Des lycéens de Diwan passent le baccalauréat de Mathématiques en se mettant hors-la-loi

Des lycéens de Diwan ont décidé de passer l’épreuve de mathématiques en breton ce vendredi 22 juin. Ils organisent ce même soir un rassemblement pour demander que leurs copies soient corrigées par des professeurs bretonnants. Le rectorat refuse à ce jour.

POINT PRESSE DU VENDREDI 22 JUIN 2018

En parfaite connaissance des conséquences de nos actes et après avoir usé de tous les recours à notre disposition pour faire valoir nos demandes et nos droits,
Au nom des générations futures,
Nous ne pouvons rester dans l’inaction.
Nous : Luca Rault, Tangi Ar Rouzo, Ismael Morvan et le reste des membres du comité « Bak e brezhoneg » faisons le choix de passer l’épreuve de mathématiques du baccalauréat en breton cette année.
Les mathématiques ont été choisies pour des raisons logistiques et matérielles : le nombre de correcteurs bretonnants étant suffisant pour assurer une juste évaluation.
Arrivant au terme de notre cursus immersif et conscients de l’importance des enjeux, nous avons décidé de mettre nos actes en cohérence avec nos idées. C’est pourquoi nous avons choisi de passer l’épreuve de mathématiques dans la langue qui nous a été enseignée depuis quinze ans. Cet enseignement est le fruit des efforts des lycéens et de leurs enseignants. La situation actuelle ; composer en français alors que nous avons été formés essentiellement en breton, nous semble en effet d’une grande incohérence.
Notre action est d’autant plus justifiée que les lycéens ayant suivi un cursus immersif en basque ont obtenu le droit depuis 2012 de passer en plus de l’épreuve d’histoire-géographie, l’épreuve de mathématiques en langue basque. Cette différence flagrante constitue une injustice. Citoyens du même pays, nous revendiquons pour tous les mêmes droits, bacheliers basques comme bretons.
Notre langue, reconnue par l’UNESCO en 2011 comme étant « sérieusement en danger » est protégée par une charte européenne ratifiée par 25 États. Cette même langue est reconnue et protégée au sein de la constitution française en qualité de patrimoine de France. Par ailleurs, il ne suffit pas de parler une langue ou de l’enseigner pour qu’elle vive. Il faut lui donner une réelle place dans la société et cela passe aussi par les examens.
Cette année est celle de nos 18 ans, un passage vers l’âge adulte. La société attend de nous que nous agissions en citoyens responsables et fidèles à nos valeurs. C’est le sens de notre démarche.
C’est pourquoi par devoir citoyen nous rédigerons notre épreuve de mathématiques en langue bretonne, espérant par cette action légitime, à laquelle nous a contraint notre gouvernement, inspirer l’État français à rejoindre le concert des États européens en prenant les mesures qui s’imposent afin de défendre les valeurs qui font de la France le pays porteur de l’Égalité, de la Fraternité et enfin et surtout de la Liberté.
Nous invitons donc chacun d’entre vous à nous soutenir !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Cultures - Contre-cultures » :

Convergences & Détournements #70 Du soleil sur les champs ?

Collectif révolutionaire, notre objectif est d’accompagner toutes et tous dans leurs premiers pas vers les luttes sociales. Chaque semaine, nous réalisons une revue de presse, à mi-chemin entre un outil d’éducation populaire et un pastiche de la revue Le...

> Tous les articles "Cultures - Contre-cultures"

Derniers articles de la thématique « Educations - Système scolaire » :

Boycottons le service national universel

Nous appelons à boycotter le Service National Universel, dispositif né des dérives sécuritaires de notre gouvernement qui vise à la militarisation forcée et à la précarisation accrue de la jeunesse.

> Tous les articles "Educations - Système scolaire"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org