[Gayeulles] Que fait la Préfecture ?!

1 complément

Gayeulles, état des lieux au 28 août :

Voilà 7 semaines que le campement aux Gayeulles a débuté . Pas l’ombre d une proposition de logement pérenne pour les demandeurs d’asile à la rue... jusqu’à aujourd’hui : une femme quitte le campement demain pour un hébergement par l’OFII , super nouvelle pour elle ! On attend de pied ferme des propositions pour tous les autres demandeurs d asile du campement ...

  • Manifestation unitaire le samedi 28 septembre à 15h

    Pour certain.e.s, cela fait 3 mois passés sous une tente.
    201 tentes, réparties sur deux clairières au parc des Gayeulles.
    353 personnes exilées ;
    62 enfants dont 8 bébés,
    2 femmes enceintes,
    30 personnes souffrant de lourdes pathologies,
    Des mineurs isolés, des personnes âgées, et bien d’autres, tou.te.s en situation de vulnérabilité !

    Une anecdote : Ce samedi 14 septembre, une ambulance a déposé au campement une femme à sa sortie de l’hôpital. Elle venait de se faire opérer d’une hanche, et faute de place au 115, l’hôpital l’a orientée... vers le campement ! Il a fallu une journée de travail d’une militante pour que cette femme soit ré-hospitalisée le soir, jusqu’à lundi...

    Nous craignions déjà il y a des semaines que la situation se transforme en crise humanitaire. Nous y sommes.
    Pas d’eau, pas d’électricité, pas d’éclairage, mais des rats.
    20 douches chaudes par jour, à 600 mètres. 1 constat sanitaire, effectué par des médecins, déplorable. 8 interventions des secours (Pompiers et SAMU).

    La préfecture refuse de prendre les choses en main et de faire son travail : c’est de la non-assistance en personne en danger !

    Pire, jeudi 12 septembre, elle a organisé une opération démesurée et déloyale : 14 camions de CRS, 5 camions de gendarmes mobiles, 3 véhicules de la police nationale, ont débarqué sur le campement à 6h du matin, pour un "contrôle d’identité", ayant mené à 4 arrestations et 2 placements au CRA.
    Pendant plusieurs heures, les personnes du campement étaient bloquées, les enfants privés d’école, et les soutiens mis à l’écart.
    Seul objectif visé par une telle opération indigne : instiller la peur !

    SOYONS NOMBREUSES ET NOMBREUX A RÉAGIR !

    Face à l’incurie des autorités et aux risques météo qui s’annoncent, des citoyens ont ouvert une réquisition rue des Veyettes, samedi 14 septembre, pour que les personnes exilées du campement aient au moins un toit sur la tête, de l’électricité, de l’eau et du chauffage. Mais les conditions de vie y seront extrêmement spartiates, et si les occupant.e.s du campement s’y installent, les difficultés seront les mêmes, et le problème n’aura fait que se déplacer.

    Les exilé.e.s et les associations qui les accompagnent continuent à demander l’ouverture d’un centre d’accueil inconditionnel ouvert 24 h sur 24 !

    Ce samedi 28 septembre, retrouvons-nous à partir de 15h place de la République, à Rennes, pour exiger des autorités compétentes la mise à l’abri de TOU.TE.S !

    Nous appelons à une mobilisation qui doit dépasser les seul.e.s rennais.e.s ! La répression et le harcèlement qui frappent les personnes exilées touche toutes les villes de France : Nantes, Brest, Caen, Angers, Calais, Grande-Synthe, Paris, La Chapelle, Saint-Ouen, Strasbourg, Marseille, Lyon, Saint-Etienne, Toulouse, Bordeaux...
    Partout en France, on mène la même guerre aux personnes exilées, en leur rendant la vie impossible et en tentant de les isoler, les invisibiliser et de les mettre à distance des soutiens !

    STOP AU HARCÈLEMENT !
    STOP A LA RÉPRESSION !
    STOP AUX EXPULSIONS !

    UN LOGEMENT POUR TOU.TE.S !
    DES PAPIERS POUR TOU.TE.S !

  • Un bâtiment réquisitionné !

    Le Collectif Action Logement 14\09 a ouvert un squat pour proposer une solution aux personnes exilées à la rue depuis - pour certain.e.s - plus de 3 mois. Une centaine de personnes exilé.e.s sans papiers sans logement et leurs soutiens occupent un hangar au 30 rue des Veyettes à Rennes. Bus 2 arrêt Haut Sansé, proche du secours populaire.

    Un article sur rennes-info-autrement.fr

  • Samedi 7 septembre, 14h : rassemblement à République !

    La lutte continue, plus de 350 personnes au Gayeulles, rassemblements tous les samedis à 14h République jusqu’à ce que les personnes obtiennent des solutions de logements décentes.

Le 27 août ce sont 231 personnes dont 33 enfants et 5 mineurs isolés qui dormiront sous des tentes, installées sur désormais 2 clairières du parc des Gayeulles.

Les familles attendent impatiemment leur rendez vous avec la mairie de Clemenceau pour trouver une autre solution pour leurs enfants. Il commence à y avoir beaucoup d enfants et l’école reprend lundi ...

Merci pour tout le matériel arrivé qui permet de commencer à équiper les campeurs de la deuxième clairière !

Nous préparons tant bien que mal à l’arrivée des locataires d Estremadure qui faute de pouvoir compter sur le 115 (même les plus vulnérables ) ou sur la préfecture, vont pour une grande partie nous rejoindre vendredi après la sortie prévue de l’immeuble .

Nous sommes + que jamais à la recherche de tentes, de matelas 1pl ou 2pl et de couvertures pour que vendredi soir chacun ait de quoi dormir ( les déposer sur la 2eme clairière ). 26 tentes vides ce soir , le compte n y est pas pour accueillir + de 100 personnes .

Si vous avez également au fond de vos caves un réchaud , une bouteille de gaz , une chaise, une table, des casseroles et autres ustensiles de cuisine et vaisselle , un tabouret , une bâche , des caisses vides , des lampes , des étagères, pensez à nous !

Et les besoins du départ commencent à grandement se refaire sentir en produits d hygiène ( savons shampoing brosses à dents dentifrice serviette de toilette ) ainsi qu’en alimentaire ( pain fruits pâtes riz conserves semoule café sucre huile gâteaux lait compotes biscottes) et en couches pour les bébés de 1 et 2ans ( taille 4 et 5 ) .

Les dons peuvent être déposés sur les coups de 18h , et sur les 2 camps désormais ! Merci beaucoup

Pour rappel
- Demain mercredi 18h : AG à Estremadure
- Jeudi 18h comme d’habitude : AG sur le campement pour discuter de la manif , faire le point sur la suite à y donner (besoin de traducteurs albanais géorgiens, merci )
- et si vous êtes dispo Vendredi, besoins de bras à 10h déménagement Estremadure, et ensuite sur le campement pour l’installation des nouveaux arrivants.
- Samedi 14h : rendez vous à république pour un rassemblement en soutien à toutes les personnes exilées en situation de précarité , comme actuellement dans les gymnases hôtels squats campement (venez avec vos casseroles il va falloir faire du bruit ! )

P.-S.

Comuniqué facebook du 27/08/2019 - CSP 35

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 31 août à 08:05, par arianefio

    Changement de lieu de rendez vous : 14h Place Anne de Bretagne, la préfecture n’ayant pas autorisé République...

Derniers articles de la thématique « Migrations - Luttes contre les frontières » :

Le syndicat des travailleur.euses sans papiers de Rennes

À Rennes, depuis quelques temps un syndicat de travailleur.euses sans papiers a vu le jour. Arafan et Babeth deux des membres, ont expliqué à Cases Rebelles la naissance, le fonctionnement, les objectifs et les mobilisations à venir.

> Tous les articles "Migrations - Luttes contre les frontières"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org