Lettre ouverte aux associations présentes au forum du Vivre Ensemble

De Terres de Liens au Secours Populaire, en passant par Le Champ Commun, de nombreuses associations serviront de faire-valoir aux assises de la citoyenneté vendredi et samedi prochains.

Membres d’associations pour la facilitation de départs en vacances d’enfants handicapés, pour l’aide par le travail à l’insertion ou la réinsertion dans la société, pour la facilitation de l’installation de paysans suivant une charte écologique, pour la coexistence entre différentes obédiences religieuse, etc. Chacune de vos structures aura une place, vendredi 19 et samedi 20 janvier, au Couvent des Jacobins à l’occasion des Assises nationales de la citoyenneté, pour promouvoir leurs actions sociales.

Durant ces deux jours de tables rondes organisés par Ouest-France, beaucoup de questions seront abordées, et toutes marquées du sceau d’un étrange et partial "vivre ensemble" : celle de la place de la laïcité face à la montée des communautarismes, celle de l’état du "vivre ensemble" dans les quartiers dits "sensibles", celle de savoir quelle serait une politique citoyenne face à l’afflux des migrants, et celle, enfin, parmis d’autres encore, de comprendre pourquoi le vote n’assure plus aujourd’hui la légitimité démocratique d’une décision politique.

Si cet événement, comme il est expliqué sur le site internet qui lui est dédié, a été « conçu comme un lieu d’échange et de réflexion, il se veut aussi une vitrine des expérimentations, des initiatives associatives et professionnelles en faveur de la citoyenneté et du "mieux vivre ensemble"  », c’est parce que l’on sait que ce qui se tient d’ores et déjà dans l’arrière-boutique est bien plus difficilement assumable.

En effet, à grand renfort de communication municipale, le nouveau centre des congrès rennais a été inauguré il y a quelques semaines place Sainte Anne. Fleuron du dynamisme économique de la métropole, il est aussi le symbole d’une politique de gentrification du centre-ville toujours plus agressive : expulsion des populations indésirables du centre-ville, fermeture des bars de la rue Saint-Michel, opération "cartable" (fouille des sacs pour l’interdiction du transport d’alcool), installation massive de caméras de surveillance, interdiction de manifester dans le centre-ville, création d’une deuxième ligne de métro et d’une nouvelle ligne LGV, urbanisation des prairies Saint Martin ... Le centre des congrès a avant tout été pensé comme un aspirateur à hommes d’affaire parisiens sans prendre en compte l’histoire populaire de la place Sainte Anne.

Membres des associations qui tiendrez un stand à cet événement de promotion du vivre-en-intelligence rennais, vous y serez les gardes-fous des fous qui n’ont pas su se garder de répendre sur l’espace commun leurs nauséabondes manoeuvres politiques et commerciales, et d’en badigeonner les moindres recoins.
Penchons-nous encore une fois sur la liste des invités aux tables rondes de l’événement :

Si le Vivrensemble était autre chose qu’un affreux néologisme incarnant la toute puissance du cynisme des pouvoirs politiques et économiques, comment serait-il possible d’envisager une seule seconde qu’une discussion ait lieu autour de ce thème avec un Pierre Gattaz patron du Medef, grand héritier, qui explique que ce sont les chômeurs qui profitent du système. Gattaz fantasme un monde où patrons et travailleurs vivraient ensemble. Ensemble, c’est à dire : chacun à sa place.

Voudrions-nous encore l’envisager avec un Jean-Michel Blanquer ministre de l’éducation, ici à Rennes, même en visio-conférence (il a vu les nuages s’épaissir), alors que la politique de son ministère, dont la carte scolaire fait peser sur plusieurs collèges de la ville la menace de l’implosion, est accueillie comme une victoire politique par Marine Le Pen.

Quid d’une discussion sur ce même thème du "vivre ensemble" avec une Jeanette Bougrab ancienne ministre et chroniqueuse de l’hebdomadaire ultra-réactionnaire Valeurs actuelles, qui pourfend depuis longtemps l’islam au nom de la laïcité aux côtés de Nicolas Sarkozy à sa droite et de Patrick Buisson à son extrême-droite ?

Avec Patrick Bernascoti, membre du Medef, président du conseil économique, président de la Fédération Nationale des Travaux publics, lorsque le centre-ville de Rennes, avec l’aide de l’arrivée de la LGV rapprochant encore Paris de Rennes, est progressivement vidé de ses terrases de café, des habitants de toujours de ses rues, de la fête, pour laisser la place aux hôtels de luxe et aux bureaux d’affaires ?

Enfin, pourquoi parler de "vivre ensemble" avec Bruno Retailleau, qui s’égosille en vain depuis des années, fait des pieds et des mains pour faire expulser la Zad de Notre-Dame-des-Landes, où des centaines de personnes éprouvent depuis bientôt dix ans la force de la vie en commun, sinon du "vivre ensemble" ?

Il est évident que la présence d’associations oeuvrant pour de meilleures conditions de vies, pour une plus grande solidarité envers des personnes qui ne sont pas adaptées aux exigences de l’économie libérale, est la caution sociale dont avaient besoin les organisateurs de cet événement pour que les visiteurs puissent facilement amalgamer le travail des intervenants avec celui d’acteurs de causes sociales. Si Ouest-France se targue d’avoir invité à ses tables rondes des acteurs de la société civile, aucun membre de vos associations ne donnera pourtant la réplique aux PDGs et ministres présents.

C’est pour cela que nous, collectifs et individus réunis autour de la volonté de faire avancer la Rennes qu’on aime face à l’économie reine, appelons toutes les associations consciencieuses ayant une place attribuée au couvent des jacobins les 19 et 20 janvier prochains, à déserter leurs stands et à le faire savoir par un communiqué de presse.

Rennes qu’on aime. - rennesquonaime@riseup.net

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Aménagement du territoire » :

Après la fin de l’aéroport, vers un avenir commun pour la zad !

Après la manifestation de samedi dernier à Nantes, où l’ensemble du cortège contre Macron est venu rejoindre les rangs de celui contre l’expulsion de la zad, COPAIN 35, le comité zad Rennes et le collectif NDDL 35 viennent à leur tour participer à la manif rennaise contre les politiques sociales du...

> Tous les articles "Aménagement du territoire"

Derniers articles de la thématique « Elections - Démocratie » :

Forum vivre ensemble - récit

Petit récit dedans-dehors des Assises nationales de la citoyenneté organisées par Ouest-France au couvent des jacobins.

> Tous les articles "Elections - Démocratie"

Publiez !

Comment publier sur expansive.info?

expansive.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site, voyez ici pour plus de détails !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail expansive [at] mediaslibres.org