Rentrée des luttes à Rennes

  • Mardi 9 octobre : Manif et blocage de Rennes 2 contre le gouvernement !

    Mardi prochain, toute la France sera dans la rue contre le gouvernement. Pour cette journée nationale de grève et de manifestation, Rennes 2 doit se mobiliser.

    Face à la politique anti-sociale du gouvernement et aux réformes de l’enseignement supérieur (suppression des rattrapages et de la compensation, plan licence, sélection...), l’assemblée générale de la fac à voter le blocage total et la participation à la grande manifestation inter-professionnelle.

    POURQUOI LE BLOCUS :

    ✅ Le blocage permet de concrétiser la protestation face au gouvernement. Il se place dans une stratégie collective avec d’autres universités et lycées. Comme n’importe quelle grève l’objectif est de paralyser l’institution et de matérialiser la contestation.

    ✅ Le blocage permet aussi de mettre les problèmes sur la place publique de manière incontournable. Il créer évidemment quelques tensions mais aussi de l’intérêt et suscite du débat et de l’interrogation. L’an dernier, on aurait jamais fini à 6000 en AG sans le blocage de l’université.

    ✅ Le blocage permet de dégager du temps pour se mobiliser sans que qui que personne ne soit pénalisé. Certes certain·e·s ont le sentiment de subir et on le comprend. Mais en réalité, les cours seront le plus souvent rattrapés ou adaptés. Les gens qui se mobilisent ne sont pas moins sérieux que les autres. Et ceux qui ne se mobilisent pas ne sèche pas moins que la moyenne. Donc une journée de blocage c’est la mort pour personne et ça permet de faire un truc plus utile qu’un lendemain de cuite à décuver.

    ✅ Le blocage a une portée symbolique. Avis à celles et ceux qui se révoltes à l’idée même de ne pas pouvoir aller une journée en cours : pensez un peu au 10 à 50 000 étudiant.e.s qui n’ont reçu aucune affectation l’an dernier. Faire fermer la fac une journée en signe de protestation pour tous ceux qui n’ont pas pu y accéder ou qui pourraient ne pas y venir ou y rester à l’avenir, c’est un geste lourd de sens.

  • Soirée de soutien au Papier Timbré ce vendredi 28 septembre !

    Montrons notre soutien et notre solidarité au bar le Papier timbré suite à sa fermeture temporaire. Allons reconquérir et occuper l’espace avec un apéro festif et en musique ! Ramène ta baffle, ta bonne humeur, ta verve et tes ami(e)s.

Prochains RDV :

  • Mercredi 3 octobre 2018 à 18h : Réunion du collectif des Précaires de Rennes pour s’organiser contre la Réforme de l’Assurance Chômage. RDV sous le préau du bâtiment Erève de Rennes 2.
  • Samedi 6 octobre, 14h30, place de la mairie : Nous appelons tous les citoyens et citoyennes à descendre dans la rue à 14h30 en t-shirt orange afin de soutenir les valeurs d’humanité portées par SOS MEDITERRANEE qui organise des rassemblements citoyens dans plusieurs villes d’Europe et en France.
  • Mardi 9 octobre, 11h, esplanade Charles de Gaulle : grève interprofessionnelle & manifestation à l’appel des syndicats Solidaires, CGT, FO, FSU. Blocage de Rennes 2, départ en manif à 10h.

  • Mardi 2 octobre 2018 à 18h : AG interpro à la fac, rdv devant le hall B
  • Mardi 2 octobre 2018 à 12h30 devant le hall B : Grande Assemblée Générale de Rennes 2 contre la casse de l’Université et la politique du gouvernement, qui vise à toujours plus nous précariser.

  • Vendredi 28 septembre place de la mairie à Rennes à 18h : Rassemblement pour la journée internationale pour le droit à l’avortement

Cette année, le droit à l’avortement a été au cœur de l’actualité dans de nombreux pays :
• Irlande : la victoire du Oui au référendum signe le premier pas vers l’accès à l’avortement
• Argentine : une mobilisation historique qui n’a pu aboutir à cause du patriarcat et de la religion, mais le combat continue
• Italie : situation dramatique avec de plus en plus de médecins objecteurs de conscience, et un gouvernement conservateur,
• France : propos scandaleux du président du SynGOF, absence d’accès à l’IVG dans plusieurs hôpitaux français (Fougères, Le Bailleul, etc.)

En solidarité avec l’ensemble des femmes européennes, nous exigeons que les droits des femmes, la liberté à disposer de son corps, le droit à l’avortement et à la santé soient respectés dans tous les pays européens et inscrits comme droits fondamentaux pour l’égalité en Europe.

Au-delà de l’Europe, nous soutenons les mobilisations et espérons que les choses évoluent rapidement pour les droits des femmes.

Nous réaffirmons que :
• L’avortement est un choix personnel - Mon corps : mon choix ! ;
• L’avortement est un droit, il doit être libre et accessible à tou•te•s ;
• La double clause de conscience des professionnel•le•s de santé doit être supprimée de la loi, nous ne comprenons pas l’intérêt de repréciser spécifiquement cette clause pour l’IVG ;
• Des moyens financiers doivent être donnés pour que les centres pratiquant l’avortement et les centres de planification soient accessibles à toutes sur les territoires, notamment en zone rurale ;
• Des campagnes d’information tous publics sont nécessaires pour pouvoir en parler librement sans tabou ni jugement ;
• Promouvoir le numéro vert national « Information, conseil, écoute (Sexualité, Contraception, IVG) » gratuit et anonyme : 0 800 08 11 11 ;
• L’éducation à la vie sexuelle doit être prodiguée à toutes et à tous pour qu’elles et ils puissent avoir des choix libres et éclairés ;
• La formation aux techniques d’avortement et à l’accompagnement doit faire partie intégrante de la formation initiale des professionnel/les de santé ;
• Les délais légaux pour avorter doivent être harmonisés sur ceux des pays les plus progressistes en Europe et les États doivent tendre vers une dépénalisation totale de l’avortement
• Aucun pays démocratique ne peut dénier ce droit ou en restreindre l’accès

Nous exigeons que nos gouvernements nationaux, le parlement européen et le conseil de l’Europe garantissent ce droit fondamental.

#libresdenoschoix #cecinestpasuncintre #onlutteratantquilefaudra #moncorpsmonchoix

Rejoignez-nous le 28 septembre pour réaffirmer nos droits et soutenir les femmes du monde entier !

  • A propos de la fermeture du Papier Timbré :

"Le Papier Timbré bénéficiera d’un surplus de vacances du 27 septembre au 11 octobre inclus, et ce après 10 ans de bons et loyaux services. Cette sage décision est due à la sagacité de la préfecture qui a, afin de ralentir la croissance, décidé de mettre en chômage technique le personnel du café-librairie-maison d’édition du quartier bien connu d’une clientèle bretonne mais aussi internationale.

Nous les remercions pour la courtoisie de nous mettre au pied du mur du matin pour le soir afin sans doute de limiter les effusions de politesse nécessaires pour annuler, reporter ou trouver une solution de rechange aux événements et activités prévues durant cette période. Ainsi, nous ne pourrons assister ni au récital des Vilars, ni au vernissage de Daniel Siloret, ni à la soirée de jeux de société de Borderline, ni au spectacle de contes de Céline Malestroit, et pas plus au lancement d’album de Slim Wild boar. Et cela met en stand by notre distribution de paniers de légumes hebdomadaire avec les paniers Hiroko. Fort heureusement ce n’est pas aux légumes de faire la loi et l’ordre.

Nous sommes ravis de ne pouvoir argumenter et contester une telle décision car c’est une sanction administrative sans recours possible. C’est bien pratique dans le monde de la loi et l’ordre.

Enfin, nous sommes ravis d’apprendre que tous les rennais se promenant après deux heures du matin dans le quartier Dinan-Saint-Anne et ce après la fermeture des bars, dont le Papier Timbré (le personnel à ce moment là nettoyait les restes de la jolie soirée musicale et gratuite), sont automatiquement et foi de policiers, clients du Papier Timbré et ivres du fait de leur fréquentation du lieu. J’aimerai connaître leur méthode car ça a l’air foutrement efficace comme moyen d’identification. N’hésitez pas, Monsieur le Préfet, a nous mettre sur le dos, dans l’ordre, les incidents lors de la victoire de l’équipe de France à la Coupe du monde, les manifestations non autorisées par vos services lors du mouvement social de l’année dernière, l’incendie du Parlement de Bretagne et les révoltes du Papier Timbré. Oups, à oui, les révoltes du Papier Timbré.

Une pensée pour R. en tout cas.

Profitons de ces vacances pour lire et penser, rêver et partager. Et surtout rendez-vous dans les bars de Rennes et dans les librairies. Il en reste encore pour l’instant. C’est la fête.

C’est l’an 01. On arrête tout. On réfléchit et c’est pas triste.

Rendez-vous le 12 octobre, 16h30."

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Mouvements sociaux » :

Blocage sur les gilets jaunes ...

La brume persiste sur la rocade rennaise. Une drôle d’impression se dégage de cet axe d’ordinaire si emprunté un samedi matin... La mobilisation paraît trouble... Une sélection de textes pour y voir plus clair

Programme du mois d’octobre du CRIDEV

Le CRIDEV signifie aujourd’hui : « Centre de Ressources et d’Interpellation » pour la convergence des solidarités, la défense des droits Humains, la dénonciation des injustices sociales ici et là-bas… Expansive vous relaie l’excellent programme du mois...

> Tous les articles "Mouvements sociaux"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org