Rennes : Un policier mis en examen pour des violences sur un syndicaliste

Rennes
Mouvements sociaux Répression - Justice - Prison Syndicalismes - Travail

Les faits se sont déroulés le 31 mars 2016 lors d’une manifestation contre la loi Travail, journée marquée par de nombreuses violences policières

Un policier rennais*, chef de la Compagnie départementale d’intervention, a été mis en examen pour des violences commises sur un syndicaliste, nous apprend le Télégramme. Les faits s’étaient déroulés en pleine mobilisation contre la loi Travail, le 31 mars 2016, journée qui fut émaillée de nombreuses violences policières : grenade lancée à l’aveugle dans un nuage de lacrymo, tabassage dans une cour d’immeuble...

Lors de cette manifestation, un syndicaliste de Sud Santé Sociaux avait été jeté à terre lors d’une charge policière. L’homme, âgé de 60 ans, avait alors reçu plusieurs coups de matraque et de coups de pied, comme en atteste une vidéo amateur postée à l’époque sur les réseaux sociaux.

Sur la vidéo, on peut voir un homme tomber dans sa fuite et recevoir plusieurs coups de la part de policiers. Il sera ensuite interpellé. Une ecchymose de 15 centimètres "a été découverte" (ce sont les termes utilisés par le site 20minutes) sur le manifestant, qui avait porté plainte. Deux éléments pèsent en sa faveur : lors de sa garde à vue, un médecin a constaté ses blessures et lui a prescrit trois jours d’interruption de travail (ITT). De plus, les images de la vidéo amateur accréditent ses dires.

L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) avait alors ouvert une enquête, mais le parquet avait, Ô surprise, classé l’affaire sans suite. Par l’intermédiaire de son avocat,Olivier Pacheu, le syndicaliste a de nouveau porté plainte avec constitution de partie civile. Cela a débouché sur la mise en examen du policier rennais cet automne.

Voir le communiqué de Sud Santé Sociaux publié à l’époque

* il s’agit vraisemblablement de Jean-Luc Mauny, déjà cité dans une autre affaire :

Condamnation d’un syndicaliste de Sud pour diffamation envers le chef de la SIR

Verdict dans le procès du 13 février intenté par un policier pour outrage et diffamation, communiqué de Sud PTT.

« C’est sans doute un problème de perception »

Rennes : Quand un chef de la police accuse un syndicaliste de l’avoir diffamé.

Relisez également notre chronologie du mouvement Loi Travail :

Chronologie du mouvement Loi Travail sur Rennes

L’effervescence du mouvement ne nous avait pas permis de mettre en place une revue de presse, c’est maintenant chose faite

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par une administratrice du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Derniers articles de la thématique « Répression - Justice - Prison » :

> Tous les articles "Répression - Justice - Prison"

Derniers articles de la thématique « Syndicalismes - Travail » :

> Tous les articles "Syndicalismes - Travail"

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter