luttes, Rennes et sa région

Déferlante d’actions contre Lafarge et le béton

Anti-capitalisme & Multinationale

Le rendez-vous lancé il y a quelques semaines par des dizaines d’organisations et luttes locales a donné lieu à une déferlante inédite d’actions (plus de 40) contre Lafarge et le monde du béton, en France, Suisse et Belgique.

  • 🛠️ Lafarge - De nouvelles intrusions collectives et désarmements sur des sites en Alsace et en Haute-Garonne.

    🛠️ Deux nouvelles intrusions collectives, désarmements et mises à l’arrêt provisoires de sites Lafarge-Holcim ont eu lieu entre vendredi et samedi quelques jours après les plus de 40 actions menées en France, Suisse et Belgique contre Lafarge et le monde du Béton à l’appel d’une coalition de 200 organisations (retrouvez le bilan complet des actions menées ici).

    🛠️ Dans la nuit de jeudi à vendredi ce sont des militant.es d’Extinction Rebellion Toulouse, "déjà mobilisés contre le projet de l’autoroute A69" qui sont entrée sur une usine de la multinationale du béton près du lac de Sesquières au nord de Toulouse. Ils ont désarmé une douzaine de camions du cimentier, décoré le site de messages "Less Béton", "Pompes funèbres Lafarge, Ici on enterre le vivant" et annoncé dans leur communiqué "Nous ne nous sommes pas trompé.es de dates, nous ne leur laisserons simplement aucun répit".

    🛠️ Samedi après-midi, à l’heure des courses de noël, ce sont des dizaines de personnes en combinaison blanche qui se sont introduites dans la cimenterie Lafarge-Holcim d’Altkirch et l’ont temporairement mise à l’arrêt en neutralisant des engins et installations. Illes expliquent dans leur communiqué que cette cimenterie "fournit le béton pour le projet du Grand-Paris et contribue ainsi à artificialiser encore d’avantage l’Île-de-France" et qu’"elle doit aussi alimenter les centrales à béton de Stocamine à Wittelsheim pour noyer les galeries de cette mine sous 130 000 mètres cubes de béton – alors que s’y trouvent toujours 42 000 tonnes de déchets toxiques. Ces déchets constituent un grave danger de pollution de la nappe phréatique rhénane, la plus grande d’Europe, au-dessus de laquelle vivent sept millions de personnes."
    🛠️ Illes précisent que cette intrusion est leur "manière de fêter l’anniversaire des un an de l’action contre la cimenterie Lafarge de Bouc-Bel-Air" et l’inscrivent "en soutien aux mises en examen dans cette affaire et dans la campagne d’action des journées contre le béton des 9 au 12 décembre" tandis que les militant.es de Extinction Rebellion Toulouse affirment à ce sujet : "nous voici dans la dystopie capitaliste où les défenseur·euse·s du vivant sont plus sévèrement puni·e·s que les complices du terrorisme.", avant de conclure : "nous nous cacherons derrière chaque arbre, chaque forêt, derrière chacun de vos projets et nous n’abandonnerons jamais".

    — Vous pouvez retrouvez les communiqués complet reçus sur ces deux actions sur le site de la campagne : https://journeescontrelebeton.noblogs.org/mobilisations.../
    Toulouse : https://journeescontrelebeton.noblogs.org/mobil.../toulouse/
    Altkirch : https://journeescontrelebeton.noblogs.org/mobil.../altkirch/

Avant toute chose, un petit palmarès non exhaustif :

  • Palme de la funnitude : Baignade dans la carrière Lafarge de Marseille, à quelques pas seulement de la cimenterie désarmée le 10 décembre 2022. La jubilation en vidéo c’est par ici.

Retour sur 4 jours de de tourbillon (et plus de 40 actions) contre le béton

Au Forez, à Strasbourg, Belfort, au Teil, à Paris ou en Anjou, ce sont des foules de tous âges qui se rassemblées face aux grilles, les ont bloqué par de grosses caillasses, des constructions de murs en terre-paille, ou sont montées pimper les silos. À Lyon, pendant la fête des lumières, un « Lafarge + Daesh = coeur » a, entre autres, illuminé les ponts.

Samedi, la lutte contre l’A69 a réussi à mobiliser de nouveau quasi 2000 personnes, à s’introduire sur le site d’une future usine à bitume qui sera utilisée pour le chantier de l’autoroute et à le désarmer avant d’annoncer la naissance d’un collectif paysan contre les centrales à bitume !

Pendant ce temps, des dizaines d’autres, avec des masques d’animaux, ont ravalé la façade d’un site Lafarge en plein Paris et l’ont occupé en dansant pour un goûter d’anniversaire au 1 an du désarmement de la cimenterie de Bouc Bel Air, un des 50 sites les plus polluants du pays. A Genève, une grosse équipe s’est rendu chez Holcim et à aveuglé de rose les camions et bureaux en signant "Bye Bye".

À Marseille, une bande organisée en bouée est même retournée pour cet anniversaire se baigner dans les carrières du site de Bouc Bel Air et dénoncer la manière dont il accapare l’eau.

Lire le bilan complet sur le site des Soulèvements de la Terre

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Anti-capitalisme & Multinationale » :

[Bure] Semaine Medic 2024

Du 3 au 9 Juin 2024, nous organisons la 4e édition de notre formation à la street médic. Nous invitons toustes celleux qui souhaitent se familiariser avec la pratique de la médic en manifestation , à l’ancienne gare de Luméville, dans le sud de la Meuse. Nous aimerions inviter tout...

> Tous les articles "Anti-capitalisme & Multinationale"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter