Solidarité avec Indymedia Linksunten attaqué par l’état allemand

Information - médias Répression - Justice - Prison

A peine deux mois après le G20 d’Hambourg, et alors que les élections allemandes approchent, le ministre de l’intérieur Thomas De Mazière a décidé de bannir Indymedia Linksunten, allant même jusqu’à interdire son logo. Des perquisitions dans plusieurs lieux ont en outre accompagné cette attaque, dont dans un centre social de Freibourg, qui a mobilisé 250 policiers anti-émteutes pour sécuriser la ville.

Trois personnes à Freibourg ont ainsi reçu l’ordre de mettre fin aux opérations de maintenance du site Indymedia Linksunten. Selon la presse allemande, des ordinateurs et un serveur ont été saisis pendant les perquisitions. Le gouvernement allemand aurait par ailleurs demandé aux autorités française de saisir un serveur situé en France, hébergé chez OVH. Entre temps, l’équipe du site s’est occupé de transférer le site vers un autre pays, ce qui, nous l’espérons, devrait leur permettre de le remettre en ligne d’ici peu. C’est en tout cas ce qu’indique le choix du texte désormais en accueil du site "On revient bientôt..."

Lire la suite sur indymedia Nantes

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Répression - Justice - Prison » :

> Tous les articles "Répression - Justice - Prison"

Derniers articles de la thématique « Information - médias » :

> Tous les articles "Information - médias"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter