Redon

Info locale

Free Party Redon : Une enquête implique directement la préfecture et le ministère de l’Intérieur

Selon des documents de la gendarmerie, des agents du renseignement étaient infiltrés dans la Free Party. La hiérarchie informée en temps réel qu’un jeune homme était sérieusement blessé à la main par une grenade n’a pas agi pour le secourir. Ces documents montrent aussi que des éléments du GIGN ont participé à la destruction du matériel de sonorisation.

Info locale

[Maskarade] Fête de Redon : les suites juridiques et politiques

A la suite des tragiques évènements survenus lors du « Teknival des Musiques Interdites » en hommage à Steve, le monde des Free Party, soutenu par l’ensemble des acteurs et actrices des musiques électroniques ainsi que par une large partie de la population, s’est réuni afin de ne pas rester impuissant face à la violence subie à de trop nombreuses reprises ces dernières années.

Info locale

Une main arrachée pour avoir voulu danser

Encore une fois, les autorités ont choisi la violence en lieu et place de dialogue. Des pluies de lacrymos et de grenades se sont abattues sur une foule qui ne désirait que faire la fête. De nombreux blessés sont à déplorer. Un jeune homme a eu la main arrachée, ce n’est malheureusement pas la première fois. Tout cela pour avoir voulu danser...

Vous souhaitez publier un article ?

Vous organisez un évènement ? Vous avez un texte à diffuser ?
Ces colonnes vous sont ouvertes. Pour publier, suivez le guide !
Vous avez une question ? Un problème ? N’hésitez pas à nous contacter